Catégorie: Actu people

Open d’Espagne : les Français Guerrier et Gros au RDV !

Cette semaine, lors de l’Open d’Espagne, Julien Guerrier et Sébastien Gros ont sorti de très belles cartes. Avec une 9e et une 12e place, ces Français ont ravi leurs supporters. 

 

Julien Guerrier, le Français de la semaine ! Un parcours qu’il a su apprécier et jouer comme il se doit. Un premier tour qui a bien commencé avec 5 coups en dessous du par (67). Puis un second tour en 69 au cours duquel il a connu du très bon : deux eagle, deux birdies mais également du moins bon : un bogey et un double. Un samedi en demi-teinte (+2), qu’il a très bien rattrapé le lendemain avec une magnifique carte de 64. Six birdies et un eagle pour le Rochelais. C’était comme si cette dernière journée lui était dédiée. Cette belle performance lui a permis de gagner 12 places sur le classement mondial (165e).

 

Quant à Sébastien Gros, il se trouve à deux pas du top 10. Après une saison 2017 très compliquée pour lui, il reprend enfin le contrôle sur son jeu. Cette semaine, il relance la machine et joue également d’incroyables cartes. Tout comme Guerrier, il achève son tournoi avec huit coups en dessus du par. Un dimanche acharné pour les deux français, qui laissent passer le même eagle, sur le 13e trou. On note aussi les huit birdies qui écrasent les deux bogeys réalisés aux trous n°11 et 14. Ce Lyonnais de 27 ans s’offre la douzième place (-13).

 

On peut souligner deux autres Français qui se trouvent dans le top 50, Mike Lorenzo-Vera qui rend la 37e place avec un total de -4 puis Grégory Bourdy, 46e, tout juste dans le par.

Jon Rahm : le parcours d’un surdoué du golf !

Âgé de 23 ans seulement, passé professionnel en 2016, le natif de Barrika en Espagne ne cesse d’impressionner et d’enchaîner les très bons résultats ! 

Un parcours professionnel tout tracé ? 

Jon Rahm intègre l’équipe de golf de l’université d’Arizona State Sun Devils pour laquelle il remporte pas moins de 11 tournois universitaires. Ces victoires lui font prendre un statut différent. Il remporte par deux fois le prix Ben Hogan qui récompense le meilleur joueur universitaire aux Etats-Unis. Il passe N°1 mondial amateur en 2015 et garde son titre honorifique durant 60 semaines ! Il rafle par la même occasion la médaille Mark H. McCormack qui récompense le meilleur joueur mondial amateur. 

L’événement qui l’a certainement fait basculer dans une autre dimension est l’US Open 2016. Lors de cette édition, Rahm se distingue en finissant à la 23ème place (+7). Il termine alors meilleur joueur amateur du tournoi et est en passe de passer professionnel. 

Le monde professionnel s’ouvre à lui !

A la suite de sa performance à l’US Open 2016, le basque intègre les rangs professionnels, ce qui invalide malheureusement sa qualification pour le British Open de la même année. Par chance, lors de son premier tournoi pro (Le Quicken Loans National), il termine à la troisième place à quatre coups du vainqueur (Billy Hurley III). Ce tournoi, faisant partie des tournois qualificatifs pour l’Open Britannique, Jon Rahm pourra donc être de la partie. 

Sa deuxième place à l’Omnium Canadien RBC lui donne un statut spécial de membre (temporaire) du PGA Tour pour le reste de la saison 2016. Enchaînant les bonnes performances, l’Espagnol obtient assez de points (avec son statut de membre temporaire) pour décrocher sa carte sur le PGA Tour pour la saison 2017 !

Jon Rahm remporte son premier titre sur le circuit américain en janvier 2017 au Farmers Insurance Open avec la manière. Il rentre un putt magistral pour Eagle sur le dernier trou, lors du dernier tour !   

Plusieurs semaines plus tard, Rahm annonce qu’il jouera également sur l’European Tour. Au mois de Mars 2017, il joue le premier tournoi du World Golf Championships (le WGC Mexico Championship) qu’il termine à la 3ème place. Il grimpe alors largement au Ranking mondial et intègre le Top 50 à la suite de sa deuxième place au WGC Accenture Match Play Championship. Dans ce tournoi, il s’incline en finale face au numéro 1 mondial, l’américain Dustin Johnson

En juillet 2017, il remporte son premier tournoi sur l’European Tour au Dubai Duty Free Irish Open (le deuxième de l’année pour lui). Cette victoire le positionne alors pour le sacre de la Race to Dubai. Il termine finalement à la troisième place sur l’année, derrière les anglais Tommy Fleetwood et Justin Rose

La saison 2018, sa saison ? 

Cette saison, Jon Rahm enchaîne les performances de hautes volées ! En novembre 2017, il s’adjuge le Dubaï World Championship (-19) qui est le tournoi final du Tour Européen (Race to Dubaï). 

En janvier 2018, il termine à la deuxième place du Sentry Tournament of Champions derrière Dustin Johnson une nouvelle fois et remporte le CareerBuilder Challenge, le même mois

Il y a quelques jours, il a été proche de rafler son premier majeur à Augusta lors du Masters. En tant que N°3 mondial, il termine finalement à la quatrième place et perd une petite place au Ranking mondial. 

Hier, « Rahmbo » comme il est surnommé, à remporté l’Open d’Espagne à Madrid sur un parcours du Centro Nacional de Golf qu’il connait très bien devant l’Irlandais Paul Dunne avec un – 20 total. 

L’espagnol est actuellement 5ème de la Race to Dubaï, 7ème de la FedEx Cup et semble d’ores et déjà avoir décroché sa place dans l’équipe européenne pour la prochaine Ryder Cup en septembre prochain ! 

Nous continuons de suivre avec intérêt ses sorties et lui souhaitons une aussi grande carrière que son compatriote légendaire, Severiano Ballesteros

Le Masters vu de Twitter !

Le Masters d’Augusta est l’un des événements golfiques les plus suivis de l’année, si ce n’est le plus suivi ! Les réseaux sociaux sont forcément, le temps d’une semaine, le lieu de toutes les discussions (surtout la « twittosphère »). Après le dernier tour, les réactions sont également très attendues !

Et même en plein tournoi, les joueurs continuent d’alimenter leurs réseaux…

Les marques s’en donnent également à cœur joie ! 

THE MASTERS : Tiger Woods termine à la 32e place !

Après trois ans de pause dans sa carrière professionnelle, l’ex numéro un mondial participait au Masters. 

Il passe le cut ! Woods a débuté jeudi avec une carte à un coup au dessus du par et a continué vendredi avec un score de 75 (+3). Il réalise quelques fautes qui auraient pu lui coûter le cut : le choix d’un mauvais club, un bunker compliqué à passer ou encore un putt trop long. 

Alors qu’il frôle le cut (positionné à +5), il termine les deux premiers tours sur un total de +4. Il échappe ainsi de peu à la grosse déception ! Un début compliqué qui le positionne 40e à 14 coups de la première place.

A l’aube de cette 3ème journée, le temps se met de la partie et complique fortement les choses pour bon nombre de joueurs. Ce mauvais temps qui s’abat sur l’Augusta Golf Club National ne l’aide pas dans son jeu. Il entame ce tour sur deux bogeys. Au final, Woods ne décolle pas du par (72) malgré un très bon chip sur le trou n°6.

Du mieux dans son jeu !

Même si le tournoi ne se déroule pas exactement comme il l’aurait souhaité, Tiger Woods termine très positivement sur un 69 dimanche avec notamment un eagle sur le 15 et donc un -3 pour ce dernier jour.  

Malgré un dimanche plus ensoleillé pour Tiger Woods, cela n’a pas suffit à le rendre satisfait. Il reste déçu et exprime « un sentiment mitigé ».

L’essentiel néanmoins est de retenir les bons côtés de son grand retour sur ce tournoi du Grand Chelem. Il finit dans le top 35 avec un score final de +1. De plus, il entre enfin dans le top 100 mondial en prenant la 88e place.

« Je suis content d’avoir rejoué dans un tournoi de ce niveau, cela m’avait manqué et c’était super de voir à nouveau mon nom cité parmi les favoris avant le tournoi. Cependant je n’ai pas assez bien joué, je n’ai pas réussi assez de birdies et mon petit jeu n’était pas au rendez-vous » ajoute-t-il.

 


THE MASTERS : Woods et Mickelson, une belle équipe !

Hier, Tiger Woods et Phil Mickelson se sont alliés le temps d’un entrainement. Pour une première fois, on peut dire que cette équipe a bien fonctionné.

Ils sont bien connus pour être de grands rivaux et non pas de grands amis. Woods a donc déclaré que leur amitié s’était « renforcée au cours des dernières années ». Il est vrai que Mickelson était d’une grande aide lorsqu’il était mis à l’écart à cause de ses problèmes de santé.

Une équipe gagnante 

Ces rivaux de longue date comptent à eux deux 7 titres du Masters ! Ils se sont associés contre Thomas Pieters et Fred Couples ce mardi. Ils ont offert un réel spectacle à leurs fans en jouant ensemble sur un total de neufs trous. Surtout avec l’incroyable eagle de Tiger Woods sur le trou n°15.

Fred Couples, le vainqueur du Masters 1992 a prédit que Woods et Mickelson jouaient assez bien pour être en lice pour la victoire du Masters ce dimanche. D’un côté, Woods à la recherche de sa cinquième victoire et son premier depuis 2005. Puis de l’autre côté, Mickelson qui tend à égaler Woods avec un quatrième trophée.

Aujourd’hui, Phil Mickelson est très « excité de le voir si bien jouer ». Nous sommes seulement mardi lorsque Le Tigre réalise un eagle. Alors, que nous réserve-t-il pour demain ? Woods débutera officiellement la compétition aux côtés de Tommy Fleetwood et Marc Leishman à 10h42 soit 16h42 en France.

L’entrainement qui a marqué ce mardi à Augusta !

 

Le traditionnel par 3, c’est aujourd’hui !

De toutes les traditions des Majeurs, aucun n’est plus attachant que ce concours. Il se compose de participants au tournoi mais également d’anciens champions non concurrents. C’est un moment très convivial et drôle car les joueurs y participent avec leur famille. Il se joue sur un ensemble de neuf trous, allant de 70 à 140 mètres, sur l’étang DeSoto Springs et l’étang d’Ike. 

Jusqu’à présent aucun joueur n’a réussi à remporter le concours du par 3 et le Masters sur la même année. Jimmy Walker est le dernier à avoir décroché ce titre en 2016. Qui sera l’élu cette année ?

94, c’est le nombre de trou-en-un qu’il y a eu lors de ce concours au fil des années ! Il y a deux ans, le record a été battu avec un total de 9 trou-en-un dont le superbe doublé de Rickie Fowler et Justin Thomas.

Flashback ! 

Le flashback de la rédac’ !

Le 10 avril 2005, Tiger Woods, redevenu numéro 1 mondial, gratifiait les mordus de golf du monde entier d’un coup quasi mystique. 

Le sacre d’un génie du golf !

Alors âgé de 29 ans et déjà 3 Masters à son actif, le Tigre entre dans un bras de fer face à son compatriote Chris DiMarco pour tenter de s’offrir un quatrième Masters. Nous sommes sur le trou N°16 de l’Augusta National Golf Club, Tiger Woods met un coup de fer un peu long qui termine derrière le green, tout proche des nombreux spectateurs. La tension est à son comble et Tiger prend de longues minutes pour observer le green très complexe. 

Le Tigre chip parfaitement et sa balle se joue des reliefs du green pour filer tout droit vers le trou. La foule donne de la voix et sa balle s’arrête 1,8 secondes sur le bord du trou, comme arrêtée par le temps ou par télépathie. Sa balle tombe dedans et tout le monde explose de joie, lui en premier, car il vient de faire un grand pas vers la victoire. 

Pour résumer, Tiger s’offre sa quatrième « veste verte » ce jour-ci, avec en prime un gros coup de communication pour son sponsor Nike et un geste qui restera à jamais dans les mémoires golfiques !

Un retour au top ? 

13 ans plus tard, le classement du golf mondial a beaucoup changé. Tiger Woods ne figure plus dans le Top 100 mais il s’est montré en forme récemment (deux tops 5 consécutifs sur le PGA Tour). Il sera présent cette semaine à Augusta « pour gagner » selon lui et réaliser peut-être le plus grand exploit de sa carrière ! 

Selon les bookmakers, il est le troisième favoris à 8,5 contre 1 derrière Rory McIlroy et Dustin Johnson. Et vous, qu’en pensez-vous ? 

 

Tommy Fleetwood se rend à Paris pour l’Open de France 2018 !

L’an dernier, Tommy Fleetwood avait remporté l’Open de France. Cette année, il vient défendre son titre. Ce tournoi se déroule du 28 juin au 1er juillet sur l’Albatros au Golf National sur le parcours de la Ryder Cup 2018.

L’anglais, âgé de 27 ans, a annoncé sa présence pour l’édition 2018 de ce tournoi et espère y être le double vainqueur. Cette compétition est la troisième étape des Rolex Series. En 2017 il s’était imposé sur un total de -12 avec une excellente dernière carte de 66 sans aucun bogey. Cela lui avait permis de prendre la première place de la Race to Dubaï. Il avait déclaré qu’il n’allait jamais oublier ce jour-là. En sera-t-il de même cet année ?

Une place dans l’équipe européenne de la Ryder Cup 2018 ? 

C’est un tournoi important car il va attribuer des points pour les qualifications à la Ryder Cup, événement auquel tout golfeur rêve de participer. Aujourd’hui 11e du classement mondial, Fleetwood, va tout faire pour conserver son titre lors du HNA Open de France.

« Quand on a l’occasion de pouvoir faire partie de l’équipe de la Ryder Cup, on sait qu’on ne peut pas lever le pied. Peu importe le nombre de bons résultats engrangés, rien n’est jamais acquis, la place dans l’équipe n’est jamais assurée. Cela montre le niveau de qualité de l’European Tour et du golf européen pour l’instant », déclare-t-il. 

 

 

Suivez Alexander Levy au WGC Match Play dès aujourd’hui !

Le Varois, Alexander Levy est le seul français en lice au WGC Match Play d’Austin. Il a déjà participé à 7 reprises à l’un des tournois du World Golf Championship. Cependant c’est la deuxième fois de sa carrière qu’il va jouer le WGC Match Play. En 2015 il avait terminé 52e au classement.

 

Il va affronter 63 des meilleurs joueurs du monde cette semaine. Des groupes de quatre joueurs ont été formés. Alexander Levy fait partie du 12e groupe et va jouer face à l’anglais Tyrrell Hatton et aux américains Charley Hoffman et Brendan Steele. Ce matin, il va commencer par affronter Hatton. Les matchs de poules démarrent aujourd’hui et se terminent vendredi. Par la suite, seul le meilleur de chaque groupe pourra accéder à l’étape suivante. Une dotation élevée pour ce tournoi, de 10 000 000 dollars.

 

Alors, quel joueur de chaque groupe va réussir à aller jusqu’aux phases finales de ce week-end ? En 2014 Victor Dubuisson avait réussi à aller en finale qu’il avait perdue face à Jason Day. Levy, quadruple champion sur l’European tour, fera-t-il un parcours aussi spectaculaire ? On l’espère et lui souhaitons bon courage !

 

Tiger Woods n’est pas présent sur ce tournoi. On le retrouvera directement au Masters d’Augusta dans deux semaines.

Suivez les résultats à la minute près !

TOP 5 pour Tiger Woods à l’Arnold Palmer Invitational !

Après une deuxième place au Valspar Championship, Tiger Woods réalise de nouveau un excellent parcours lors de l’Arnold Palmer Invitational. Bientôt de retour dans le top 100 ?

Une fois de plus une belle performance est réalisée par l’ex numéro 1 mondial. Jusqu’au bout tout le monde avait espoir qu’il remporte le tournoi lorsque les spectateurs ont vu qu’il apparaissait dans le top 3. Le deuxième tour n’a pas été facile (dans le par) en commençant par 2 bogeys sur les neufs premiers trous. Si les deux dernières journées ont été meilleures (69), une erreur sur le 16 du dernier tour lui coûte un bogey (la faute à un drive lâché à gauche)….

Il s’est exprimé à ce sujet : « J’ai hésité quel coup jouer », avouait-il. « J’ai finalement opté pour un fade et au moment de faire mon swing je me suis dit que j’allais la frapper le plus fort possible. Je m’en veux d’avoir pris cette mauvaise décision. Je savais qu’il me fallait faire -3 sur les trois derniers et il fallait attaquer à outrance. Je n’ai finalement pas grand chose à regretter. »

Tout près du but ! Il finit tout de même en cinquième position, à huit coups du vainqueur. Ce classement lui a fait prendre 8 places pour la FedExCup. Il se retrouve donc à la 35e place.

 

À la fin de l’année 2017 Tiger Woods pointait à la 656e place du classement mondial. Grâce à ses belles performances, l’ex numéro un améliore chaque semaine son classement. Il se retrouve maintenant à la 109e place. Le Masters d’Augusta va-t-il lui permettre de passer le cap du top 100 ? Rendez-vous du 5 au 9 avril pour connaitre la réponse…

PGA Tour : Tiger Woods, proche du sommet !

L’ancien numéro un n’avait pas réalisé une telle performance depuis quatre ans. Il n’est alors pas impossible qu’il soit capitaine de l’équipe américaine lors de la Presidents Cup 2019.

Il n’a peut-être pas remporté le Valspar Championship mais il a réussi à prouver qu’il était prêt à faire son grand retour.

Dimanche au Championnat Valspar et malgré des problèmes de dos partiellement résolus il s’est battu jusqu’au bout. S’il avait réalisé un birdie sur le trou n°18 ce dimanche, il serait parti affronter Paul Casey en playoff. Il lui a malheureusement manqué quelques centimètres sur ce dernier putt de 12 mètres.

« Wow, quelle semaine incroyable … les gens, l’atmosphère, l’adrénaline, neuf heures ce dimanche. Merci pour tout le soutien! » dit-il.

C’est à l’âge de 42 ans, qu’il revient parmi les meilleurs ! De nombreuses personnes sont venues le soutenir lors de ce tournoi.

Ce n’est pas un simple golfeur qui revient mais une personne reconstituée !

Il y a maintenant plus de huit ans, Tiger Woods avait prononcé des remarques douloureuses lors de sa conférence de presse dans le club-house de TPC Sawgrass. Il avait dit : « J’ai entendu une fois, et je crois que c’est vrai, que ce n’est pas ce que vous accomplissez dans la vie qui compte, mais c’est ce que vous surmontez. » Aujourd’hui il déclare : « Je crois que mon jeu progresse »

Ce week-end il a montré qu’il peut gagner de nouveau. Cette victoire aurait été sa 80e sur le circuit américain. De bon augure pour Bay Hill ou le mois prochain au Masters.

Alors, que pensez-vous de ce retour ? Est-il prêt pour revenir dans le top 10 mondial ?


TIGER WOODS CAPITAINE AU PRESIDENTS CUP !

« Older Entries