PGA Tour : Walker pour un triplé au Sony Open

Jimmy Walker

La liste des joueurs ayant remporté le même tournoi 3 ans de suite est bien courte sur le PGA Tour. Sur les 35 dernières années, seuls Tiger Woods, Stuart Appleby et Steve Stricker ont réussi l’exploit. Cette semaine, Jimmy Walker fera tout pour ajouter son nom au tableau à l’issue du Sony Open.

« Je suis heureux d’être de retour« , a déclaré Walker lors du Sony Open à Hawai. « Je peux de  nouveau jouer la balle et viser les trous. J’y ai de bons souvenirs. Surtout l’année dernière, je peux me rappeler certains très bons coups et putts« .

Et ce n’est rien de le dire. La saison dernière, Walker a réalisé un 62-63 sur le week-end, balayant ainsi les autres joueurs pour gagner avec 9 points d’avance sur Scott Piercy. L’année précédente était plus serrée. Walker avait fini à 63 le dimanche pour devancer Chris Kirk d’un point seulement. Mais qu’importe, Walker est plutôt sûr de lui autour du Waialae Country Club. Le parcours lui correspond bien. Il frappe loin et réussit ses putts.

« On ressent un calme et un confort intérieurs à retourner sur un parcours où l’on a gagné », explique Stuart Appleby qui avait réalisé le triplé gagnant de 2004 à 2006. « Quand j’étais à Kapalua, il semble que je choisissais souvent le bon club. Walker doit se sentir incroyable sur les greens« .

« On sait d’avance que tout va bien se passer. On n’est pas surpris de bien jouer. C’est un sentiment difficile à expliquer. Une victoire en entraîne une autre. Tiger en est le parfait exemple« . A six reprises, Tiger Woods a gagné un tournoi 3 fois d’affilée, sans compter ses quatre victoires consécutives à deux occasions à Bay Hill et Torrey Pines. 

Steve Stricker a enchaîné trois années de victoire lors du John Deere Classic de 2009 à 2011 et a raté la victoire de peu en 2012. « C’est un peu plus dur chaque année. Les gens attendent de nous de bien jouer. Ils se disent ‘quand un joueur gagne un tournoi 3 années de suite, il est habitué au parcours, il sait comment le jouer. Il est avantagé’. Mais ce n’est pas si simple.

Walker : « je serais fier de moi »

Dans tous les sports, réaliser un triplé reste rare. Ça s’est produit 5 fois en NBA et quatre fois en ligue majeur de Baseball.

Déjà, l’année dernière la possibilité d’un doublé pour Walker était difficile. Le joueur avait commencé le parcours par un bogey sur son premier trou. La chance n’était pas avec lui; la semaine précédant le tournoi, il avait perdu en play-off. Mais il n’en était pas moins en bonne forme, l’une des clés de la victoire.  

Pour Walker, cependant, on peut dire qu’une troisième victoire viendrait alimenter une période de jeu glorieuse. L’Américain a terminé dans le top 20 de la FedEx CUp et dans le top 25 du ranking mondial alors qu’il stagnait à la 120ème place en 2012.

« Tout au long de votre carrière, vous avez ces objectifs que vous voulez atteindre. Bien sûr, gagner un tournoi, en gagner un autre, enlève une épine du pied. Et ensuite, gagner un majeur. Se demander si on peut en gagner deux. Etre en mesure de gagner trois tournois à la suite, ça serait vraiment sympa. Ce n’est pas quelque chose qui arrive souvent et je serais vraiment fier si j’y arrivais ».

Et c’est également un exploit que Walker a déjà accompli… en quelque sorte. « Au lycée, j’ai gagné mon tournoi de golf régional quatre années d’affilée, de la troisième à la terminale. Alors oui, je l’ai déjà fait ! « .


Suivre le tournoi en direct !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.