Catégorie: Carrousel

Monte Rei : le joyau de l’Algarve

L’Algarve a pour habitude d’accueillir de magnifiques parcours et Monte Rei est l’un des plus récents et certainement le plus beau. Monte Rei c’est avant tout un parcours dessiné par Jack Nicklaus, élu meilleur parcours du portugal, mais c’est également un superbe resort composé de superbes villas parfaitement intégrées dans les monts d’Algarve. Vues panoramiques et parcours d’exception sont au rendez-vous au Montei Rei Golf & Country Club. 

 

PARCOURS 

 
Monte Rei Championship Course
Par 72 / 18 trous / 6570 m / Architecte : Jack Nicklaus
 
Depuis les fairways, appréciez les vues sur les montagnes de la Serra do Caldeirao et sur l’Océan Atlantique. Particulièrement marqué par un tracé créé hors des sentiers battus, le parcours se révèle sauvage par sa flore dense et ses obstacles nombreux. Digne des plus grands, élu meilleur golf du portugal, le parcours se fait remarquer par un entretien impeccable des bunkers aux greens.
 
 
Club House : les vues imprenables sont accompagnées d’un service à la hauteur du parcours que vous jouerez. Appréciez les couleurs magiques des couchers de soleil sur l’Océan Atlantique et sur le parcours. Ils sont de toute beauté. 
 

Séjournez dans une sublime Villa ! 

Les spacieuses villas de Monte Rei ont été conçues dans la plus pure tradition portugaise. Certaines d’entre elles possèdent une grande piscine privée pour les journées ensoleillées d’Algarve.

Venez appréciez les spécialités culinaires ! Découvrez des plats raffinés authentiques et internationaux proposés par le chef primé Albano Lourenço. Ils vont feront voyager.

Loisirs et activités

De nombreuses activités nautiques et culturelles sont possibles. Randonnez dans l’arrière-pays, visitez les charmants villages de Tavira, villa real de San Antonio, ou profitez de la proximité avec la frontière espagnole pour visiter Séville. 


 

Retrouvez plus d’informations sur le Monte Rei Golf & Country Club

La Française Céline Boutier triomphe !

Céline Boutier est une jeune femme de 24 ans, qui joue au golf depuis l’âge de 7ans. Devenue pro depuis peu de temps, elle n’a pas attendu avant de montrer ses performances.

Elle a effectué ses études dans l’Université de Duke, aux Etats-Unis durant lesquelles elle a été sacrée meilleure joueuse de l’école.

Venant du Paris Country Club, cette jeune femme est sur tous les fronts depuis qu’elle est amateure. Elle a fait partie de l’équipe de France et en était un excellent élément

En 2012, elle a remporté le titre de championne d’Europe et plusieurs autres médailles. Grâce à ses performances, elle a eu l’occasion de jouer sur 2 événements importants : Le British Open en 2013 et un an plus tard l’US Open. Elle a même été invitée à l’Evian Championship cette année-là.

Golfeuse professionnelle depuis seulement 1 an, elle a participé à 3 tournois sur le Ladies European Tour cette année : 

  • T11 au Fatima Bint Mubarak Ladies Open 
  • T6 au Hero Women’s Indian Open
  • 1ère du Sanya Ladies Open

C’est ce dimanche, en Chine, qu’elle a remporté sa première victoire, sur le Ladies European Tour lors du Sanya Open 2017. Elle a été leader de ce tournoi du début jusqu’à la fin. Grâce à sa magnifique performance elle obtient 2 ans d’exemption sur le LET et sa place à The Evian Championship 2018.

Une présence internationale

Effectivement la Rookie du LPGA a également un accès sur le Symetra Tour, qui est la 2e division du Tour Américain. Elle y a gagné 2 trophées cette année : Sioux Falls GreatLIFE Challenge et Self Regional Healthcare Foundation Women’s Health Classic. Cela lui permet d’entrer en 1ère division.

 

European Tour & LPGA : Joueur et joueuse de l’année 2017 !

Une fois la saison terminée, il est maintenant temps de déterminer quels sont les joueurs qui méritent de remporter le titre de joueur de l’année 2017. Ce titre se retrouve chez les hommes mais également chez les femmes.

 

Sur l’European Tour – Race to Dubaï

Jon Rahm est nommé vainqueur du tournoi DP World Tour Championship et est arrivé 3e de la Race to Dubaï.

Alors la première place de la Race to Dubaï 2017 revient à Tommy Fleetwood (pro depuis 2010). Il devient donc le numéro 1 des joueurs européens de l’année 2017 avec ses 24 participations au Tour Européen, durant lesquelles il a remporté 5,420,530€.

Cette année, il est sorti vainqueur de 2 tournois : Abu Dhabi HSBC Championship et HNA Open de France. Puis, il a pris la seconde position sur le WGC-Mexico Championship et le Shenzhen International. 

L’Anglais a de bonnes raisons d’être sacré pour ce titre.

 

Justin Rose a déjà remporté 2 « Race to Dubaï ». Il était sur le point d’y ajouter une nouvelle victoire, mais il va devoir se contenter de la deuxième position.

Sur le LPGA – Rolex

Ce n’est pas 1 mais 5 trophées qui ont été attribués ce dimanche à Naples lors du championnat CME Group Tour Championship. Pour ce qui est du tournoi, c’est Ariya Jutanugarn (-15) qui l’a remporté ! Ensuite, le prix d’1 million de dollar et le trophée Vare 2017 ont été remportés par Lexi Thompson. Puis le titre $$$ par la rookie Sung Hyun Park.

Pas 1 mais 2 titres de joueuse de l’année Rolex !

Pour la première fois dans l’histoire du LPGA Tour, il y a deux joueuses Rolex de l’année.  Sung Hyun Park et So Yeon Ryu terminent la saison à égalité à 162 points. Park est également entrée dans l’histoire en devenant la première joueuse depuis Nancy Lopez en 1978, à remporter les honneurs de Rookie et de « joueuse de l’année » en une seule saison.

RÉSULTATS DE LA SEMAINE : EUROPEAN TOUR, LET, PGA TOUR et LPGA

Découvrez les résultats de la semaine sur les 4 circuits: European Tour, Ladies European Tour, PGA Tour et LPGA.

European Tour – DP World Tour Championship

Le grand vainqueur de ce grand tournoi est l’Espagnol Jon Rahm. Sur le classement des 60 meilleurs joueurs de la Race to Dubaï, sélectionnés pour se rencontrer lors de ce tournoi, il était arrivé 3ème. C’est en signant une dernière carte de 67 et en finissant à -19 qu’il remporte la victoire, hier, à Dubaï.

Il est le premier joueur à remporter plusieurs épreuves de la série Rolex !

« Une semaine incroyable, je ne pourrais pas être plus fier de ce que j’ai fait cette semaine.[…] 

Je n’avais pas prévu d’être ici au début de l’année et je n’avais pas espéré le gagner, donc c’est un sentiment incroyable.

« 

, a déclaré Jon Rahm.

En deuxième position nous retrouvons le Thaïlandais APHIBARNRAT Kiradech puis l’Irlandais Shane Lowry prend la troisième place, en terminant tous les deux en -18.

Sergio Garcia et Justin Rose étaient à seulement un coup du podium. Il aurait suffi d’un birdie plutôt qu’un bogey sur le dernier trou pour Garcia.

Les français dans le TOP 15 !

Sur les 4 français qui ont participé à ce tournoi, 3 sont dans le top 15 : Victor Dubuisson, Mike Lorenzo-vera et Matthieu Pavon sont arrivés 13e position en -13. Un peu plus loin dans le classement on retrouve Alexandre Levy (-6) à la 36e place.

 

Ladies European Tour – Sanya Ladies Open

La semaine dernière nous félicitions la française Camille Chevalier, cette semaine nous pouvons être fiers de Celine Boutier !

Après être arrivée 6ème dimanche dernier au Hero Indian Women’s Open, la française en est sortie encore plus déterminée pour progresser.

Elle avait déclaré « Maintenant, les dernières épreuves vont me permettre de me préparer pour la saison prochaine sur le LPGA. J’espère jouer aussi bien dans les Majeurs l’an prochain !».

Alors, elle a très vite montré qu’elle était capable de remporter un trophée. Cette rookie du LET est fière de sa performance. Elle peut ajouter cette victoire à ses 2 autres trophées qu’elle a gagnés au Symetra Tour.

Coachée par Cameron McCormick, la golfeuse s’impose sur le Tour Européen et sur le Tour Américain.

PGA TOUR – The RSM Classic

Ce tournoi Américain a été remporté par Austin Cook avec un total de -19. Il est suivi par J.J. Spaun et Chris Kirk avec un score de -16.

Âgé de 26 ans, il avait seulement remporté un mini-tournoi en 2014. Alors, The RSM Classic est sa première victoire sur le PGA Tour.

Il a pris la tête du classement dès le vendredi avec un 62 et ne l’a jamais abandonné. Il n’a pas fait de bogey jusqu’au treizième trou du troisième tour, ce qui a amené Henley a déclarer : «Le rêve est fini. Cook a fait un birdie au trou suivant et a ouvert une avance de trois coups avant le dernier tour. »

En tout il compte 23 birdies contre 2 bogeys. Sur le tour 4, il enchaîne 3 birdies aux trous n°15,17 et 18 pendant que les 2 autres golfeurs arrivés sur le podium réalisent bogeys et double-bogeys.

 

LPGA – CME Group Tour Championship

Ce tournoi féminin, qui s’est déroulé à Naples, a eu besoin d’une prolongation afin de déterminer la gagnante. Puis, en -15 c’est la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn qui a remporté la victoire (dernière carte de 67;-5). Puis 2 Américaines se sont placées sur le podium : 2e position pour Lexi Thompson et 3e position pour Jessica Korda.

Ariya Jutanugarn, qui était l’une des quatre joueuses à avoir mené la course, a réussi un birdie sur les six derniers trous pour remporter une victoire d’un coup et la prolongation à trois avec Lexi Thompson et Jessica Korda.

Thompson, qui a tenu une avance d’un coup sur les 71 trous, a malheureusement perdu cet avantage là sur le dernier trou. Elle a réalisé un bogey qui lui a coûté la victoire.

Tiger Woods : une année pleine de rebondissements

Il y a encore 2 mois de ça, on se demandait et espérait encore le retour de Tiger Woods dans la compétition. Aujourd’hui on peut confirmer le grand retour de l’ex n°1 mondial.

Revenons sur le parcours de Tiger Woods

Une santé fragilisée

Cela a commencé en 2008, Tiger Woods a multiplié les blessures, qui l’ont handicapé dans son jeu. Il a du subir des interventions chirurgicales et donc a dû faire une pause dans sa carrière. Malgré le retour du champion en 2015, il se retire de nouveau pour raison médicale.

Malheureusement les problèmes continuent cette année. En février dernier, il a subit une opération au dos, qui l’empêchait d’avancer dans sa carrière professionnelle.

Son arrestation n’arrange rien…

Le mois de mai qui a suivi, le golfeur le plus célèbre du monde a encore fait la une des médias. Non pas pour ses prouesses au golf mais plutôt à cause de son arrestation pour « conduite sous influence ». Cette affaire extra-sportive, avait fait beaucoup de bruit.

Une réelle reprise en 2017 ?

Tiger Woods, âgé de 41 ans, n’a pas perdu de vue son objectif pour cette année 2017, qui est de revenir à la compétition. Alors, il reprend petit à petit les entraînements.

Il n’hésite pas à partager son aventure sur Twitter : Il publie plusieurs vidéos où on le voit driver comme sur cette vidéo. 

 

Le retour du Roi !

Après 10 mois d’absence, il disputera le Hero World Challenge, qui aura lieu du 30 novembre au 3 décembre 2017, à Alabany aux Bahamas. The Hero est un événement de 18 trous, qui est géré par la fondation Tiger Woods.

Tout le monde attend ce moment, où il va taper sa première balle de la compétition. Cela signifiera officiellement son retour.

PQ3 : 1 jour avant les résultats finaux !

La finale des cartes européennes a débuté le 11 novembre et se termine le 16 novembre au Lumine Golf Club, en Catalogne. 9 Français disputent les PQ3 en Catalogne. Ils sont répartis sur 2 parcours : Hill Course & Lakes Course.

Quels Français y participent ?

Julien Quesne, Gary Stal et Joël Stalter venant de l’European Tour 2017. Puis, Robin Sciot-Siegrist qui vient du Challenge et les 5 « qualifiés » des PQ2 : Julien Brun, Mathieu Fenasse, Sébastien Gros, Amaury Rosaye et Antoine Rozner. 

 

Tour 1 :

Gary Stal est leader du premier tour de cette finale de PQ3. Il signe une carte de 64 (-7).

TOP 25 : On y trouve 2 Français, Antoine Rozner et Julien Quesne sont arrivés à la 19ème place, ex aequo, avec un score de 69 (-2).

Ensuite, Sébastien Gros 70 (-2) et Joël Stalter 70 (-1) terminent un peu plus bas, à la 35e position.

3 Français sont en T67 : Julien Brun et Robin Sciot-Siegrist en étant dans le par puis Amaury Rosaye en +1.

Et pour finir, en 90ème position nous avons Mathieu Fenasse 73 (+1).

Tour 2 :

Gary Stal prend la 4e position avec une carte de 71 (-1).

TOP 20 : Sebastien Gros 68 (-4) est à la 14ème place du classement. Un peu plus loin, nous avons Julien Quesne à la 32eme position avec un score de -2.

2 Français en T63 : Julien Brun et Mathieu Fenasse en étant dans le par.

4 Français se trouvent au dessus du par :

  • Joël Stalter +3 (T112)
  • Robin Sciot-Siegrist +4 (T124)
  • Amaury Rosaye +6 (T139)
  • Antoine Rozner +7 (T143)

Tour 3 : 

Gary Stal régresse en T13 avec un score en -1 et Julien Quesne qui obtient le même score, perd 3 places (T30).

Sebastien Gros arrive en T61 (-2) et Mathieu Fenasse en T50 (-3).

5 Français au dessus du par :

  • Robin Sciot-Siegrist à la 110e place
  • Julien Brun : 118e position
  • Joël Stalter et Amaury Rosaye qui arrivent en T132 avec 6 au dessus du par.
  • Antoine Rozner est le dernier Français lors de ce tour. Il finit en T146 en étant à 10 au dessus du par.

Tour 4 :

3 Français ont régressé dans le classement des PQ3 : A commencer par Gary Stal qui perd encore une place en se retrouvant en T15. Mathieu Fenasse descend en T75 (-20) avec un score de +2. Puis Julien Brun qui se trouve en T40 et +9 au dessus du par.

Ils sont 5 à avoir progressé : 

  • En 25e position Julien Quesne (69).
  • Sebastien Gros (67;-4) se trouve à la 35e place.
  • Avec une carte de 68(-4) Antoine Rozner est en T128 (+19).
  • Robin Sciot-Siegrist (T103) remonte de 6 place dans le classement. 
  • En étant dans le par Amaury Rosaye se retrouve en T127 (+5).

Joël Stalter, +1 sur ce tour, n’a pas bougé.

 

74 joueurs passent le cut. Parmi eux 3 Français : Gary Stal, Julien Quesne et Sebastien Gros.

Tour 5 :

  • Sebastien Gros était à 4 en dessous du par. Il réalise un eagle dès le 2e trou de ce 5e Tour !
  • Julien Quesne se retrouve à -2, avec 3 birdies et 1 bogey au trou 5.
  • Gary Stal, qui mené la compétition au début se trouve dans le par. (Double Bogey au trou 9 et Bogey au trou 12)

 

Tour 6 à venir…

Explorez la Malaisie et ses golfs

Quoi de mieux qu’un circuit golfique pour découvrir la Malaisie et Kuala Lumpur, capitale du XXIème siècle grâce à ses tours illuminées et son architecture spectaculaire. Dans un pays riche de paysages tropicaux et encore bercé par des influences chinoises, votre séjour sera rythmé par de nombreuses découvertes golfiques, architecturales et culturelles. Durant 9 jours, vous aurez l’occasion de fouler quatre des 200 plus beaux parcours Malaisiens, dont les très exclusifs TPC Kuala Lumpur et Els Club Teluk Datai. 

 

A peine arrivé à Kuala Lumpur, vous jouerez le superbe TPC Kuala Lumpur.

Dès le lendemain, le circuit vous emmènera vers le nord-ouest de l’état aux 100 îles.

Sur la route de Langkawi, un arrêt de 2 jours vous permettra de fouler les fairways des golfs de Clearwater et de Pénang. En marge, vous apprécierez le calme et la forêt environnante, loin de l’agitation citadine. Balades et excursions y sont prévues.

Vous arriverez ensuite sur l’île de Langkawi, ancien repère de pirates pour quatre jours. Vous pourrez profiter de paysages resplendissants, sauvages et fantasmatiques : falaises surmontées de forêts vierges, criques, baies et grottes inaccessibles. Vous terminerez le séjour par l’un des plus beaux golfs de Malaisie, signé d’une main de maître, le Ernie Els Teluk Datai. 

De retour en avion à Kuala Lumpur, profitez d’une journée de détente pour découvrir les dernières lumières des Petronas Towers, symboles de la réussite économique du pays. 

 

Les golfs :

TPC Kuala Lumpur : véritable parcours de championnat et hôte d’un tournoi du PGA Tour, il est redoutable pour ses obstacles d’eau et ses bunkers idéalement placés.

Clearwater Sanctuary Golf Club : ce parcours aux nombreux challenges étend ses fairways dans la forêt tropicale, le long des pièces d’eau très présentes tout le long du parcours.

Penang Golf & Country Club : les fairways serpentent à travers la forêt pouvant également vous attirer vers les bunkers et les pièces d’eau, très nombreux sur ce parcours manucuré. 

Ernie Els Teluk Datai Golf Course : c’est l’un des meilleurs parcours de golf de Malaisie, arpentant la forêt tropicale et dont certains trous s’évadent vers les eaux cristallines qui entourent l’île de Langkawi. 

 

Les Hôtels :

À Kuala Lumpur vous serez logé au Eastin Hotel Petaling Jaya, palace 5* en plein cœur de Petaling Jaya et à seulement quelques minutes du centre-ville de Kuala Lumpur. 

Sur l’île de Langkawi, le Omback Villa vous accueillera pour une durée de 4 jours. Proche du Els Golf & Country Club, l’hôtel situé dans une baie laisse comme seul point d’horizon la mer. 

Entre ces deux étapes, l’Equatorial Hôtel à Ipoh vous permettra de vous reposer après votre parcours sur le golf de Clearwater GC. 

Pour découvrir le programme détaillé de ce superbe circuit golfique en Malaisie, rendez-vous sur GolfPlusVoyages.com en cliquant ici


DP World Tour Championship : l’événement tant attendu !

Le prestigieux tournoi international DP World Tour championship se prépare en vue de sa neuvième édition. Il se déroulera à Jumeirah Golf Estates du jeudi 16 au dimanche 19 novembre.

Considéré comme l’un des événements les plus attendus de la saison, le championnat DP World Tour accueille 60 golfeurs. Pas n’importe lesquels, les 60 meilleurs joueurs du classement Race to Dubai de l’European Tour.

Et oui,  ces derniers ont gagné leur place en raison de leurs performances, à travers une longue saison (47 tournois). 

Le gouvernement de Dubaï va jouer un rôle clé dans le bon déroulement du Championnat.

Ce tournoi est organisé sous le patronage de SS Sheikh Hamdan Bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum.

Etant donné que 65.000 spectateurs sont attendus pendant la semaine de l’événement, il est nécessaire qu’il y ait une bonne sécurité.

Depuis 2009, il prend en charge certains services et la logistique du tournoi, tels que la police et la sécurité, le contrôle du trafic, la santé et la sécurité, le soutien médical, l’accès et les procédures d’évacuation d’urgence.

Alors, des organisations telles que la police de Dubaï, le service d’ambulance, le secourisme et d’autres encore sont essentielles pour assurer le bien-être et la sécurité des visiteurs.

« Nous tenons à remercier toutes les institutions du gouvernement de Dubaï pour leur soutien continu qui permet au tournoi de continuer à fonctionner aussi bien commandé que possible », a déclaré Nick Tarratt, directeur European Tour International.

 

4 Français se situent dans les 60 meilleurs joueurs de la Race to Dubai et vont alors participer au DP World Tour championship :

  • Alexandre LEVY (19e) 
  • Mike LORENZO-VERA (37e) 
  • Victor DUBUISSON (38e) 
  • Matthieui PAVON (52e) 

 

Suivez à partir de jeudi, les résultats du championnat sur l’European Tour !

« Older Entries