Eurasia Cup, entre sérieux et bonne ambiance

team europe eurasia cup

A la veille de la deuxième édition de l’Eurasia Cup, l’ambiance semble être au beau fixe parmi les joueurs de l’équipe Europe. Ils le savent, le capitaine Darren Clarke a constitué une équipe solide dans le seul but de remporter une première victoire à Kuala Lumpur après le nul de l’édition précédente. Et même si les 12 joueurs partagent le désir de leur capitaine, ils comptent bien profiter du tournoi pour passer du bon temps. Shane Lowry et Matthew Fitzpatrick découvrent les avantages du jeu en équipe.

Shane Lowry : « Nous devons aussi nous amuser »

Shane Lowry avoue apprécier l’esprit d’équipe et l’ambiance qui règnent sur le Glenmarie Golf & Country Club en Malaisie. Mais il insiste, les choses deviendront sérieuses dès la première balle jouée vendredi matin. L’Irlandais doit sa place dans l’équipe à sa brillante année 2015 lors de laquelle il a remporté le World Golf Championships – Bridgestone Invitational. Sans oublier sa 5ème place au ranking de la Race to Dubai. 

Avec les jeux olympiques et la Ryder Cup, 2016 sera l’année la plus chargée qu’aura connu Shane Lowry jusqu’à présent. Il admet que l’atmosphère hors parcours est très détendue parmi l’équipe Europe. Et pourtant, il est déterminé à commencer la saison par une victoire. « Darren nous le rappelle souvent« , dit-il. « Nous devons prendre les choses très au sérieux en tant qu’équipe. Nous n’avons pas envie de rentrer chez nous, dimanche, la queue entre les jambes. Nous voulons y aller et tout donner« .

« Evidemment, nous devons aussi nous amuser, rire un bon coup pendant nos temps d’arrêt ou lorsqu’on se détend dans les vestiaires. Mais lorsqu’on retourne sur le parcours, on doit redevenir sérieux et chercher la victoire« .

« Nous sommes très compétitifs. Les golfeurs professionnels le sont tous et qu’importe les circonstances, que l’on joue chez soi avec des amis ou ici à l’Eurasia Cup, c’est la même chose pour moi. Je joue toujours du mieux que je peux« .

« Nous avons tous vraiment hâte de réaliser un bon jeu et partir du bon pied vendredi. L’ambiance est différente, c’est sympa. Nous avons tous joué beaucoup de tournois individuels et le golf est un sport où l’on peut vite devenir égocentrique. Alors faire partie d’une équipe et soutenir les camarades, ça va vraiment être super« . 

Matthew Fitzpatrick : « l’Eurasia Cup, une partie entre amis »

Matthew Fitzpatrick tente lui aussi l’expérience du jeu en équipe pour la première fois bien qu’il ait participé à la Walker Cup 2013. La Grande Bretagne et l’Irlande avaient été battues 17-9 par les USA mais Fitzpatrick s’était démarqué et compte bien mettre à profit son expérience.

« Je joue les deux-contre-deux, ce que j’avais fait lors de la Walker Cup il y a deux ans. J’apprécie toujours autant le jeu en équipe et il semble que toute l’équipe également. C’est ça la clé, jouer du mieux possible tout en y prenant du plaisir« . 

« Nous plaisantons beaucoup entre nous. Tout le monde doit penser que nous sommes tous très sérieux et solennels mais, en réalité, c’est une partie de plaisir entre amis« .

« Personnellement, je n’ai pas arrêté de rire de la journée. J’ai joué avec Danny Willett, Lee Westwood et Ian Poulter. C’est une expérience que j’apprécie énormément et je ne ressens pas encore la pression. C’est agréable de juste s’amuser« .

L’équipe Europe devra se montrer à la hauteur cette semaine afin de prouver à leur capitaine de quoi ils sont capables. Darren Clarke attend beaucoup de ses joueurs même s’il avoue ne pas écarter l’hypothèse d’une nouvelle égalité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.