Rédigé par 16 h 55 min Actualités, Carrousel

Ben Hogan, un rescapé hors-norme !

Voici un article résumant une partie de la vie de Ben Hogan. Découvrez sa vie marquée d’épreuves personnelles et de succès golfiques.

Une vie marquée d’épreuves :

 

Né le 13 août 1912 à Stephenville au Texas, à la même époque que Sam Snead et Byron Nelson, il grandit non loin de là à Dulin. Le jeune William Ben Hogan commence à travailler pour la première fois à l’âge de 11 ans comme cadet. Il passera professionnel en 1931. 

Sa carrière fût interrompue à deux reprises : lors de la seconde guerre mondiale et après un grave accident de voiture. Au cours de l’hiver 1949, il rentra en collision frontale avec un bus au volant de sa Cadillac. Résultat : double fracture du pelvis, côte froissée, et caillot sanguin (qui aurait pu lui être fatal). Il n’avait, selon ses médecins, que très peu de chances pour pouvoir marcher de nouveau alors de là à imaginer un retour sur les parcours… Mais voila grâce à sa détermination sans faille, il va réussir l’exploit de revenir en compétition seulement 11 mois après son accident. 

 

Avant cet accident, il n’était jamais considéré comme le chouchou du public au contraire de Palmer. Son attitude froide et réservée en faisait même un des joueurs les moins populaires du circuit. Pourtant, il finit par inverser la tendance en rejouant 11 mois après son accident et en finissant second du Los Angeles Open après des playoffs perdus face à Sam Snead. Les journalistes décrivent cette performance ainsi : “Ses jambes n’étaient simplement pas assez fortes pour porter encore son cœur”. 

 

Une carrière exemplaire :

 

L’année 1953 est sans aucun doute la plus belle saison qu’il ait accompli. Cette année là, il remporta 5 des 6 tournois qu’il disputa. Parmi ces 5 tournois, il remporta le Masters, l’US Open et le British Open. Cet exploit est toujours appelé le Chelem de Hogan. Il n’eut aucune chance de réaliser le véritable Grand Chelem cette année là puisque les dates entre le British Open et l’USPGA étaient trop proches et que les transports de l’époque ne lui permettaient pas de rentrer à temps aux Etats-Unis. 

Avec 9 victoires en Majeurs il est considéré comme le 4ème meilleur joueur de tous les temps à égalité avec Gary Player :

  * Masters : 1951 et 1953

  * US Open : 1948, 1950, 1951 et 1953

  * British Open : 1953

  * USPGA : 1946 et 1948

Une légende dit que Ben Hogan a développé un secret qui rendit son swing plus régulier et quasi automatique. Il en dévoila une partie, son fameux “cupping under” (un mouvement précis des poignets) dans un article de Life. En réalité, Ben Hogan s’entraînait plus que n’importe qui. On dit même que c’est lui qui inventa la séance d’entrainement ! Ses entrainements ont inspiré Gary Player qui en fera sa marque de fabrique. 

 

Quelle retraite ?

 

Ben Hogan n’a jamais participé au Senior Tour car il était déjà très âgé lors de la création du circuit. Néanmoins, il fonda une manufacture de golf dont Callaway pris le contrôle en 2003. 

Il a également publié quelques ouvrages dont “Pour un golf puissant” et le très réputé “Cinq Leçons : les Principes Fondamentaux du Golf” qui est certainement un des livres de golf le plus lu. 

 

Voici le Top 10 des choses à savoir sur “The Hawk” : 

(Visited 31 times, 1 visits today)
Close