Jordan Spieth fautif, son caddie aussi

Jordan Spieth fautif, son caddie aussi

Il n’est jamais bon de prendre trop à cœur le résultat d’un seul tournoi sur toute une saison, surtout dans le golf. Jordan Spieth le sait bien. Et pourtant il n’a pas pu s’empêcher de répondre aux attaques médiatiques qui se sont abattues sur lui via les réseaux sociaux après son premier tour au Valspar Championship. 

Le commentaire d’un internaute, notamment, accusait Jordan Spieth d’être « pourri » quand son putter avait des difficultés. Ce dernier a répliqué en traitant l’internaute de troll. Avant de s’en excuser. « Vous ne me verrez plus jamais répondre à ces commentaires. Ça n’a aucun intérêt. Je n’aurais pas du le faire. Dès que le prochain tournoi arrivera, tout le monde aura oublié cette histoire ». 

Tweet

Pourtant, même s’il n’y a pas eu que du négatif lors des 4 jours du Valspar, le N°1 mondial était clairement contrarié. Et pour cause. Alors qu’il rentrait enfin dans la compétition, un dernier tour à 73 le propulse à la 18ème place du tournoi.

La faute à qui ? A lui… mais pas seulement. Lors d’une interview à ESPN, le golfeur de 22 ans a inclus son caddie, Michael Greller dans les raisons de son jeu médiocre de la semaine dernière.

« Nous prenons tous deux les éloges. Les critiques aussi » (Jordan Spieth)

« Aujourd’hui, Michael et moi avons été très mauvais. Nos décisions nous ont coûtés quelques coups dès le début. Nous prenons tous deux les éloges quand les choses sont au beau fixe. Alors nous sommes tous deux responsables quand les choses vont mal ». 

« J’ai tapé la balle, oui mais nous avons pris des décisions ensemble. Des décisions qui m’ont fait douter et penser que nous avions beaucoup de choses à discuter avant de s’engager dans un Majeur. Décevant. Mais tout va bien, nous avons le temps ».

« Je dois mieux commencer mes tours, c’est aussi simple que ça. Je ne peux commencer mes tours au dessus du par et espérer gagner avec ça. C’est trop difficile et je suis habitué à partir du bon pied ».

Jordan Spieth n’a pas réussi à entrer dans un Top 10 sur ses 4 derniers tournois du PGA Tour depuis sa victoire au Hyundai Tournament of Champions en janvier. Il ne jouera pas l’Arnold Palmer Invitational de cette semaine mais sera de retour sur les greens dans deux semaines pour le WGC – Dell Match Play Championship au Texas.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.