Danny Willett n’a rien lâché – Omega Desert Dubai

Danny Willett

Danny Willett a réalisé un puissant putt pour birdie sur le dernier trou, s’assurant ainsi la victoire lors de l’Omega Desert Dubai Classic sur l’Emirates Golf Club. Un quatrième titre sur l’European Tour pour le Britannique qui a réussi à résister aux assauts d’Andy Sullivan et Rafa Cabrero-Bello. 

Danny Willett avait débuté la journée avec un coup d’avance mais 3 bogeys de sa part accompagnés d’un birdie pour Andy Sullivan et d’un double birdie final pour Rafa Cabrero-Bello l’ont obligé à un enfiler un dernier putt pour birdie. 

« Sur le retour, je me suis retrouvé en difficulté mais je suis allé chercher cette victoire. On aimerait tous gagner avec 5 ou 6 coups d’avance à chaque fois mais lorsque vous gagnez de cette façon, la victoire en est encore plus spéciale ».

Andy Sullivan, quant à lui, se place en seconde position pour la 2ème fois consécutive à Dubai après le DP World Tour Championship remporté par Rory McIlroy en novembre. Cabrera-Bello, vainqueur en 2012, finit en seconde position ex aequo pour la deuxième semaine consécutive. C’est un troisième Top 15 sur le Desert Swing 2016 pour l’Espagnol. 

Danny Willett, « aux anges »

Cette victoire pourrait envoyer Willett dans le Top 15 mondial et booster encore plus sa volonté de faire partie de l’équipe de Darren Clarke lors de la Ryder Cup à Hazeltine. « Je suis aux anges », a déclaré le nouveau tenant du titre. « Ce genre de sensation n’a pas de prix. C’est quelque chose qu’on ne peut acheter, il faut le mériter ».

Rory McIlroy termine en 6ème position (-15) aux côtés d’Henrik Stenson. Le Nord-Irlandais n’a pas réussi à défendre son titre cette semaine. Malgré un dernier tour à -7, sa meilleure carte de la semaine,  McIlroy avait pris trop de retard en terminant dans le par lors de la deuxième journée de tournoi. 

Après son cut manqué lors de l’Abu Dhabi, Gary Stal a repris du poil de la bête. Il réalise un superbe score de 67 sur le dernier tour avec 6 birdies dont 4 sur le retour et un eagle au trou N°13. Il termine 18ème à -12, 7 coups derrière le tenant du titre. 

« Je pense que c’est l’un des meilleurs retours que j’ai jamais fait. J’ai fait de très bons putts. Il faut croire en son jeu, c’est ça la clé. J’ai fait l’effort de rester solide, de me dire les bonnes choses ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.