Valderrama Open : Johnston 1er, Lorenzo-Vera 6ème

Valderrama Open, Johnston 1er, Lorenzo-Vera 6ème

Ce dimanche, Andrew Johnston remporte son premier titre sur l’European Tour lors du Real Club Valderrama Open d’Espagne avec un score final de +1. Le Britannique avait démarré le dernier tour à +2 ex aequo avec l’Hollandais Joost Luiten avant de signer une carte finale  de 70 (-1) qui lui permet de décrocher la victoire.

En seconde position à un coup de Johnston, Joost Luiten continue son excellent départ 2016 et signe un cinquième Top 10 sur huit tournois depuis le début de l’année. Sergio Garcia, hôte du tournoi, termine à la troisième place du podium. Après un superbe dernier tour à 67 avec 6 birdies, il rend un score de +3 sur les 4 jours, un coup d’avance sur l’ancien tenant du titre James Morrison et Søren Kjeldsen. 

Le basque Michaël Lorenzo-Vera, seul en tête après 54 trous, termine 6ème à +5 après une carte finale de 75. Alexander Levy se positionne à la 14ème place (+8).

Johnston devient le premier joueur à remporter une victoire sur l’European Tour avec un score au dessus du par depuis Justin Rose à L’US Open 2013. Aucun tournoi régulier de l’European Tour n’avait été remporté au dessus du par depuis la victoire de Ian Woosman lors du Scottish Open de 1996.

Johnston, « Je n’ai rien lâché »

La pluie avait adouci les greens et les vents étaient moins fort ce dimanche, rendant les birdies plus faciles à faire et Johnston a saisi l’occasion au trou N°16 pour rentrer le birdie décisif. 

« J’ai bien drivé, chippé et putté la balle toute la semaine. J’ai eu un peu de mal avec mes fers, les trois premiers jours mais je n’ai rien lâché, j’ai campé sur mes positions ».

Alors que Johnston concédait un bogey dès le premier trou ce dimanche, les autres joueurs se lançaient dans la compétition – Martin Kaymer prenant la tête avec deux coups d’avance grâce à un birdie au trou N°3. 

Mais l’allemand concède un bogey au trou N°7 alors que Johnston réalise deux birdies consécutifs aux trous n°7 et 8 et reprend la tête aux côtés de Luisen. 

« Je suis parti du parcours et je me suis mis à pleurer« 

« C’est un rêve, avoir votre nom sur un trophée aux côtés de tant de noms connus comme Seve, Faldo et Langer. Vous les voyez gagner, vous connaissez l’histoire du tournoi et tous ces noms qui vont avec, alors ajouter mon nom au tableau paraît ridicule. Vraiment ».

« Je suis parti du parcours et je me suis mis à pleurer, de l’émotion que je ressentais. C’est juste surréaliste. Je ne pense pas réaliser que j’ai gagné avant plusieurs jours ». 

Cette victoire vient compléter une longue bataille pour le jeune golfeur de 27 ans, surnommé le « Beef ». Entré sur l’European Tour via le Challenge Tour 2012, il avait perdu sa carte après une baisse de régime.

Deux victoires sur le Challenge Tour en 2014 lui permettent de remporter la Road to Oman et, après une 70ème place à la Race to Dubai la saison dernière, il réalise enfin son objectif. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.