Catégorie: Actualités

Un 63 record pour Tommy Fleetwood à Shinnecock Hills !

Ce dimanche à Shinnecock Hills, Tommy Fleetwood a égalé le record du score le plus bas réalisé à l’U.S. Open.

Tout comme Brooks Koepka, Tommy Fleetwood rejoint un cercle très fermé ! Avec sa carte de 63 réalisée lors du dernier tour de l’U.S. Open, l’anglais retrouve Johnny Miller (1963), Jack Nicklaus (1980), Tom Weiskopf (1980), Vijay Singh (2003) et Justin Thomas (2017). Le point commun de ces joueurs ? Ce sont les seuls à avoir scoré aussi bas depuis la création de cette compétition. 

U.S Open : une excellente 25e place pour Matthieu Pavon !

Matthieu Pavon s’est lancé un nouveau défi jeudi, celui de l’U.S Open. ll le relève haut la main en terminant à la 25e place malgré les difficultés de ce parcours et les intempéries.

Il s’était bien préparé afin d’affronter les meilleurs joueurs de golf. Des entraînements qui se sont bien fait remarquer sur son jeu et ses résultats. Il passe le cut avec un total de +8 malgré les obstacles, il a su les dépasser. Cela dit « le stress était vraiment présent » dit-il.

Un beau jeu à trois mois de la Ryder Cup !

Il enchaîne ensuite son troisième tour en +4. Être dans le par cette semaine n’a pas été tâche facile et pourtant il réussit à terminer ainsi et avec un birdie sur le 18. Il affiche un score total de 292 (+12). Mais en arriver à ce résultat lui a pris énormément d’énergie et de concentration. Dans un tournoi aussi important la tension est double, il faut savoir la gérer tout comme la fatigue. Matthieu Pavon, comme tous les joueurs, a eu besoin de sentir qu’il était encouragé et c’est ce que le public a fait. Cela a aussi permis à ce Français de ne rien lâcher jusqu’au dernier putt.

« On sent cette présence des gens qui sont hyper encourageants. À ce moment-là, j’ai juste envie de sortir le coup le plus parfait possible. Et quand j’y parviens c’est un vrai kiff ! Entendre crier ces gens, partager ça avec eux c’était top ! J’en avais les frissons. Je n’ai qu’une hâte c’est de revivre ça ce weekend. » déclare-t-il lors d’une interview avec l’Équipe.

Il se retrouve aux côtés de grands joueurs.

Il termine aux côtés de 10 autres golfeurs dont Justin Thomas, Alex Noren, Fransesco Molinari ou encore Ian Poulter et Russell Henley. Ces deux derniers faisaient partie de ceux qui avaient réussi à terminer sous le par (-1) lors du premier tour. Une superbe performance qu’a su être reconnue et honorée par Thomas Levet.

 

Malgré un troisième tour difficile il n’a pas baissé les bras. C’est cette motivation qui lui a permis ce dimanche de finir dans le par.

GOLF PLUS : RÉSULTATS DE LA SEMAINE | U.S OPEN

Découvrez les résultats de la semaine sur le PGA Tour, le Challenge Tour et le LPGA.

PGA Tour – U.S OPEN

En remportant ce tournoi, Brooks Koepka entre dans l’histoire du l’U.S Open. C’est en particulier son excellent petit jeu qui l’a amené au sommet une second fois avec un total de +1. L’an dernier au Erin Hills et cette année au Shinnecock Hills ! Pour en savoir davantage sur cette victoire qui n’est pas anodine, cliquez-ici.

Tommy Fleetwood était au coude à coude avec Koepka sur les deux premiers tours. L’écart s’est creusé après une troisième carte en +7 qu’il rattrape ce dimanche en réalisant la meilleure carte du tournoi en 63 (-7). 

Le numéro un mondial Dustin Johnson a entamé le troisième jour en tant le seul joueur sous le par (-4). Cependant à la fin de cette journée le jeu a été redistribué. Il termine finalement à la 3e place avec un total de +3.

Patrick Reed, champion en titre du Masters termine au pied du podium avec une seule et dernière carte sous le par en -2.

Le Français Matthieu Pavon n’a pas flanché face aux difficultés. Une 25e place pour ce premier U.S Open. Un excellent résultat qui se termine par un dernier tour dans le par. Revenons sur sa performance. Difficile pour Alexander Levy qui n’a pas réussi à passer le cut. «Mon niveau d’énergie était si bas que j’ai eu du mal à porter mes drives au-delà de 240m. J’ai failli ne pas passer la butte du 16 qui est un tout petit peu au delà de cette distance c’est dire.» déclare-t-il.

 

Challenge Tour – Hauts de France Golf Open

Stuart Manley finit par remporter ce tournoi après un playoff de trois trous face à Grant Forrest. C’est une deuxième victoire sur le Challenge Tour pour le Gallois. La semaine dernière il s’était également retrouvé en playoff lors du KPMG Trophy mais il n’avait pas réussi à remporter la victoire. 

Sur le premier trou du playoff, Forrest était à quelques centimètres de soulever le trophée après un putt de 45 mètres qui a frôlé le trou. Mais Stuart Manley n’a rien lâché et s’est battu pour repartir victorieux.

La France termine sur le podium ! Mathieu Fenasse aurait pu être le troisième joueur à se battre dans ce playoff. Il s’assoit à la troisième place avec un total de -5. Les autres Français ont eux aussi bien joué cette semaine Edouard Dubois et Damien Perrier finissent dans le top 10. Robin Sciot-Siegrist et Jean-Baptiste Gonnet se retrouvent dans le top 15. Anthony Grenier, Julien Quesne et Robin Roussel terminent dans le top 30.

 

LPGA – Meijer LPGA Classic

À 27 ans, la Sud-Coréenne So Yeon Ryu remporte le sixième trophée de sa carrière en -21. La saison dernière, elle dominait la course, mais on ne peut pas en dire autant du début de sa saison 2018. En 2017, elle terminait neuf fois dans le top 10 lors de ses 11 premiers événements. Cette année, elle y a figuré seulement deux fois.

L’ancienne numéro un mondial a enchaîné des tours en 64-67-69-67. La victoire est venue au bon moment pour Ryu, qui n’a pas été satisfaite de sa saison.

« Si je repense à ma saison, je n’en étais pas vraiment satisfaite et j’ai vraiment eu beaucoup de mal, j’ai eu beaucoup de moments de folie« , a déclaré Ryu. « J‘ai eu de bons tours, j’ai eu de très mauvais tours, donc je ne pouvais même pas vraiment terminer le top 10 par rapport à n’importe quelle autre saison. »

Du côté des Françaises Céline Boutier termine à la 35e place avec un dernier tour qui s’achève par deux birdies (16 et 17). Perrine Delacour prend la 58e place au classement. Céline Herbin qui enchaînait les belles performances ces dernières semaines, avait très bien commencé cette nouvelle semaine. Au début de ce tournoi elle se positionnait à la douzième place, cependant elle n’a pas réussi à tenir le fil jusqu’au bout et pointe à la 75e place.

Focus sur Brooks Koepka, le « monsieur muscle » des fairways !

Brooks Koepka vient de remporter la 118ème édition de l’U.S. Open à Shinnecock Hills. Il entre dans le cercle très fermé des 7 joueurs ayant remporté deux fois de suite cette épreuve.

Il s’est fait les dents sur le circuit européen !

Né le 03 mai 1990 à West Palm Beach en Floride, le jeune Koepka se met très tôt au golf (notamment à Jupiter où il est encore membre actuellement). 

Brooks fait ses débuts professionnels en 2012 sur le Challenge Tour européen. Durant cette saison, le jeune rookie remporte 4 tournois (Challenge de Catalunya, Montecchia Golf Open, Fred Olsen Challenge de Espana et le Scottish Hydro Challenge). Grâce à ses victoires, il obtient sa carte d’entrée pour la saison suivante sur l’European Tour. Démontrant à tout le monde ses capacités, il enchaîne de très bon résultats toute la saison et remporte le Turkish Airlines Open en novembre 2014. 

Brooks Koepka termine à la 8ème place de la Race to Dubaï et le titre honorifique de rookie de l’année (meilleur débutant) lui est décerné ! Durant cette année 2014, il termine également 4ème de l’US Open et obtient donc sa carte pour disputer la saison 2015 sur le PGA Tour (circuit américain). 

Une éclosion américaine rapide !

Arrivé sur le PGA Tour, il ne tarde pas à gagner puisqu’il remporte le Waste Management Phoenix Open en février 2015. La suite de sa saison est un peu plus compliquée, il enchaîne de bonnes et de moins bonnes performance mais ne gagne plus. Il accroche tout de même quelques podiums et cela suffit pour qu’il soit automatiquement qualifié pour la Ryder Cup 2016 !

Lors de cette édition de la Ryder, Koepka remporte 3 points sur 4 possibles (double et simple compris) et la « Team USA » remporte la compétition 17 à 11

2017 : année de la consécration ! 

Sa saison 2017 est également contrastée avec des performances moyennes mais également des podiums. Le point d’orgue de sa saison est évidemment sa victoire à l’U.S. Open à Erin Hills. Il remporte son premier majeur en rendant une carte de -16 total inscrivant son nom à la liste de grands noms du golf ayant remporté ce tournoi ! 

Il débute une nouvelle saison en terminant 2ème du WGC-HSBC Champions, avant de malheureusement se blesser au poignet gauche… 

Freiné dans son ascension pendant deux mois et demi, ses médecins sont même dubitatifs sur le fait qu’il puisse continuer sa carrière au plus haut niveau… il revient finalement aux affaires au Players Championship lors duquel il signe une 11ème place avant d’enchaîner ! 

2ème place au Fort Worth Invitational à la fin du mois de mai avant de revivre la consécration. 

Hier sur le parcours exigeant de Shinnecock Hills, le gros frappeur du circuit s’est surtout servi de son petit jeu pour s’assurer la victoire. Un dernier tour en 68 (+1 total) lui permet de s’imposer pour la deuxième année consécutive à l’U.S. Open et d’entrer un peu plus dans l’histoire. C’est le 7ème joueur à remporter 2 fois d’affilée ce tournoi majeur (Willie Anderson, John McDermott, Bobby Jones, Ralph Guldahl, Ben Hogan, Curtis Strange et Brooks Koepka) ! 

Après cette victoire, il passe N°4 mondial. Il remonte également à la 13ème place de la FedEx Cup et est actuellement plus que jamais bien positionné pour faire partie de la « Team USA » pour la prochaine Ryder Cup !

L’U.S Open 2018 commence difficilement !

Cette semaine Shinnecock Hills accueille pour la cinquième fois l’US Open. Pour l’occasion 156 golfeurs pros sont réunis pour tenter de remporter ce tournoi. Cependant le premier tour a viré au cauchemar à cause des intempéries. Matthieu Pavon pointe tout de même à la 6e place.

La 118e édition a démarré hier dans des conditions de vent particulièrement difficiles, soufflant à plus de 40km/h. Une difficulté supplémentaire difficile à gérer pour tous les joueurs. Seuls quatre d’entre eux ont réussi à terminer sous le par (-1) à savoir Russell Henley, Dustin Johnson, Scott Piercy et Ian Poulter

Deux français sont de la partie pour représenter notre pays. En cette année de Ryder Cup Française il est important qu’ils soient davantage performants. 

Deux ans seulement après son accession sur le tour européen, Mattieu Pavon y a déjà fait ses preuves et a réussi à accéder à l’US Open. Il fait partie des huit joueurs du tour européen à participer à ce tournoi pour la première fois. Après ce premier tour aux côtés de Harold Varner et Scott Piercy, il pointe au 6e rang en +1 avec Justin Rose et cinq autres golfeurs.

Alexander Levy n’a pas apprécié les caprices de la météo et pointe au 88e rang en +7. Espérons que ce second tour lui soit plus favorable pour qu’il réalise une meilleure performance et remonte dans le classement.

Coup dur pour Tiger Woods !

Tiger Woods, très attendu sur ce tournoi, était au départ avec Justin Thomas et Dustin Johnson. Cette année il a participé à neuf événements sur le PGA Tour et a terminé deux fois dans le top 5. Comme la quasi-totalité des joueurs, lui aussi a rencontré des difficultés face au vent et pointe à la 101e place en +8. Nul doute qu’il va redoubler d’efforts dès ce second tour afin de tenter d’accrocher un nouveau majeur à son palmarès ! 

 

Avec des joueurs tels que Phil Mickelson (+7), Jordan Spieth (+8), Jason Day (+9) et Rory McIlroy (+10) qui semblent déjà hors-jeu, carnage est le mot d’ordre de Shinnecock Hills.

 

Alors, qui va remporter l’U.S Open 2018 ? Rendez-vous dimanche ! 

Sergio Garcia est attendu au HNA Open de France 2018 !

Plus que deux semaines avant le début du HNA Open de France (28 juin au 1er juillet). Un événement Français tant attendu que ce soit pour les joueurs et les spectateurs. Plusieurs stars du golf sont attendues lors de ce tournoi dont l’espagnol Sergio Garcia.

Après avoir annoncé la venue de Jon Rahm (5e) et Justin Thomas (2e) au Golf National à la fin du mois c’est au tour de Sergio Garcia d’être officiellement annoncé parmi les participants. L’Espagnol a déjà participé à des tournois au France cependant jamais à l’Open de France. Une première pour lui qui va tenter de repartir avec le trophée !

Depuis quelques semaines, il n’arrive pas à réaliser de belles performances et a manqué le cut sur quatre tournois. Afin de maintenir sa 15e place mondiale, espérons que la France lui porte chance et lui permette de réaliser de meilleurs coups.

« J’ai entendu des choses incroyables sur le Golf National de la part de mes collègues du Tour », déclare-t-il dans son communiqué. Avec la Ryder qui arrive en septembre, je veux approfondir mes connaissances du parcours, tout simplement parce que l’un de mes principaux objectifs cette année est d’intégrer l’équipe de Thomas et de ramener le trophée à la maison. »

GOLF PLUS : RÉSULTATS DE LA SEMAINE !

Découvrez les résultats de la semaine sur le PGA Tour, l’European Tour, le Challenge Tour et le LPGA.

European Tour – Shot Clock Masters

Mikko Korhonen a réalisé une brillante performance qui lui permet de remporter son premier titre sur l’European Tour au Shot Clock Masters. Le Finlandais a entamé la dernière journée avec une avance de cinq coups et la termine avec six. « Ce n’est pas facile de gagner, surtout pas la première victoire. Je suis vraiment content de l’avoir fait, je n’ai pas de mots » a-t-il déclaré.

C’est avec un total de -16 qu’il repart accompagné du trophée !

Raphaël Jacquelin et Nicolas Colsaerts terminent à la 3e place ex-aequo ! Le Français réalise cette semaine, sa plus belle performance de la saison à sept coups du vainqueur.

 

PGA Tour – FedEx St. Jude Classic

Dustin Johnson ne laisse rien sur son passage. Il domine la compétition jusqu’au dernier coup. Lors du troisième tour, DJ se retrouve ex-aequo avec Andrew Putnam. Il ne se démuni pas et montre sa détermination avec une incroyable performance sur le tour 4. Tout s’est joué sur les neufs derniers trous où il réalise deux birdies sur le 13 & 16 et termine au 18 par un eagle !

Un excellent jeu qui lui donne la victoire et lui permet de récupérer sa place de numéro un mondial.

 

Challenge Tour – KPMG Trophy

Pedro Figueiredo a triomphé dans un spectaculaire play-off à trois pour lever le trophée KPMG et remporter son premier titre European Challenge Tour à L’Empereur Golf & Country Club. Il avait pourtant commencé la compétition quatre coups en dessous du meneur Stuart Manley. Un seul trou a été joué (par 4) lors du play-off qui l’opposait à Manley et Anton Karlsson.

« J’ai connu quelques années difficiles en tant que pro et maintenant revenir fort et être en mesure de gagner sur le Challenge Tour signifie beaucoup pour moi. Je suis très fièr et ça fait vraiment du bien » dit-il.

Cette victoire en Belgique catapulte Figueiredo dans le top 15 convoité sur la route de Ras Al Khaimah. Il est maintenant dixième avec 39 532 points.

Du côté des Français, deux tricolores terminent dans le top 10 cette semaine. Il s’agit de Thomas Linard (7e) et de Damien Perrier (8e). Robin Sciot-Siegrist termine pas très loin, à la 13e place.

LPGA – Shoprite LPGA Classic

L’américaine Annie Park remporte ce tournoi qui s’est joué sur trois tours. À chaque tour elle vu son jeu s’améliorer. Elle a commencé par une carte de 69 avec des birdies et des bogeys puis un second tour sans faute (65) avec 6 birdies. Sur le dernier tour elle a redoublé de concentration et a signé une carte de 63 qui s’accompagne d’un eagle sur le trou n°9.

« Mon putting était génial », a déclaré Park. « Il semblait que chaque putt que je regardais entrait. Si je disais que je n’étais pas nerveuse, ce serait un mensonge. Mais je me suis concentrée sur chaque coup. »

La Française Céline Herbin termine dans le top 10, six coups derrière Annie Park. Plus loin on retrouve Céline Boutier à la 28e place avec un total de 6 sous le par. Karine Icher finit en 66e position.

 

Shot Clock Masters : Miguel Angel Jiménez à -9, Raphaël Jacquelin premier français !

Sur le parcours du Diamond Country Club d’Atzenbrugg proche de Vienne, l’European Tour a dégoté aux joueurs une toute nouvelle formule de jeu innovante. La nouveauté ? Le jeu lent est pénalisé !  

Le premier Shot Clock Masters de l’histoire !

Chaque année, le circuit européen de golf apporte son lot d’innovation. Que ce soit au niveau des lieux des tournois ou encore des formules de jeu, tout est fait pour rendre ce sport de plus en plus attrayant.

Pour ce Shot Clock Masters, le temps est compté. C’est le jeu lent qui est pointé du doigt et les règles sont précises : 50 secondes pour jouer ses chips, putts, coups d’approches et 40 secondes pour les Tee-Shot. Si ces délais ne sont pas respectés, c’est un coup de pénalité pour chaque dépassement… 

L’inépuisable Jiménez ! 

L’espagnol de 54 ans, joueur sur le Tour depuis 1988, double vainqueur de la Ryder Cup revient et cela fait grand bruit ! Une 16ème place accrochée la semaine dernière lors de l’Italian Open (2ème tournoi des Rolex Series de la saison) avec une très bonne carte de -15 total

Il réitère cette semaine en Autriche en se classant à la première place (provisoire) avec une carte de -9 total pour le moment. Pour ce deuxième tour, Miguel Angel est actuellement au trou N°11 à -4 sur la journée. 

Résumé de son 1er tour en vidéo : 

Le danois Jeppe Pape Huldahl est à un coup de l’espagnol (-8 total) et Oscar Lengden ferme le podium avec un -6 total après avoir mené à la fin du 1er tour. 

Les français à la traîne ! 

Seuls 4 de nos compatriotes sont en lice cette semaine en Autriche et ils ne sont pour le moment pas en réussite ! 

Raphaël Jacquelin est le premier d’entre eux. Il pointe actuellement à la 33ème place avec une carte de -2 total. Nous retrouvons Gary Stal légèrement plus loin au classement (58ème place) qui score dans le par pour le moment !

Victor Riu pointe à la 65ème place en jouant un coup au dessus du par et Grégory Bourdy est à +4 total. Il est actuellement 96ème. 

Nous leur souhaitons bonne chance pour la fin de ce tournoi ! 

US Women’s Open : Ariya Jutanugarn triomphe, les françaises dans le dur !

Ce week-end se disputait l’US Open féminin sur le parcours de Shoal Creek Golf Club en Alabama. Retour sur ce tournoi du grand chelem du circuit professionnel féminin. 

2ème majeur pour Ariya Jutanugarn ! 

La thaïlandaise Ariya Jutanugarn s’est imposée au terme d’un play-off de 4 trous face à la sud-coréenne Kim Hyo-Joo (Par contre bogey). 

La cinquième mondiale décroche son deuxième titre dans un majeur après sa victoire au British Open 2016. C’est également son neuvième titre sur le circuit professionnel ! 

1ère à l’issue du troisième tour, la thaïlandaise s’est fait peur durant le retour du 4ème tour avec un double bogey et trois bogeys sur les 9 derniers trous… Ces erreurs auraient pu être fatales à Ariya mais il n’en est rien.  

L’Espagnole Carlota Ciganda a terminé à la 3e place (281, -7), tandis que la N°1 mondiale, la Sud-Coréenne Park In-bee s’est classée 9e (287, -1).

Nos 2 françaises en lice n’ont pas décollé puisque ni Céline Herbin ni Karine Icher n’ont pu passer le cut. Elles terminent respectivement à +7 et +12. 

Retrouvez ci-dessous la vidéo qui résume le dernier tour de cet US Open féminin : 

Entre technologie et golf, découvrez la vie connectée de Rickie Fowler !

Découvrez le très jeune et prometteur joueur de golf Rickie Fowler, avec l’instructeur Claude Harmon III, montrer les avantages de la technologie et comment une vie connectée peut nous aider à vivre un peu plus facilement.

Avoir un regard d’initié sur une journée typique de Rickie, démontrant la puissance de la technologie et des données à la fois sur et hors du parcours. Rickie débute la journée dans sa maison connectée, se dirige vers sa voiture de toute dernière génération et procède à une séance d’entraînement intelligente pour jouer avec ses clubs intelligents également. Vous aussi, vous pouvez jouer avec les produits KING F8 de COBRA avec COBRA CONNECT Powered by Arccos

COBRA CONNECT™ Powered by Arccos, le système de golf connecté primé, destiné à tous les niveaux de jeu prend les bonnes décisions issues des données recueillies. Des capteurs électroniques intégrés dans le grip enregistrent automatiquement la distance et la précision de chaque swing afin que les golfeurs puissent suivre leurs progrès. En utilisant l’application mobile COBRA CONNECT / Arccos 360, les utilisateurs appairent simplement leur club pour recevoir des données de performance détaillées et accéder aux distances GPS du télémètre pour plus de 40 000 parcours dans le monde entier.

Retrouvez ce système sur les différentes gammes de clubs KING F8 sur GolfPlus.fr !

« Older Entries