Rédigé par 15 h 51 min Actualités, Carrousel, Matériel, Nouveautés

Comment bien choisir son wedge ?

Le petit jeu est l’un des compartiments du golf les plus importants ! Malheureusement trop souvent négligé, notamment par les débutants, ce secteur du jeu permet pourtant de sauver des coups précieux. Pour réussir à devenir un as du petit jeu, bien choisir son wedge et ses caractéristiques technique est capital ! 

Quels sont les différents types de wedges ?

Le Pitching-Wedge (PW)

Avec un angle d’ouverture de la face de club (Loft) compris entre 44° et 48°, ce club est destiné à être joué sur l’herbe. Suivant votre puissance, vous pouvez atteindre des distances plus importantes (autour des 100 mètres). 

Le Gap-Wedge (GW)

Avec un angle d’ouverture de la face de club (Loft) compris entre 50° et 55°, il est également destiné à être utilisé sur herbe. Il permet de faire des coups d’approches plus haut (et donc une distance moindre). Club intermédiaire entre le SW et le PW ! 

Le Sand-Wedge (SW)

Destiné en priorité aux sorties de bunkers, le Sand-Wedge a la particularité de présenter un bounce plus important afin de favoriser le rebond du club dans le sable. Grâce à son angle d’ouverture compris entre 54° et 57°, vous pouvez également l’utiliser en bord de green pour de petites approches lobées. 

Le Lob-Wedge (LW)

Club destiné à être joué sur herbe, il permet des approches très hautes avec peu de roulement après l’impact de la balle au sol. Loft entre 58° et 64°.

Quelles sont les caractéristiques techniques à prendre en compte ? 

Les caractéristiques techniques du wedge

  • Le Bounce : aussi appelé angle de rebond. A l’adresse, vous avez un espace entre le sol et l’arrête arrière du Wedge. L’angle de bounce est l’angle formé entre le sol et la ligne passant par l’arrête frontale et l’arrête arrière. (Le schéma ci-dessous sera plus facile à comprendre !). Plus cet angle est important, plus le club aura tendance à « rebondir » sur le sol (herbe ou sable).
  • Le Loft : C’est l’angle d’ouverture de la face de club. Plus cet angle est ouvert, plus la balle ira haut (mais moins loin).
  • Le Lie : C’est l’inclinaison du manche, autrement dit, c’est l’inclinaison de la tête de club par rapport au shaft. Plus le lie est faible plus il est adapté au petit joueurs.
  • Largeur de semelle : C’est la largeur de la tête de club entre l’arrête frontale et l’arrête arrière. Une semelle large apporte de la stabilité mais limite le touché de balle et la capacité à travailler les effets.
  • La cavité : C’est la cavité, plus ou moins grande, (ou absente), au dos de la face de club. L’intérêt de celle-ci est d’apporter de la tolérance aux coups décentrés et plus de stabilité, l’inconvénient est qu’elle procure moins de maniabilité et de touché.

Du coup, comment bien choisir son wedge ?

Pour bien choisir son futur Wedge, les caractéristiques mentionnées ci-dessus sont évidemment à prendre en compte ! 

L’angle de rebond (Bounce) est l’un des éléments les plus importants qui doit entrer en compte dans votre réflexion et votre choix. Il existe 3 sortes d’angles de rebond : 

  • Le Bounce réduit (Low Bounce) entre 0° et 10°. Ces SW sont destinés aux joueurs ayant un swing plutôt plat et souhaitant « travailler » la balle. Il est adapté également aux sols fermes. En général ces clubs sont destinés aux joueurs confirmés.
  • Le Bounce standard (Standard Bounce) entre 10° et 16°. Ces SW représentent la majorité des clubs utilisés. Ils offrent un bon compromis entre sorties de bunker et approches sur herbe. Attention cependant, ce type de club peut s’avérer difficile à jouer sur terrain dur et sec.
  • Le Bounce élevé (High Bounce) entre 16° et 18°. Ces SW sont plutôt destinés aux joueurs à swing vertical qui ont tendance à « planter » le club dans le sable lors des sorties de bunkers. Le bounce élevé leur permettra de rebondir plus facilement. Cependant ces clubs seront difficilement jouables sur herbe.

L’ouverture de la face de club d’un SW standard est de 56°. En général on essaie d’avoir 4° d’écart entre chaque club. Si votre PW fait 48°, vous pouvez opter pour un SW de 56° et prendre un Gap Wedge de 52°.

En conclusion, votre niveau de jeu, votre swing et aussi le feeling que vous pouvez avoir à l’adresse sont les points clés pour que votre wedge puisse vous correspondre parfaitement. 

Un bon joueur privilégiera un wedge avec un Bounce réduit et une semelle fine.

Pour le joueur intermédiaire, il évitera de prendre un wedge avec un Bounce trop faible. Pour ajouter de la puissance et de la stabilité, il choisira un wedge avec une tête de club à cavité. 

Un joueur débutant privilégiera un wedge à large semelle avec cavité afin de prendre confiance dans ces coups d’approche et progresser rapidement.

En prenant en compte ces informations, vous pouvez certainement trouver votre bonheur sur GolfPlus.fr.

(Visited 100 times, 1 visits today)
Close