Catégorie: Carrousel

Trophée Hassan II : le point sur le premier tour !

Hier a débuté le trophée Royal Hassan II à Rabat (Maroc) comptant pour l’European Tour. Sur un tracé compliqué du Royal Golf Dar Es Salam, seulement 35 joueurs ont scoré sous le par.

Le parcours qui tourmente les joueurs ! 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, sur les 156 joueurs engagés dans ce tournoi, seuls 35 ont réussi à jouer sous le par. Raphaël Jacquelin dit du parcours qu’il se joue comme un majeur et qu’en faisant des pars, les joueurs peuvent prendre des points… cela donne une petite idée de la difficulté de ce dernier. 

C’est un vétéran, qui n’a plus gagné sur le Tour depuis l’Omega Masters en 2006, qui est en tête. Le gallois Bradley Dredge (44 ans) prend les commandes avec une carte de 67 (-5) à égalité avec l’espagnol Alvaro Quiros. 

Les poursuivants qui sont à -4 se nomment Erik Van Rooyen, Lorenzo Gagli, Oliver Fisher et Joakim Lagergren. 

Quelques hommes importants du classement mondial sont présents. Le parcours ne les a pas épargnés non plus… Paul Dunne est à +1 tout comme Yusaku Miyazato. Le belge Thomas Pieters est actuellement à +2.

Côté français ?

Comme évoqué précédemment, un nombre important de joueurs tricolores a fait le déplacement à Rabat pour ce tournoi Royal ! 

Sur ce nombre, quatre ont joué sous le par et battu le parcours. Raphaël Jacquelin se détache de la délégation avec un bon 70 (-2). Il est actuellement 17ème du tournoi. Derrière lui, Mike Lorenzo-Vera, Romain Langasque et Benjamin Hébert sont à -1. 

Après un début de parcours compliqué et un finish en trombe, Alexander Levy se laisse une bonne chance de remonter au classement. Il signe un 72 (par). Il est accompagné de Greg Bourdy qui score dans le par également. 

Tous les autres « frenchies » engagés ont joué au-dessus du par. Julien Guerrier et Romain Wattel ont joué +1. Joël Stalter est à +2 total. Greg Havret et Matthieu Pavon affichent +3, tout comme Adrien Saddier et Clément Sordet. 

Avec un lourd 81 (+9) Sébastien Gros pointe à la 153ème place du classement général…

 

Le spectaculaire trou N°9 ! 

Callaway : pré-commandez votre club XR Speed sur golfplus.fr !

Le nouveau Callaway XR Speed intègre les dernières technologies en matière de face de club et d’aérodynamisme. Performance et tolérance sont plus que jamais au rendez-vous…

Qu’est-ce qui fait que ces clubs sont les meilleurs ? 

 

  • La face la plus aboutie à ce jour, bénéficiant de la nouvelle technologie X-Face VFT 

La X-Face VFT est la toute dernière évolution de la technologie VFT (Variable Face Thickness – Épaisseur de Face Variable) de Callaway, conçue pour optimiser la vitesse de balle sur l’ensemble de la face. La X-Face VFT est la face la plus légère, la plus flexible et la plus aboutie que Callaway a conçue.

  • Une couronne en fibres de carbone pour augmenter le MOI

L’intégration d’une couronne en fibres de carbone dans le XR Speed permet un gain en poids de 45 % par rapport à la couronne en titane du XR 16. Cela améliore considérablement les propriétés de masse et abaisse le centre de gravité, offrant ainsi une meilleure tolérance et une distance accrue.

  • Une vitesse de tête de club plus rapide grâce à la technologie Speed Step perfectionnée, conçue en collaboration avec Boeing 

Des performances aérodynamiques renforcées avec un flux d’air optimisé au-dessus et autour de la tête grâce à la dernière technologie Speed Step, conçue en collaboration avec les ingénieurs de Boeing, afin d’obtenir des vitesses de tête de club plus rapides.

  • Un shaft de qualité premium en version standard 

L’un des shafts génériques le plus haut de gamme disponible (utilisé sur le driver Epic super-premium), le Project X HZRDUS est maintenant disponible sur le dernier driver XR Speed.

 

Pré-commandez votre club dès maintenant ! 


European Tour : forte présence des Français au Trophée Hassan II !

Cette semaine a lieu la 9ème édition du Trophée Hassan ll du 19 au 22 avril. C’est l’occasion de retrouver 14 Français et 3 Belges sur le parcours Royal Golf Dar Es Salam au Maroc. Avec ses 6910 mètres, il est considéré comme l’un des plus beaux parcours d’Afrique.

Le Trophée Hassan ll a su regrouper les meilleurs golfeurs (Ernie Els, Orville Moody, Padraig Harrington…) depuis sa création en 1971. Officiellement sur le circuit européen depuis 2010, il est le tournoi le plus ancien du Maroc. L’an dernier il a été remporté par Edouard Molinari en playoff face à Paul DunneCe tournoi a une dotation qui s’élève à 2.500.000€.

Cette année qui va repartir avec le poignard d’or à la main ?

Qui sera présent ou non à ce tournoi ? 

14 Français se présenteront au départ demain. Celui qui tient les rênes c’est Alexander Levy. Sur les 10 meilleurs coups de cette compétition 3 lui appartiennent ! Cela fait déjà un mois que nous ne l’avons pas vu sur un parcours tout comme Romain Wattel. Ensuite nous retrouvons deux invités : Joël Stalter et Romain Langasque. Puis, Michael Lorenzo-Vera, Matthieu PavonBenjamin Hébert, Grégory Bourdy, Grégory Havret, Raphaël Jacquelin, Clément Sordet, Julien Guerrier, Adrien Saddier et pour finir Sébastien Gros seront au RDV demain. Victor Perez est le premier réserviste de ce tournoi. 

Les belges en course sont : Thomas Pieters, Nicolas Colsaerts et Thomas Detry.

Pour le moment, le retour de Victor Dubuisson se fait attendre. Vendredi dernier, il a manqué le cut à l’Open d’Espagne (74 et 72). Demain, lui qui devait être au départ du tournoi, a confirmé ne pas y participer plus pour cause de vertiges. En 2017 il avait marqué les esprits avec sa quatrième place. 


Les golfeuses aussi seront présentes cette semaine sur le Royal Golf Dar Es Salam. Le Lalla Meryem Cup se joue en parallèle du Trophée Hassan ll.

17 Françaises s’y rendent ! À commencer par Camille Chevalier championne du Héro Women’s Indiana Open. ll y a également Eva Gilly, la joueuse du Team Golf Plus.

Et voici les autres participantes : Isabelle Boineau, Anne-Lise Caudal, Jade Schaeffer-Calmels, Anais Meyssonnier, Alexandra Vilatte Farret, Agathe Sauzon, Manon Molle, Valentine Derrey, Justine Dreher, Sophie Giquel-Bettan, Lucie Andre, Ines Lescudier, Ariane Provot, Julia Aime et Manon Gidali.

 

Rendez-vous demain pour soutenir votre golfeur(euse) préféré(e) !

Callaway : MD4 Wedge Spin Challenge !

Roger Cleveland, devenu maître dans l’art de concevoir les wedges, nous propose ici une version optimisée des wedges Mack Daddy. 

Les rainures des nouveaux wedges Mack Daddy 4 sont tellement efficaces qu’un nouveau challenge est né : Le MD4 Wedge Spin Challenge.
La balle doit atterrir derrière le drapeau, faire le maximum de backspin et terminer sa course le plus proche du trou. Chaque joueur dispose de 4 balles. Phil Mickelson et Maverick McNealy  s’affrontent …

Open d’Espagne : les Français Guerrier et Gros au RDV !

Cette semaine, lors de l’Open d’Espagne, Julien Guerrier et Sébastien Gros ont sorti de très belles cartes. Avec une 9e et une 12e place, ces Français ont ravi leurs supporters. 

 

Julien Guerrier, le Français de la semaine ! Un parcours qu’il a su apprécier et jouer comme il se doit. Un premier tour qui a bien commencé avec 5 coups en dessous du par (67). Puis un second tour en 69 au cours duquel il a connu du très bon : deux eagle, deux birdies mais également du moins bon : un bogey et un double. Un samedi en demi-teinte (+2), qu’il a très bien rattrapé le lendemain avec une magnifique carte de 64. Six birdies et un eagle pour le Rochelais. C’était comme si cette dernière journée lui était dédiée. Cette belle performance lui a permis de gagner 12 places sur le classement mondial (165e).

 

Quant à Sébastien Gros, il se trouve à deux pas du top 10. Après une saison 2017 très compliquée pour lui, il reprend enfin le contrôle sur son jeu. Cette semaine, il relance la machine et joue également d’incroyables cartes. Tout comme Guerrier, il achève son tournoi avec huit coups en dessus du par. Un dimanche acharné pour les deux français, qui laissent passer le même eagle, sur le 13e trou. On note aussi les huit birdies qui écrasent les deux bogeys réalisés aux trous n°11 et 14. Ce Lyonnais de 27 ans s’offre la douzième place (-13).

 

On peut souligner deux autres Français qui se trouvent dans le top 50, Mike Lorenzo-Vera qui rend la 37e place avec un total de -4 puis Grégory Bourdy, 46e, tout juste dans le par.

RÉSULTATS DE LA SEMAINE : PGA TOUR, EUROPEAN TOUR, CHALLENGE TOUR & LPGA

Découvrez les résultats de la semaine sur le PGA Tour, l’European Tour, le Challenge Tour et le LPGA.

PGA TOUR : RBC Héritage

Cette semaine a eu lieu de RBC Héritage en Caroline du Sud sur le parcours d’Harbour Town. Un tournoi où Satoshi Kodaira a su s’imposer pour la première fois et remporter son premier trophée. Pour la 10e fois depuis le début de la saison du PGA Tour, les joueurs ont dû se battre en playoff. C’est après trois trous que Kodaira a réussi à éliminer son adversaire Si Woo Kim

Ce japonais de 28 ans avait commencé par une carte en +2. Cependant, il s’est bien rattrapé sur le deuxième tour en visant 10 coups de moins que la précédente. 

A l’issue du tournoi, repensant au départ de la journée de dimanche et de ses 6 coups de retard, Kodaira s’exprime « Je ne pensais pas vraiment à gagner« . 

L’adrénaline était présente ! Il enchaîne 3 birdies sur les trois premiers trous pour un nombre de 7 au total sur ce tour avec 2 bogeys. Un tour en 66 qui lui permet de gagner 11 places et de devancer Ian Poulter (T7) et Luke List (T3). 

« Après être arrivé 28e au Masters le week-end dernier, Kodaira gagne lors de sa 15ème participation sur le PGA Tour. 66 ce dimanche pour lui. Une nouvelle semaine l’attend sur l’Hilton Head »

 

EUROPEAN TOUR : Open d’Espagne

Jon Rahm a joué comme il le fallait pour une victoire à domicile. Avec un total de -20 et d’excellentes cartes, ce jeune homme de 23 ans repart avec la coupe. Une semaine après avoir terminé 4e au Masters, il devient le 6e espagnol à remporter ce tournoi. Un héros local très ému par la victoire : « c’est difficile de décrire ce que je ressens. Ce sentiment de fierté et de réussite est incroyable. C’est le dimanche le plus dur que j’ai jamais joué, vraiment. »

 

Il réussit à dépasser le leader de ce tournoi, l’Irlandais Paul Dunne qui prend la deuxième place à deux coups du vainqueur. C’est l’espagnol Nacho Elvira qui s’installe à la 3e place de ce tournoi avec un total de -17. 

Jon Rahm compte maintenant 3 victoires sur le circuit européen avec l’Irish Open, le DP World Tour Championship et celle-ci. 

Pour en savoir plus sur l’Espagnol, cliquez-ici.

La force des Français ! Julien Guerrier entre dans le Top 10 en prenant la 9e place au classement et Sébastien Gros se trouve 3 places plus loin avec un total de -13.

 

CHALLENGE TOUR : Yunnan Open 

C’est en Chine sur le parcours du Kunming Yulongwan Golf Club que le Challenge Tour s’est rendu cette semaine. Cette destination a permis à Kim Koivu, originaire de Finlande, de remporter son premier titre en tant que professionnel. C’est seulement sa 4e participation depuis qu’il a ce statut (fin d’année 2017). 

Il termine avec un total de -16 qui se justifie par de très belles cartes. Un dimanche ensoleillé pour lui car il joue sa meilleure carte de 64. Elle a laissé place à 6 birdies, 1 bogey et un eagle sur le trou n°3.

La détermination de Koivu se ressent dans ses paroles : « J’ai travaillé dur au cours des quatre dernières années avec mon équipe pour me préparer pour ce moment, afin d’être prêt lorsque je passe pro. Aujourd’hui, j’ai montré que je suis définitivement prêt ».

Sur le podium on retrouve l’Anglais Marcus Armitage et le Danois Joachim B. Hansen ex aequo en -12 et le Néerlendais Reinier Saxton en -11.

Du côté des Français : Robin Sciot-Siegrist (T24), Victor Perez (T27), Joël Stalter (T43), victor Riu (T73), Mathieu Fenasse et Gary Stal (T78) pui Thomas Linard (T83).

 

LPGA TOUR : Lotte Championship 

La Canadienne Brooke M. Henderson remporte le Lotte Championship avec un total de -12. La joueuse a prouvé tout au long du tournoi sa valeur et ses capacités pour l’emporter. Samedi, elle a dominé le Ko Olina Golf Club à Honolulu avec un 69, malgré un vent difficile. 

Quatre coups plus loin on retrouve Azahara Munoz à la seconde place puis Ariya Jutanugarn, Shanshan Feng et Inbee Park se partagent la troisième place.

 

Du côté des françaises, Céline Boutier est la seule à avoir passé le cut. Elle termine 4 coups au-dessus du par et prend la 44e place.

Jon Rahm : le parcours d’un surdoué du golf !

Âgé de 23 ans seulement, passé professionnel en 2016, le natif de Barrika en Espagne ne cesse d’impressionner et d’enchaîner les très bons résultats ! 

Un parcours professionnel tout tracé ? 

Jon Rahm intègre l’équipe de golf de l’université d’Arizona State Sun Devils pour laquelle il remporte pas moins de 11 tournois universitaires. Ces victoires lui font prendre un statut différent. Il remporte par deux fois le prix Ben Hogan qui récompense le meilleur joueur universitaire aux Etats-Unis. Il passe N°1 mondial amateur en 2015 et garde son titre honorifique durant 60 semaines ! Il rafle par la même occasion la médaille Mark H. McCormack qui récompense le meilleur joueur mondial amateur. 

L’événement qui l’a certainement fait basculer dans une autre dimension est l’US Open 2016. Lors de cette édition, Rahm se distingue en finissant à la 23ème place (+7). Il termine alors meilleur joueur amateur du tournoi et est en passe de passer professionnel. 

Le monde professionnel s’ouvre à lui !

A la suite de sa performance à l’US Open 2016, le basque intègre les rangs professionnels, ce qui invalide malheureusement sa qualification pour le British Open de la même année. Par chance, lors de son premier tournoi pro (Le Quicken Loans National), il termine à la troisième place à quatre coups du vainqueur (Billy Hurley III). Ce tournoi, faisant partie des tournois qualificatifs pour l’Open Britannique, Jon Rahm pourra donc être de la partie. 

Sa deuxième place à l’Omnium Canadien RBC lui donne un statut spécial de membre (temporaire) du PGA Tour pour le reste de la saison 2016. Enchaînant les bonnes performances, l’Espagnol obtient assez de points (avec son statut de membre temporaire) pour décrocher sa carte sur le PGA Tour pour la saison 2017 !

Jon Rahm remporte son premier titre sur le circuit américain en janvier 2017 au Farmers Insurance Open avec la manière. Il rentre un putt magistral pour Eagle sur le dernier trou, lors du dernier tour !   

Plusieurs semaines plus tard, Rahm annonce qu’il jouera également sur l’European Tour. Au mois de Mars 2017, il joue le premier tournoi du World Golf Championships (le WGC Mexico Championship) qu’il termine à la 3ème place. Il grimpe alors largement au Ranking mondial et intègre le Top 50 à la suite de sa deuxième place au WGC Accenture Match Play Championship. Dans ce tournoi, il s’incline en finale face au numéro 1 mondial, l’américain Dustin Johnson

En juillet 2017, il remporte son premier tournoi sur l’European Tour au Dubai Duty Free Irish Open (le deuxième de l’année pour lui). Cette victoire le positionne alors pour le sacre de la Race to Dubai. Il termine finalement à la troisième place sur l’année, derrière les anglais Tommy Fleetwood et Justin Rose

La saison 2018, sa saison ? 

Cette saison, Jon Rahm enchaîne les performances de hautes volées ! En novembre 2017, il s’adjuge le Dubaï World Championship (-19) qui est le tournoi final du Tour Européen (Race to Dubaï). 

En janvier 2018, il termine à la deuxième place du Sentry Tournament of Champions derrière Dustin Johnson une nouvelle fois et remporte le CareerBuilder Challenge, le même mois

Il y a quelques jours, il a été proche de rafler son premier majeur à Augusta lors du Masters. En tant que N°3 mondial, il termine finalement à la quatrième place et perd une petite place au Ranking mondial. 

Hier, « Rahmbo » comme il est surnommé, à remporté l’Open d’Espagne à Madrid sur un parcours du Centro Nacional de Golf qu’il connait très bien devant l’Irlandais Paul Dunne avec un – 20 total. 

L’espagnol est actuellement 5ème de la Race to Dubaï, 7ème de la FedEx Cup et semble d’ores et déjà avoir décroché sa place dans l’équipe européenne pour la prochaine Ryder Cup en septembre prochain ! 

Nous continuons de suivre avec intérêt ses sorties et lui souhaitons une aussi grande carrière que son compatriote légendaire, Severiano Ballesteros

MIZUNO : nouveaux wedges S18 disponibles chez Golf Plus !

Mizuno, grande marque japonaise réputée pour son acier « grain flow forged », propose de nouveaux wedges S18.

Ces wedges Mizuno ont une conception spécifique dans tous les aspects ce leur conception. Le polissage de la semelle, le profil, la topline et la profondeur des stries. Sont également proposés le pitching-wedge en 46° et le lob-wedge en 62°.

Les caractéristiques

  • Une allure arrondie pour ouvrir la face sans impacter l’alignement.
  • Un haut de face épaissi pour les lofts élevés offrant un taux de spin plus consistant depuis le haut de la face.
  • Chaque loft a un profil, une finition de semelle et une profondeur de stries unique pour une efficacité maximale selon les conditions de jeu. Le poids a été déplacé vers le haut de la lame avec une topline plus épaisse et biseautée. Ces wedges offrent un taux d’effet plus consistant sur les coups frappés hauts dans la face.
Retrouvez ces wedges sur notre site Golfplus.fr 
 

 

Chris Voshall, Senior Club Engineer : « L’une des clés d’un bon jeu de wedge est de contrôler son taux de spin. Il n’y a rien de bon à stopper un coup au premier rebond, puis voir le suivant rouler. Sur les coups les plus courts, on aura tendance à rater le sweet-spot sur le haut de la face. Cela cause donc un taux de spin irrégulier. Le S18 est plus épais sur le haut de la face de la lame, régulant le taux de spin sur ce type de coups ratés.« 


European Tour : l’Open d’Espagne c’est demain !

L’Open d’Espagne manquait sur le calendrier 2017. Il revient cette année avec une 91e édition sur le Centro Nacional de Golf de Madrid du 12 au 15 avril.

 

L’European Tour se retrouve dès demain à Madrid avec l’Open d’Espagne. Un des tournois les plus anciens d’Europe continentale (1912) qui attend de nombreux participants dont 10 Français et 2 Belges. 

Les 3 derniers vainqueurs de cette compétition ont été un espagnol Miguel Ángel Jiménez (2014) et deux anglais James Morrison (2015) et Andrew Johnston (2016). La dotation s’élève à 1.500.000 €.

 

Qui sera couronné cette année ?

Deux grands joueurs espagnols sont présents, Jon Rahm et Rafa Cabrera Bello. Ils sont rejoints par des compatriotes Pablo Larrazábal, Alvaro Quiros et de nombreux autres.

Pour Rahm, l’objectif est de dérober le titre à Johnston en remportant ce tournoi à domicile. Le joueur de 23 ans a déclaré : « Je suis heureux de pouvoir dire que je suis le champion national de la Fédération espagnole de golf pour les moins de 16, 18 et 21 ans et que je suis champion de quatre ou cinq catégories différentes et certains d’entre eux à deux reprises. » Puis il ajoute « J’ai été très fier de gagner ces championnats et ce n’est pas facile. »

Cependant Johnston n’a pas très envie de lui laisser son titre, « l’Open d’Espagne me rappelle beaucoup de bons souvenirs et j’ai hâte d’être à Madrid pour défendre mon titre devant les grandes foules espagnoles » dit-il.

 

Quels sont les Français en lice pour ce tournoi ?

  • Mike Lorenzo-Vera
  • Victor Dubuisson
  • Mattheu Pavon
  • Grégory Bourdy
  • Grégory Havret 
  • Raphaël Jacquelin
  • Julien Guerrier
  • Scott Fernandez
  • Sebastien Gros
  • Julien Quesne

Les belges en lice sont Nicolas Colsaerts et Thomas Detry.

 

Avant d’ouvrir sur cette saison 2018, revenons sur les 10 meilleurs coups de l’Open d’Espagne.

Le Masters vu de Twitter !

Le Masters d’Augusta est l’un des événements golfiques les plus suivis de l’année, si ce n’est le plus suivi ! Les réseaux sociaux sont forcément, le temps d’une semaine, le lieu de toutes les discussions (surtout la « twittosphère »). Après le dernier tour, les réactions sont également très attendues !

Et même en plein tournoi, les joueurs continuent d’alimenter leurs réseaux…

Les marques s’en donnent également à cœur joie ! 

« Older Entries