PGA Championship : Jimmy Walker titré pour la 1ère fois en Grand Chelem

Jimmy Walker remporte le PGA Championship

2016 est officiellement l’année des nouveaux vainqueurs de Majeurs !

Félicitations à l’Américain Jimmy Walker, qui s’est offert à 37 ans son premier titre du Grand Chelem lors de la 98e édition du PGA Championship, ce dimanche, sur le parcours de Baltusrol (New Jersey). Grâce à une carte finale de 67, Walker a conservé son coup d’avance sur le numéro 1 mondial Jason Day. Daniel Summerhays complète le podium à -10, Henrik Stenson termine 7e, Grégory Bourdy est 18e à -5. 

Walker, toujours une longueur d’avance

Avec cette victoire, Jimmy Walker a rejoint Tiger Woods et Phil Mickelson en tant que seuls joueurs à avoir été en tête du 1er au dernier tour du PGA Championship, depuis 20 ans.

Walker, comme Day et huit autres joueurs, a disputé ses 3e et 4e tours dans la journée de dimanche, puisque l’épreuve a été perturbée par des violents orages samedi. Le natif d’Oklahoma n’a pas cédé à la pression pendant ces 36 trous marathon où il a réalisé 8 birdies pour 3 bogeys. Sa magnifique sortie de bunker « dans la boîte » au trou n°10 lors du dernier tour, lui a donné des ailes pour venir chercher 2 autres birdies décisifs. 

« Je pensais avoir fait le plus difficile en réussissant un birdie sur le trou n°17, mais Jason (Day) a montré qu’il était un grand champion, rien n’est facile en golf », a expliqué Walker, qui avait abordé le dernier trou avec trois coups d’avance. 

Avec son eagle sur le 72e et dernier trou de l’épreuve, Jason Day l’a mis sous pression : il devait absolument réussir le par pour décrocher le prestigieux Wanamaker Trophy et un chèque d’1,8 million de dollars.

« Je ne vais pas mentir, ce par sur le trou n°18 n’a pas été facile à aller chercher. Il a fallu se battre toute la journée pour ne pas être submergé par mes émotions », a-t-il admis, tout sourire.

Mais alors que la hiérarchie mondiale est nettement dominée par le trio Jason Day, Jordan Spieth et Rory McIlroy, aucun de ces cadors ne s’est imposé en Grand Chelem en 2016.


> Le classement complet de cette 98e édition du PGA Championship


Jason Day conforte sa place de n°1

« Je suis bien sûr déçu, mais je n’ai pas abordé ce tournoi avec la meilleure préparation, je suis donc plutôt content de ma semaine et de mon jeu », a insisté Jason Day, qui a conforté sa première place au classement mondial.

Tenant du titre et déterminé à défendre son trophée, Jason Day a réalisé une grosse performance cette année encore (68-65-67-67), mais insuffisante pour venir disputer un playoff face à Jimmy Walker. Néanmoins, l’Australien reprend la 1ère place de la FedEx Cup avec 2735 points, 34 points seulement devant Dustin Johnson. 

Jordan Spieth, qui avait remporté le Masters et l’US Open en 2015, s’est contenté de la 13e place, tandis que McIlroy n’a pas franchi le cut (274). Côté français, Grégory Bourdy, déjà très en vue lors de l’US Open, a de nouveau terminé à la 18e place avec un score de 275 (-5). Un résultat légèrement frustrant, car à -5 total il échoue à seulement un coup d’une 13e place qui lui aurait permis de valider sa participation au 99e US PGA Championship.

Brooks Koepka consolide son billet pour la Ryder Cup

Avec une dernière carte dans le par, Brooks Koepka termine son Majeur en 4e position à -9 alors qu’il ne pensait pas pouvoir jouer du tout. Sa blessure à la cheville a été finalement « anesthésiée » après 36 trous de marche, a t-il déclaré. Grâce à ce top 5, Koepka s’assure une place dans l’équipe Américaine pour la Ryder Cup. En effet, même s’il ne fait pas partie des 8 premiers mondiaux, qualifiés automatiquement, Davis Love III (capitaine de l’équipe des USA) le choisira sans hésiter. Week-end incroyable pour Koepka. 

En Bref :

  • Daniel Summerhays a décroché sa place pour le Masters 2017
  • Rory McIlroy (vainqueur en 2012 et 2014) n’a pas passé le cut, tout comme Dustin Johnson, Sergio Garcia et Victor Dubuisson
  • Jimmy Walker a empoché plus d’argent avec ce Majeur ( $1,800,000) que toute sa saison 2012 réunie (28 tournois, $1,638,419)

La réaction de Grégory Bourdy à la fin du tournoi : 

 
PGA Championship 2016 : le résumé du dernier tour 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.