Points de pénalité pour Spieth, Brooks et Hébert

Pénalité

Jordan Spieth ne détient plus la palme du golfeur le plus lent sur l’Abu Dhabi. Trois joueurs ont fait les frais des nouvelles mesures de pénalité prises par l’European Tour pour lutter contre la lenteur dans la pratique du golf. Selon ces règles, les golfeurs ont droit à 40 secondes pour tapper leur balle – 50 secondes s’ils jouent en première position.

Lors de la première journée de l’Abu Dhabi HSBC Championship, le N°1 mondial s’est pris un point de pénalité pour avoir mis trop de temps à jouer. Jordan Spieth a mis 70 secondes pour réaliser son birdie sur le par 5 du trou N°8. En conséquence, il s’est vu attribuer le premier point de pénalité du tournoi. 

« Ça n’a pas de sens à mes yeux« , a déclaré Jordan Spieth. « Mon temps de jeu n’a pas eu d’effets négatifs sur le tour. Rory et Rickie ont également été surpris ». En effet, Rory McIlroy n’a pas compris le côté rationnel de la pénalité. « C’était étrange comme pénalité. Parfois c’est une question de bon sens. Si nous sommes en position, il n’y a aucune raison de nous chronométrer« . 

Spieth, premier joueur mais pas le seul à passer sous le joug des nouvelles règles. Deux autres joueurs ont aussi été rappelés à l’ordre. L’Anglais Daniel Brooks a reçu une pénalité lors du deuxième tour et le Français Benjamin Hébert a rejoint le groupe des sanctionnés lors de la dernière journée de dimanche.


Nouvelle pénalité de jeu trop lent sur l’European Tour 

Quelques jours seulement avant l’Abu Dhabi, l’European Tour a pris les premières mesures visant à combattre le problème de jeu trop lent dans la pratique du golf en adoptant une nouvelle politique de « Pace of Play » (Cadence de Jeu).

Le nouveau règlement instaure deux types de pénalités : le « monitoring » et le « timing ». Dès qu’un groupe est estimé ne pas être en position, les joueurs sont avertis qu’ils sont « surveillés ». La cumulation de deux pénalités aura pour effet une amende de 2 600€. Un joueur mettant deux fois le temps autorisé (80 ou 100 secondes) aura automatiquement un point de pénalité, qu’il soit en position ou non.

Cette nouvelle politique répond à la demande de Keith Pelley, PDG de l’European Tour, d’adresser ce problème « crucial » suite au DP World Tour Championship de novembre dernier et sera effective sur tous les tournois sanctionnés entièrement par l’European Tour. 

« Comme je l’ai dit l’année dernière, le jeu lent est un problème à part entière dans le golf et nous sommes décidés à le combattre. Cette initiative n’est que le début ». (Pelley)

« Cette nouvelle politique nous aidera à identifier les joueurs trop lents et permettra aux joueurs plus rapides, qui n’ont jamais eu de problème de temps de jeu, de se sentir moins lésés par les règles officielles. Nous pensons que grâce à cette mesure, nous gagnerons jusqu’à 15 minutes par groupe et par tour. Cela rendra le golf plus attrayant et captivant pour les fans, autant sur le parcours qu’à la télévision« .

Un commentaire

  • Bonjour,

    Ces 3 joueurs n’ont pas eu de coups de pénalités, ils ont eu un « monitoring penalty », genre d’avertissement distribué pour des joueurs dans un groupe hors position et qui font une faute de temps.

    Puis vient le réel chronométrage (qui peut aussi intervenir sans monitoring, simple non ? ;-)) et là, au second « bad time » pendant la même partie, c’est un coup de pénalité.
    Les amendes, en revanche tombent plus vite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.