Spieth, encore et encore – Hyundai Tournament of Champions

Jordan Spieth - Hyundai Tournament of Champions

Le N°1 mondial, Jordan Spieth, a terminé le Hyundai Tournament of Champions d’une main de maître ce week-end. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il commence l’année en beauté en finissant le 1er tournoi du PGA Tour 2016 à -30. Il touche du doigt le record du score le plus bas de l’histoire, -31 établi par Ernie Els en 2003 sur le même parcours de Kapula.

– 30 sur le Hyundai

En rendant une carte finale de 262, Jordan Spieth ne laisse aucune chance de victoire à l’ancien tenant du titre, Patrick Reed qui finit à 8 coups de là (270). Brooks Kaopka et Brand Snedker se partagent la troisième place avec un score de 271. 

Le numéro 2 mondial, Jason Day n’a pas suivi la cadence. Bien qu’il réalise la meilleure carte (65, -8) sur son dernier tour, il termine 10ème, 15 points derrière Jordan Spieth. « C’est difficile de revenir en forme et prêt à jouer. En y repensant, je dois améliorer mes wedges, les rendre plus vifs et arrêter de faire des erreurs stupides ».

Même s’il n’a pas battu le record d’Ernie Els, Jordan Spieth a réalisé son objectif d’atteindre les -30 sur un tournoi. Et, pour bien faire les choses, il clôt la journée avec deux birdies sur 3 de ses quatre derniers trous.

« C’est un motif de fierté de commencer la saison comme cela, j’ai fait une brève pause de trois semaines et je débute 2016 comme j’ai fini 2015. »

Spieth, le nouveau Tigre ? 

En remportant le Tournament of Champions, Jordan Spieth égale un autre record, celui de Tiger Woods au nombre de victoires décrochées sur le circuit américain à l’âge de 23 ans.

A noter tout de même que Jordan Spieth a eu besoin de 77 apparitions pour arriver aux 7 tournois remportés là où Tiger Woods n’avait eu besoin que de 38 départs pour gagner autant de titres.

Mais Jordan Spieth refuse de se comparer au Tigre. « Je pense qu’il est prématuré et je dirai sûrement cela toute ma carrière. Je sais ce qu’il a réalisé, j’ai du mal à m’imaginer que ça puisse être égalé ».

« Ce qu’il a fait pour le monde du golf est quelque chose d’extraordinaire et je ne pense pas mériter être comparé à lui à ce stade, mais peut-être que c’est le cas. Je ne sais pas. Personnellement, je ne pense pas ».

« C’est dur de penser que je puisse être comparé à lui sur toute ma carrière. J’espère que ce sera le cas et je vais tout faire pour ».


Voir le classement complet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.