Spieth, avant dernier du Northern Trust Open – 1er tour

JORDAN SPIETH, AVANT DERNIER DU NORTHERN TRUST OPEN – 1ER TOUR

Jordan Spieth ne l’avait pas vu venir, son pire début sur le PGA Tour. Et qui plus est, sur le Riveria, l’un de ses parcours préférés. L’ Américain a concédé 8 bogeys dont 1 double bogey (deux putts de 2 mètres ratés). Il terminera le premier tour du Northern Trust Open à 79 (+8), son plus mauvais score depuis 2014 où il avait réalisé 80 lors de la 3ème journée du Tour Championship.

« Une journée à oublier » pour Spieth

« C’est une journée à oublier. J’espère que ça n’arrivera qu’une fois tous les deux ans. J’ai terminé à 80 avant à plusieurs reprises. Je crois avoir réalisé 79 aujourd’hui. C’est le genre de choses qui arrivent dans une carrière. C’est juste malheureux quand ça se produit« .

Le N°1 mondial n’a battu qu’un seul joueur sur les 144 en jeu au Northern Trust Open, Steven Bowditch (81). Et ça aurait pu être pire. Au trou N°9, Jordan Spieth a demandé à ce que les officiels visionnent les enregistrements afin de vérifier que sa balle n’avait pas bougé après son troisième coup. Si ça avait été le cas, Spieth aurait été pénalisé d’un point selon le règlement 18-2.

« Je ne pense pas qu’elle ait bougé et ils vont pouvoir le vérifier grâce aux vidéos. Ils me tiendront au courant demain. Je suis sûr que non. Ça a attiré mon attention car mon club est resté un peu coincé« .

« Je ne baisse pas les bras sur le Northern Trust Open »

Un moindre souci pour Jordan Spieth qui a terminé la journée avec 16 coups de retard sur le 1er en tête, Camilo Villegas et doit réaliser un score de 61 environ pour passer le cut. « Je ne baisse pas les bras sur le Northern Trust Open. Je pense être capable de réaliser un -10 sur ce parcours« .

Lors du AT&T Pebble Beach, Jordan Spieth sortait du Top 10 pour la première fois depuis le mois de septembre. Il avait inauguré la nouvelle année avec une victoire à Kapalua et est peut être tombé dans le piège d’un excès de confiance.

Et pourtant, malgré un très mauvais parcours hier, Jordan Spieth a su rester optimiste, blaguant sur ses mauvais coups avec Justin Thomas, son ami de longue date. Comme au trou N°18 quand Thomas vérifie qu’il n’empiète pas sur la ligne de jeu de Fred Couples, Spieth lui fait remarquer qu’il n’a pas vérifié sa balle à lui, sachant très bien qu’il était loin de là.

« La semaine dernière, j’ai réalisé quelques tours à -2 et pourtant, j’étais plus triste que je ne le suis aujourd’hui. C’est incroyable car je suis vraiment confiant sur l’état de mon jeu. Cameron McCornick est là et il n’a mis le doigt sur aucun problème. Mais je n’ai pas réussi à taper la balle comme je le voulais. J’ai juste très mal joué »

« J’ai l’impression que ma balle était exactement là où il ne fallait pas être à chaque fois. C’est juste un jour à oublier ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.