Lalla Aicha Tour : Aditi Ashok, plus jeune gagnante

Lalla Aicha Tour School

La jeune indienne amateur, Aditi Ashok, refait l’histoire du Ladies European Tour en remportant, ce week-end, le Lalla Aicha Tour School à Moroco. A 17 ans, elle devient la plus jeune joueuse et, également, la seule indienne à décrocher ce trophée.

La dernière journée du Lalla Aicha commence pourtant mal pour Aditi Ashok qui enchaîne deux bogeys sur ses trois premiers trous. Quatre birdies plus tard lui permettent de finir à 68 (-2) et rendre une carte finale de 337 soit 23 points en dessous du par (68, 69, 62, 68). La gagnante établit, au passage, un record en terminant toutes ses journées sous le par et en rendant une carte de -10 au troisième tour. 

La Danoise, Daisy Nielsen, finit à la seconde place (-20). Elle réalise une superbe dernière journée avec 7 birdies (66). « Mon jeu était solide et je n’ai raté qu’un putt. J’ai eu une année difficile et je suis contente de finir si bien et conserver ma carte pour l’année prochaine« , s’est elle exprimée.

Karolin Lampert se place en troisième position avec -18. L’Allemande était en tête au début du dernier tour mais un double bogey sur le trou N°9 la place ex aequo avec Ashok. Deux autres bogeys au 10 et au 12 s’opposent alors aux birdies d’Aditi Ashok aux 11e, 15e et 18e trous et lui font perdre toute chance de victoire.

« Au 18, j’ai sous-estimé la force du vent et ma balle a atterri 4 mètres trop loin. J’ai tout de même réussi à la rentrer mais j’ai eu de la chance sur ce coup ». (Ashok)

Aditi Ashok avait révélé rêver de devenir golfeuse professionnelle depuis l’âge de cinq ans. En 2007, alors qu’elle n’avait que huit ans, elle avait trouvé l’inspiration en regardant Laura Davies et Gwladys Nocera concourir l’EMAAR-MGF Ladies Masters dans sa ville natale.

« J’ai toujours voulu être une pro car j’aime jouer au golf, tout simplement. C’est mon rêve depuis que je suis toute petite. C’est super pour moi de gagner ce premier tournoi, je suis vraiment heureuse. C’est un sentiment incroyable. Evidemment, on joue un tournoi pour gagner. Mais, avant tout, j’avais à l’esprit de jouer suffisamment bien pour remporter une carte. Gagner et avoir la carte est si gratifiant ».

Lalla Aicha Tour : Côté français

Justine Dreher se place dans le top 10 avec un score final de -10. Sa compatriote, Anaelle Carnet, vainqueur de la section B des pré-qualifications, se place juste en dessous à la 11e place. « C’était une journée incroyable. J’ai commencé difficilement avec un par et un bogey. Mais ensuite, j’ai enchaîné coups sur coups et réussi tous mes putts. Je suis très excitée car 2016 sera ma première année sur le Ladies European Tour. J’avais vraiment envie d’en faire partie« .

Les deux autres françaises à terminer sous le par, Agathe Sauzon et Ariane Provot, se placent respectivement en 17e et 22e position avec -6 et -5. Emilie Piquot et Astrid Vayson De Pradenne finissent à +1 et +2.


Voir le classement complet ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.