Rédigé par 15 h 58 min Actualités, Carrousel, Matériel, Nouveautés spécial matériel de golf

Comment mieux frapper une balle de golf ? Voici nos conseils.

La zone de frappe optimale (ou sweet spot) est un élément essentiel dans le golf qui peut avoir un impact significatif sur la trajectoire et la distance de la balle. Même avec des clubs de golf et des balles de plus en plus tolérantes, il est important de comprendre l’importance de la zone de frappe et de la travailler pour améliorer son jeu.

Le sweet spot est la partie du club de golf qui produit la frappe la plus solide et la plus puissante. Lorsque vous frappez la balle directement au centre du sweet spot, cela réduit considérablement le spin indésirable et les vibrations, tout en augmentant la précision et la distance du coup. En revanche, si vous frappez la balle en dehors du sweet spot, cela peut entraîner des coups déviés, une diminution de la distance et une perte de contrôle.

Pour améliorer la qualité de vos coups en golf, voici quelques conseils pour travailler sur la zone de frappe :

Concentrez-vous sur l’alignement ! 

Assurez-vous que votre alignement est correct à chaque coup, aussi bien avec vos pieds, vos épaules que la face de club. Une face de club bien positionnée est essentielle pour une frappe précise.

Vous pouvez adapter la position de votre club en fonction de vos besoins, si vous avez tendance à taper les balles un peu sur le talon rien ne vous empêche de mettre la balle un peu plus en pointe à l’adresse pour avoir un point d’impact optimal. 

Travaillez votre impact 

Consacrez du temps à la pratique spécifique de l’impact en frappant des balles au ralenti ou en effectuant des swings courts et contrôlés. Essayez de sentir où se trouve le sweet spot lors de chaque impact. Pour cela le travail en bunker est un bon moyen d’avoir des sensations.

Pratiquez le rythme et le tempo 

Un rythme et un tempo réguliers dans votre swing peuvent favoriser des frappes plus centrées. Chacun a un tempo qui lui correspond, mais il faut pouvoir le reproduire à chaque coup. Cela ne sert à rien d’être à 100%, concentrez vous sur un rythme qui vous convient pour obtenir de la distance et de la précision.

Restez détendu 

Trop de tension dans vos mains et vos bras peut conduire à des frappes décentrées. Assurez-vous de rester détendu tout au long de votre swing. Le Golf est un sport qui demande un travail mental important. Si vous subissez trop la pression ou êtes trop tendu vous aurez du mal à reproduire deux fois le même swing, ce qui entraîne une diminution de la régularité.

Visualisez vos coups 

Avant chaque coup, visualisez mentalement la trajectoire et l’atterrissage de la balle. Cela peut aider à renforcer votre concentration et à mieux exécuter le coup. Un coup de golf commence bien avant la mise à l’adresse, il faut étudier tous les paramètres externes pour pouvoir adapter son swing. La focalisation mentale peut vous aider à mieux centrer vos frappes.

Adam Scott visualisant une ligne de putt

Maîtrisez les effets 

Apprenez à donner des effets à la balle (backspin, topspin, draw, fade) pour mieux contrôler votre trajectoire et votre distance. Effectivement, la maîtrise des effets permet de mieux comprendre l’effet de la position de la face lors de l’impact.

Réalisez un fitting  

Assurez-vous que vos clubs sont bien adaptés à votre jeu et à votre style. Un fitting de clubs professionnel peut vous aider à trouver les meilleures options pour optimiser vos frappes. Golf Plus propose de nombreuses offres de fitting qui vont vous permettre de trouver les clubs adaptés à votre swing.

Analysez vos coups 

Utilisez des outils comme des analyseurs de swing ou demandez l’aide d’un professionnel pour évaluer vos frappes et identifier les zones à améliorer. Si vous avez l’occasion de frapper sur un Trackman, la valeur qui nous intéresse est le smash factor. Plus il se rapproche de 1,5 plus la frappe de balle sera efficace.

Comment adapter sa frappe de balle en fonction du club ou du coup souhaité ?

Afin de répondre à cette question, nous pouvons déjà distinguer les fers et les bois qui ne vont pas demander le même angle d’attaque.

Pour les fers : angle d’attaque descendant 

Pour les wedges, tels que le pitching wedge, le sand wedge ou le lob wedge, placez la balle au centre de votre stance (Le stance au golf fait référence à la position du corps et des pieds du golfeur lorsqu’il se prépare à frapper la balle) ou légèrement en arrière du centre. Cette position favorisera un contact net avec la balle et un angle d’attaque plus vertical, idéal pour les approches roulées et les sorties de bunker.

En ce qui concerne les fers moyens (6 – 9), placez la balle un peu plus en avant dans votre stance, mais toujours près du centre. Cette position vous permettra de faire une bonne compression traduite par un léger divot après l’impact. Cela permettra d’avoir une trajectoire haute et un vol de balle qui va mieux tenir dans la durée. 

Enfin, pour les longs fers (3 – 5), placez la balle un peu plus en avant dans votre stance, juste en avant du centre. Cela vous aidera à faire un bon contact avec la balle et à obtenir une trajectoire plus élevée pour des coups de distance. Ce sont des fers plus compliqués à jouer il est important d’avoir les mains bien engagées en avant à l’impact pour limiter les risques de grattages.

Pour les bois : angle d’attaque montant 

Pour les bois de parcours et les hybrides, placez la balle légèrement en avant dans votre stance, juste à l’intérieur du talon du pied avant. Cette position favorisera un angle d’attaque légèrement montant pour un contact optimal avec la balle et une trajectoire plus élevée.

Pour le driver, placez la balle au niveau du talon du pied avant, voire légèrement en avant. Vous devez sentir que vous êtes en mesure de frapper la balle sur la montée de votre swing pour obtenir un angle d’attaque montant et un lancement optimal pour les coups de départ.

(Visited 377 times, 1 visits today)
Partager cet article
Close