Catégorie: Actu people

Le Handigolf : un parcours pour tous !

Créée en 1993, l’association Handigolf oeuvre pour que les personnes handicapées puissent pratiquer ce sport en toute simplicité. L’objectif étant d’essayer au maximum de faire abstraction des contraintes qui pourraient dissuader une personne à mobilité réduite de se mettre au golf ! 

Un parcours pour tous ! 

Evidemment, il n’existe aucune infrastructure particulière puisque le Handigolf se pratique sur les mêmes parcours que pour les personnes valides ! Il est tout de même nécessaire que les golfs soient en mesure d’accueillir les personnes handicapées ! 

Depuis sa création il y a 25 ans, l’association n’a cessé de se développer. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 17 golfs partout en France qui ont intégré une structure Handigolf au sein de leur club. L’objectif est d’intégrer parfaitement tout golfeur handicapé à la vie d’un Club et de pouvoir prendre en charge sa progression au travers de cours spécifiques à son handicap. Les Clubs partenaires sont adaptés tant par leur infrastructure que par leurs enseignants aux besoins de toute personne handicapée.

L’association et les grandes dates ! 

Créée en 1993 par deux passionnés, Pierre Bonhomme (non-voyant) et Jean-François Claisse (Paraplégique), l’association a tout de suite reçu l’aide précieuse de Bruno Dachicourt, professeur de golf. 

En 1995, la première rencontre internationale se déroule au Golf de Saint-Cloud. 

2 ans après, en 1997, l’association Handigolf se rattache à la Fédération Française de Golf afin d’accroître son rayonnement sur le plan médiatique et structurel. Aujourd’hui, l’association compte plus de 200 adhérents au niveau national avec un fonctionnement régional et une antenne centrale basée en région parisienne. une trentaine d’écoles Handigolf ont vu le jour depuis ! C’est l’un des seul sport dans lequel les règles sont les mêmes pour tous, qu’ils soient valides ou handicapés.

Les compétitions, à travers les circuits nationaux et internationaux, permettent aux joueuses et joueurs handicapés de se confronter au plus haut niveau. La préparation sportive et mentale pour ces rencontres officielles est encadrée par des stages fédéraux et des sélections. A ce titre, la France est double championne d’Europe par équipe (2013 et 2017). 

Lors des Trophées du Golf 2018, Le joueur Charles-Henri Quelin a reçu le premier trophée Handigolf. Cette récompense vient mettre en exergue le travail de cet homme au niveau personnel mais également le travail de l’association effectué depuis 25 ans ! 

Driver vs Driver : la deuxième saison est terminée !

Le golf est une aventure humaine mais c’est aussi une épopée technologique. La télé-réalité mettant en avant les designers et les ingénieurs au travers d’une compétition sans précédent est de retour pour une deuxième saison. L’objectif reste le même : concevoir le meilleur Driver de la planète ! 

Piqûre de rappel ! 

La marque Wilson et la chaîne de télévision Golf Channel ont créé en 2016 l’émission de télé-réalité « Driver vs Driver ». Le concept ? Une émission consacrée au golf et à la création de nouveaux produits

Des participants venus de tous les États-Unis s’affrontent sur la conception d’un nouveau driver pour la marque. Le concept choisi par le jury est commercialisé par Wilson et son créateur remporte 250 000 dollars !

La saison précédente, le designer industriel Eric Sillies avait remporté l’émission avec son Driver Triton, commercialisé depuis et vendu dans le monde entier par la marque ainsi que 500 000 dollars

La particularité de cette émission est également de permettre aux téléspectateurs d’avoir un regard exclusif sur le processus de conception d’un club de golf, des premiers prototypes au produit final. L’immersion est donc totale au sein de l’entreprise Wilson Golf, du siège international à Chicago jusqu’à ses installations de fabrication en Asie du Sud-Est

La saison 2 est là et elle s’annonce intense ! 

L’émission est diffusée chaque mardi depuis le 02 octobre dernier. Le dernier acte de cette émission aura lieu le mardi 13 novembre où le grand gagnant sera dévoilé ! 

Sur cet article, retrouvez chaque semaine un nouvel épisode ! 

Le jury : 

 

  • Tim Clarke : le président actuel de Wilson Golf revient pour cette deuxième saison. Il apporte au jury plus de 20 ans d’expérience dans le secteur. Sa connaissance approfondie du marché du golf lui permet de fournir aux concepteurs une vision précieuse pour transformer leurs conceptions en produits performants et rentables.

 

  • Jeremy Roenick : ancien joueur professionnel de Hockey, il a été 9 fois joueur all-star de la saison NHL et est actuellement consultant pour la NHL. Il n’est également pas en reste sur le parcours de golf, avec un handicap à un chiffre, et joue en moyenne 280 parcours par an. Il est également accro au matériel de golf. 

 

  • Rick Shiels : professionnel PGA, expert en équipement de golf et influenceur dans le monde du golf. Avec près de 400 000 abonnés sur YouTube, il teste et examine chaque année des milliers de clubs de golf. Véritable, sympathique et toujours divertissant, Rick sait ce que la prochaine génération de golfeurs souhaite et connait leurs besoins. 

Pour découvrir les participants, il vous suffit de regarder les trois premiers épisodes ci-dessous !

Épisode 1 du mardi 02 octobre 2018 : le pitch !

Épisode 2 du mardi 09 octobre 2018 : les premiers prototypes !

Épisode 3 du mardi 16 octobre 2018 : les pros testent !

Épisode 4 du mardi 23 octobre 2018 : le jour des démos !

Épisode 5 du mardi 30 octobre 2018 : Moving Day !

Épisode 6 du mardi 06 novembre 2018 : Pro-Am des célébrités !

Épisode 7 du mardi 13 novembre 2018 : le grand gagnant !

Les joueurs belges réalisent une excellente semaine !

Cette semaine, se déroulait le Turkish Airlines Open, tournoi Rolex Series et avant dernier tournoi avant la grande finale à Dubaï ! Trois joueurs belges étaient au départ de ce tournoi et les trois terminent dans le Top 20 ! 

Trois belles performances ! 

Thomas Detry, Thomas Pieters et Nicolas Colsaerts sont des joueurs belges évoluant sur l’European Tour. Deux d’entre eux ont participé à des Ryder Cup (Nicolas Colsaerts en 2012 avec 1 victoire en trois matchs et Thomas Pieters en 2016 avec 4 victoires sur 5 matchs disputés). 

Cette semaine en Turquie, les trois terminent dans le Top 20 de ce tournoi comptant pour les Rolex Series. 

Thomas Detry est le mieux classé des trois puisqu’il termine troisième derrière Justin Rose et Haotong Li. Avec son -15 total, il réalise une excellente semaine et remonte donc à la 33ème place de la Race To Dubaï !

Nicolas Colsaerts termine, lui, à la 14ème place ex æquo avec Alexander Bjork, Tom Lewis et Shane Lowry. Avec un total de -11, il s’offre lui aussi une belle performance. Il est actuellement 82ème de la Race To Dubaï !

Thomas Pieters termine à la 18ème place ex æquo en compagnie de Pablo Larrazabal, Matthias Schwab, Andy Sullivan et Paul Dunne (-10). L’ancien joueur de Ryder Cup pointe à la 24ème place au classement de la Race To Dubaï (une longueur devant Alexander Levy). 

Ce dernier, vient d’ailleurs d’annoncer que le Belgian Knockout (tournoi spéciale de l’European Tour qu’il organisait) qui se disputera du 30 mai au 02 juin 2019, sera organisé en collaboration par ces trois joueurs !

Focus sur Xander Schauffele, l’étoile montante du Golf !

Né le 25 octobre 1993 à La Jolla, Xander Schaufelle c’est offert hier (semaine de son anniversaire) son premier World Golf Championship à Shanghai, confirmant ainsi son statut actuel de joueur en forme !

Le sport comme obsession !

Né d’un père immigré allemand/français et d’une mère Taïwanaise/japonaise, Xander se voue très vite au golf par l’intermédiaire de son père. Seul coach dans sa jeune carrière, son père se base sur les lois physiques des trajectoires et sur la mécanique des clubs pour apprendre lui apprendre le golf.

Sa famille avait déjà connu le sport de haut niveau puisque deux de ses arrière grands-pères étaient joueurs de Football professionnel en Europe. L’un a notamment joué pour l’équipe nationale autrichienne et le Racing club de Strasbourg et l’autre en Bundesliga pour l’équipe de Stuttgart.

Une ascension rapide !

Son année universitaire à l’université de San Diego fut un tournant dans sa carrière. De nombreux prix acquis à cette période et des chiffres qui ne trompent pas. Une série record de 3 victoires, 4 fois finalistes, 19 Tops 5 et 27 Tops 10 pour un total de 50 tournois ! Lorsqu’il passe professionnel en 2015 il est logiquement dans le Top 10 mondial au Ranking amateur !

A l’automne 2015, il participe aux qualifications du Web.com Tour. Après avoir été finaliste de la première étape, il remporte la deuxième sur le Oak Valley GC et obtient sa carte pour le Web.com lors de la finale en Floride. Il joue la saison 2016 complète sur le Web.com et termine 26ème au Ranking, manquant sa carte pour le PGA Tour de 1000$ seulement. Il obtient tout de même sa carte en terminant 15ème lors des finales du Web.com !

Pour sa première saison sur le PGA Tour, Xander Schauffele impressionne. Lors de son premier U.S. Open à Erin Hills, il termine à la 5ème place ex æquo et obtient une exemption pour l’U.S. Open 2018 ainsi qu’une visibilité au niveau mondial ! Quelques semaines plus tard, il remporte son premier tournoi PGA Tour au Greenbrier Classic. Avec cette victoire il obtient ses places pour le British Open, le PGA Tour et le Masters 2018 !

En 2017, il remporte le Tour Championship devant Justin Thomas. Il devient avec cette victoire le premier Rookie à remporter le Tour Championship et prend ainsi la troisième place de la FedEx Cup. Il est alors propulsé à la 32ème place mondiale soit 267 places de moins par rapport à sa fin d’année 2016. Il remporte une exemption de trois ans sur le circuit PGA jusqu’à la saison 2019-2020. Cette année là également, il est nommé Rookie de l’année 2017 après Jordan Spieth (2013), Daniel Berger (2015) et Emiliano Grillo (2016).

Sa saison 2018 se solde par 5 Tops 5 dont une deuxième place au Players Championship et une deuxième place au British Open ! Il termine cette saison 15ème de la FedEx Cup !

Pour ce début de saison 2018-2019, il remporte ce week end le WGC HSBC Champions à Shanghai et prend la 4ème place de la Race to Dubaï et la 12ème place mondiale au OWGR !

Selon vous, jusqu’où peut aller Xander Schauffele ?

Padraig Harrington, prochain capitaine de Ryder Cup ?

Nous connaissons l’irlandais Padraig Harrington comme étant triple vainqueur de majeurs, joueur de l’European Tour et du PGA Tour. Il est probable de le découvrir en tant que capitaine européen de Ryder Cup pour l’édition de 2020. 

Une initiative des joueurs du Tour ? 

Le nom du prochain capitaine de Ryder Cup sera connu courant décembre. Afin d’aller conserver le titre en terre américaine (Whistling Straits, Wisconsin), cinq hommes auront le pouvoir de décision sur l’attribution du capitanat de l’équipe européenne. 

  • Keith Pelley (directeur du Tour Européen)
  • Thomas Bjorn (Capitaine de la team Europe 2018)
  • Paul McGingley (Capitaine de la team Europe 2016)
  • Darren Clarke (Capitaine de la team europe 2014) 
  • Un membre du comité des joueurs. 

Fort de sa notoriété sur les circuits européens et américains, Padraig Harrington est positionné comme étant l’un des favoris pour ce poste. 

Déjà vice-capitaine lors de l’édition 2018, il a déjà une connaissance parfaite de l’événement et de l’enjeu qui l’attend. 

Avec ses trois victoires sur le PGA Tour dont l’USPGA (majeur), et ses nombreuses victoires en Europe, Harrington est vu comme un excellent choix par Rory McIlroy, Justin Rose et même Lee Westwood qui a souvent exprimé son envie de prendre le capitanat ! 

Je pense qu’on a besoin d’un certain type de capitaine aux USA et d’un certain type de capitaine en Europe. Pour moi, Padraig Harrington serait un super capitaine aux US pour deux raisons : parce qu’il y a énormément performé, dont sa victoire à l’USPGA, et parce que tout le monde l’apprécie là-bas. Rory McIlroy.

Je dirais que Padraig, selon moi, est en tête de liste pour être capitaine. Il a trois Majeurs au compteur et c’est clairement une légende européenne. Et juste après, dans la hiérarchie, vient Lee Westwood. Justin Rose.

Paddy a l’âge qu’il faut, il est toujours au contact des joueurs. Il est aussi très en vue aux Etats-Unis, où il a gagné un Majeur. (…) Je peux attendre Rome. Lee Westwood

Preston Henry, ce prodige de 3 ans qui fait sensation !

Au détour des nombreuses vidéos que l’on peut trouver sur la toile, nous sommes tombés sur cet enfant. Preston Henry, 3 ans et déjà un geste ultra-efficace ! 

Sensation dans le monde du golf !

Ce petit golfeur impressionne le monde du golf. Ses vidéos sont reprises et partagées par Puma Golf, Golf Digest entre autres. En quelques heures, ce sont des dizaines de milliers de vues sur les différents réseaux sociaux et la planète golf s’affole. 

Promis à un très bel avenir !

Son compte Instagram compte plus de 10 000 abonnés, il est suivi de près par les influenceurs du monde du golf. Plus surprenant, notre Fédération française de Golf est abonnée à son compte Instagram

De nombreuses chaînes de télévision américaines et canadiennes ont réalisé des reportages sur ce golfeur incroyable ! Cette année, il a remporté le prix du meilleur swing au monde dans sa catégorie décerné par la PGA ! Autant vous dire qu’un avenir radieux lui est promis.

Quelques vidéos et photos de ses exploits :

Si vous souhaitez suivre de près ce petit prodige, voici les pages qui lui sont dédiées : 

 

  • Instagram : preston_henry_golf
  • Facebook : Preston Cowie Golf

La sortie de Phil Mickelson au sujet du Golf National !

Dans une interview accordée en marge du Safeway Open, Lefty est revenu sur le parcours du Golf National et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’en garde pas un bon souvenir. 

Battu en double et en simple, Phil Mickelson est revenu sur la préparation du parcours qu’avaient concocté les jardiniers du Golf National et de Ryder Cup Europe

Les Européens ont fait l’opposé de ce que nous faisons lorsque nous avons la Ryder Cup à domicile. Les fairways étaient à 13 ou 14 mètres de large. Sachant que Ben Hogan, le meilleur ball-striker de tous les temps, avait 5% de marge d’erreur. Donc, si vous tapez la balle à 275 mètres, vous avez besoin d’un fairway de 27 mètres pour pouvoir le toucher. Leur rough était cruel, quasiment injouable, et ce n’est pas de cette manière que je joue au golf.

Il continue… 

J’ai 48 ans, je ne vais pas continuer à jouer des tournois avec du rough comme ça. C’est une perte de temps. Je vais jouer des parcours qui sont jouables, où je peux être agressif, attaquer et faire beaucoup de birdies. Ça, c’est le golf que j’aime jouer.

Pas certain que l’on revoie Phil sur le parcours de Guyancourt ! 

 

Dustin Johnson et Brooks Koepka : les liaisons dangereuses !

La semaine des américains à Paris aurait pu se dérouler sans accroc comme dans un bon film romantique… mais il n’en est rien. L’équipe américaine n’a jamais réussi à inquiéter l’équipe européenne et à priori, cela a laissé quelques traces !

Une défaite qui passe mal…

Depuis la fin de cette Ryder Cup, différents médias ont rapporté des informations qui témoignent d’un sérieux malaise au sein de la Team USA

Après les déclarations de Patrick Reed qui laissaient déjà entrevoir que la cohésion n’était pas au beau fixe durant la semaine de compétition, le journal anglais The Telegraph et le journal l’Equipe rapportent qu’une altercation aurait eu lieu entre Dustin Johnson et Brooks Koepka lors de la soirée post-Ryder Cup…

Les deux hommes, pourtant amis (Ils vivent dans la même ville, partagent le même préparateur physique entre autres), n’avaient à priori pas la tête à faire la fête à Versailles.

D’après un témoin de la scène, le ton de la discussion entre les deux serait monté de plus en plus jusqu’à s’attraper par le col. Les insultes ont fusé mais aucun coup n’a été échangé grâce à l’intervention de personnes sur place pour les séparer !

Aucun moyen de connaître réellement l’origine de cette embrouille d’ordre privée même si certain s’accordent à dire que les deux compagnes des joueurs ont un rôle dans l’affaire.

Un clash entre les deux stars américaines aurait déjà eu lieu dans l’avion entre Atlanta et Paris obligeant le Capitaine Jim Furyk à s’employer. Koepka et Johnson devaient initialement former une paire pour les différents doubles mais ils n’ont finalement joué qu’un seul match ensemble avec une défaite à la clé… DJ à joué avec Rickie Fowler et Brooks Koepka avec Tony Finau le reste du temps. 

 

 

Ryder Cup 2018 : la Team USA en difficulté !

Les États-Unis n’ont pas réussi à revenir dans la course à la victoire face à une solide équipe européenne. Malgré sa pléiade de stars, les joueurs américains sont globalement passés à côté de cette Ryder Cup ! 

La faute à quoi ? 

Malgré une équipe composée de grands champions du golf mondial, l’équipe américaine, emmenée par son capitaine Jim Furyk n’a pas su briller contre les européens. 

Pourtant bien partis le vendredi matin après les premiers « fourballs », les États-Unis n’ont jamais pu revenir dans le coup. 

Un parcours de l’Albatros préparé pour l’occasion ! 

Rien à voir avec les parcours que l’on peut voir durant une saison du PGA Tour aux Etats-Unis. L’Albatros était préparé pour contrer les offensives américaines. Avec ses fairways étroits, ses roughs qui ne pardonnent aucune erreur et ses greens lents, le parcours du Golf National a clairement joué le rôle de perturbateur pour les joueurs américains. La plupart n’ayant jamais joué dessus ou très peu. 

Des joueurs américains en dessous de leur niveau !

A l’image de Tiger Woods, flamboyant la semaine dernière en remportant le Tour Championship et qui n’a pas gagné un seul de ses 4 matches en France, la plupart des joueurs américains ont montré des signes de fatigue et n’ont pas pu prendre l’ascendant sur les joueurs européens. 

Vous pensez que je suis fou, mais si je le pouvais, je reprendrais les mêmes 12 joueurs pour disputer cette Ryder Cup ! Jim Furyk 

Les records de cette 42ème édition de la Ryder Cup !

Alors que cette édition parisienne de la Ryder Cup s’est achevée hier avec la victoire de l’équipe européenne, certains records sont tombés et ils sont impressionnants ! 

La compétition rêvée pour Sergio Garcia ! 

L’espagnol a connu une saison de golf compliquée. Redescendu 28ème mondial à la suite de contre-performances en tournoi et un nombre assez élevé de cut manqués, cette Ryder Cup lui aura tout de même permis de faire tomber un record incroyable et de s’affirmer comme une légende du golf mondial ! 

Avec ses 3 points ramenés cette semaine (un 4-balles, un foursome et un simple), Sergio Garcia devient tout simplement le joueur qui a rapporté le plus de points en Ryder Cup de toute l’Histoire. 25,5 points ramenés depuis sa première participation en Ryder Cup, du jamais vu des deux côtés de l’Atlantique. Il dépasse donc Bernhard langer (24) et Nick Faldo (25). 

Tommy Fleetwood, le rookie idéal !

Pour sa première participation, Tommy Fleetwood a clairement impressionné. Associé à Francesco Molinari pour les 4 matches de double, la paire a réalisé un sans faute. 4 points ramenés en double, c’est un record pour un rookie ! Seule fausse note, l’anglais a perdu son match en simple face à Tony Finau qui le prive de 5/5 dans cette Ryder Cup !

Francesco Molinari a lui réalisé un sans faute en remportant son simple hier face à Phil Mickelson. 5 points ramenés à l’équipe européenne sur 5 matches joués, c’est tout simplement la première fois qu’un joueur européen réalise cette performance ! 

Phil Mickelson, deux records (un bon et un moins glorieux…) battus !

L’américain de 48 ans a fait tomber deux records durant cette semaine de Ryder Cup. Le premier est celui du nombre de matchs joués en Ryder Cup. Il a disputé 47 matchs et dépasse donc l’anglais Nick Faldo (46). Le deuxième, nettement moins glorieux, est celui d’avoir perdu le plus de match dans cette compétition. Effectivement, Lefty a perdu 22 fois en Ryder Cup… 

Tiger Woods, lui, a joué 4 matches et n’en a gagné aucun… il ne ramène aucun point à son équipe et son total de défaites augmente à 21 soit une de moins seulement que Phil Mickelson… 

 

 

 

« Older Entries