Jason Day victorieux à Bay Hill grâce aux conseils du Tigre

Jason Day victorieux à Bay Hill grâce aux conseils du Tigre

Jason Day avait vu son idole, Tiger Woods, gagner à huit reprises à Bay Hill et rêvait d’en faire autant. C’est maintenant chose faite. Avec un score final de -17, Jason Day remporte son premier titre au Arnold Palmer Invitational, son huitième sur le PGA Tour.

Et pourtant la dernière journée n’a pas été de tout repos. Avec un coup de retard avant de jouer deux des plus difficiles trous du parcours, Jason Day a du faire face à un trio de choc : Henrik Stenson, Kevin Chappell et Troy Merritt.

Au trou N°17, Day réalise un birdie grâce à un coup de fer presque parfait. L’Australien sait qu’il doit sauver le par sur son dernier trou pour empocher le titre. « Chappell a concédé un bogey [au trou N°18]. J’étais très nerveux au départ du tee. La première chose à laquelle j’ai pensé a été ‘tape loin dans le bunker’. Je devais saisir l’opportunité de faire le par ». Une sortie de bunker-putt pour par plus tard et la victoire était à lui.

« C’est pour cela qu’il a été N°1 mondial et que je suis 150ème », n’a pas hésité à déclarer Kevin Chappell.

Et Day pourrait bien être de nouveau sur le chemin de la 1ère place mondiale. Cette dernière victoire marque sa 7ème sur le PGA Tour depuis le début de la saison 2013/2014, le maximum atteint sur cette période. Jordan Spieth en cumule six, cinq pour Bubba Watson et Rory McIlroy.

Après sa victoire, Jason Day, accompagné de son fils, a eu l’honneur de serrer la main d’Arnold Palmer. Une chose qu’il avait vu son idole, Tiger Woods, faire à plusieurs reprises avant lui. « Je l’ai remercié pour ce qu’il avait faiT pour le golf et pour nous, golfeurs. Ce fut très bref mais être là et partager cet instant avec le King, c’est quelque chose que j’ai toujours rêvé de faire. J‘étais juste très heureux d’avoir gagné et de serrer la main d’Arnold Palmer ». 

« Tiger me donne toute la confiance dont j’ai besoin » (Jason Day)

Jason Day est arrivé au top du classement en 2 ans à peine et il n’a pas honte de dire qu’il doit une grande partie de son succès à son ami, ancien N°1 mondial et idole, Tiger Woods.

Installé avec son fils sur ses genoux et le trophée à leurs côtés, Jason Day a raconté qu’il avait envoyé des messages au Tigre toute la semaine, lui demandant des conseils sur le parcours. Les deux stars du golf ont eu des échanges de la sorte depuis un certain temps déjà jusqu’au départ du tee, ce dimanche. 

« Nous nous sommes envoyé des messages la nuit dernière et ce matin. Il me dit toujours la même chose ‘sois toi-même et reste dans ton monde’. Et pour une certaine raison, ça veut dire tellement plus pour moi ». 

« Qu’une personne telle que lui croit en moi, ça me donne toute la confiance dont j’ai besoin. Je l’ai idéalisé toute mon enfance. Je l’ai vu gagner le Masters pour la première fois en 1997 et maintenant, je joue sur le Tour et je suis proche de lui ».

Tiger Woods a été le dernier joueur à remporter le tournoi « wire and wire » en 2002 – c’est à dire, avec le score cumulé le plus bas. Mais sur les huit victoires qu’il a remportées sur le tournoi, il n’a pas jamais été seul en tête sur les quatre tours comme l’a fait Jason Day.

« Je n’étais pas au courant de ça, je vais lui dire ce soir par texto », a déclaré Day en souriant. « Vous savez, que vous gagniez ‘wire to wire’, que vous réalisiez un bon ou un mauvais jeu, une victoire est une victoire. C’est un sentiment extraordinaire que rien ne vaut ».

« Comme je l’ai dit, Tiger a eu une grande influence dans ma vie depuis tout petit. Recevoir des conseils de sa part, pouvoir le voir et m’entraîner à ses côtés, m’en inspirer pour les choses que je veux améliorer dans mon jeu… je lui en attribue tout le mérite ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.