Le point Ryder Cup : J-2 !

J-2 : L’attraction du mardi 

 

Mardi matin se tenaient les différentes conférences de presse. Les deux capitaines ont donc répondu en même temps à quelques questions avant de laisser la place à certains joueurs. Les joueurs européens se sont succédés dont un qui a plus retenu l’attention que les autres. En effet, dès que les journalistes ont su que Victor Dubuisson clôturerai les conférences de presse, les questions s’orientaient naturellement vers le mystérieux rookie. 

Paul McGinley, Graem McDowel et Thomas Bjorn qui ont été questionnés sur celui que l’on surnomme « Dubush » ou « Cactus Man ». 

 

Petit résumé des conférences de presse : 

 

vkrog

 

Les deux capitaines ont été conviés en même temps à répondre aux journalistes. Medinah est encore bien présent dans les mémoires. Le capitaine américain a insisté sur le fait que cette édition 2012 devait servir de leçon à ses joueurs et que Gleneagles permettrait à la Team USA de se racheter de l’échec de 2012. 

 

Pour Paul McGinley la question du statut de favori a été posé. Pour lui il n’y a pas de favori et chacun est sur un pied d’égalité. Concernant Dubush, le capitaine le compare à une star de cinéma et vante son charisme. Pour le capitaine, il était évident qu’après son titre en Turquie et sa performance mémorable au Word Match Play, le français soit aligné dans l’équipe européenne. 

 

Graeme McDowel est un des joueurs les plus expérimentés en Ryder Cup de la team Europe. La question de sa participation en double avec un rookie lui a été posée et c’est tout naturellement qu’il s’est penché sur le cas Dubuisson. « Beaucoup le décrivent comme une énigme, c’est juste un gars qui mérite d’être connu. Il a une façon très personnelle d’aborder les autres et le jeu, je crois qu’il a un fond de timidité.  Je me suis rapproché de lui ces derniers mois, j’ai passé plus de temps avec lui, et j’ai eu beaucoup de plaisir en sa compagnie. Il a un sacré talent, et il peut apporter beaucoup à l’équipe. J’aimerais bien jouer avec lui. » Il est donc clair que son association avec Dubuisson est plus que probable, surtout qu’ils jouent aujourd’hui ensemble dans la partie de Rory McIlroy et Martin Kaymer. 

 

Et qu’en pense le principal intéressé ? Victor Dubuisson n’a répondu que très vaguement aux journalistes. Pour lui, la victoire en Turquie est le déclic qui lui a permis d’intégrer la Team Europe. Concernant le match play « c’est plus une question de mental qu’autre chose et la clé pour bien jouer est pour moi de jouer de la même façon qu’en stroke play ».  

 

Le programme d’aujourd’hui : 

 

Ce matin se sont la plupart des américains qui se sont présentés en conférences de presse. Rory McIlroy a fait de même un peu plus tard avant de rejoindre ses coéquipiers sur le parcours. 

Les joueurs sont sur le parcours en trois groupe de quatre pour chaque Team. Une façon peut-être de deviner les futurs doubles alignés par les capitaines ?… 

Voici les compositions des groupes :

– JOHNSON, MAHAN, SIMPSON, WATSON commencent à  09h00 du trou 9.

– BRADLEY, FOWLER, MICKELSON, WALKER commencent à 09h15 du trou 9.

– FURYK, KUCHAR, REED, SPIETH commencent à 10h00 du trou 1.

– McILROY, KAYMER, DUBUISSON, McDOWELL commencent à 10h30 du trou 9.

– POULTER, ROSE, GARCIA, STENSON commencent à 10h45 du trou 9.

– BJÖRN, WESTWOOD, GALLACHER, DONALDSON commencent à 11h00 du trou 9.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.