Rédigé par 14 h 47 min Actualités, Carrousel, Résultats de compétitions

Adam Scott bat Sergio Garcia – Honda Classic

Adam Scott a surpassé Sergio Garcia d’un coup pour remporter l’Honda Classic, son 12ème titre sur le PGA Tour. Alors que le tournoi se transformait en véritable duel Garcia – Scott, c’est finalement l’Australien qui l’emporte.

Adam Scott bat Garcia - Honda Classic

Adam Scott a surpassé Sergio Garcia d’un coup pour remporter l’Honda Classic, son 12ème titre sur le PGA Tour. Alors que le tournoi se transformait en véritable duel Garcia – Scott, c’est finalement l’Australien qui l’emporte

Avec un birdie au départ, Scott se fait pourtant rattraper par Sergio Garcia en concédant deux bogeys sur l’aller. Mais l’Australien revient en tête après une superbe sortie de bunker au trou N°12 et un putt manqué de l’Espagnol au trou N°11.

C’est toujours avec un point d’avance que l’Australien s’est approché du “Bear Trap”, ce fameux passage des trous 15, 16 et 17. Le samedi, Scott y avait réalisé un quadruple bogey. Mais le golfeur a tenu bon alors que son concurrent, Sergio Garcia, lâchait prise et concédait deux bogeys aux trous N°16 et 17, laissant glisser le trophée entre ses doigts.

Adam Scott devient le premier joueur après Phil Mickelson – lors du Tour Championship 2009 – à avoir remporté un tournoi du PGA Tour avec un quadruple bogey au compteur. Il est également le seul joueur de moins de 40 ans à comptabiliser 12 victoires sur le PGA Tour – une de plus que Rory MCIlroy.

“Je ressens un grand soulagement d’avoir gagné à nouveau, après un an et demi sans titre. Je pense qu’il devient de plus en plus difficile de gagner”. 

“Je dois continuer à provoquer ma chance” (Adam Scott)

Depuis sa victoire au Crowne Plaza Invitational en 2014, Adam Scott a eu le temps de réfléchir à sa carrière. “Je pense que l’une des raisons pour lesquelles je n’ai pas remporté de grands tournois il y a 10 ans, c’est que je n’avais pas assez travaillé, et pas assez intelligemment. Il y avait un golfeur qui jouait mieux que tout le monde à ce moment là”.

“Je sais que dès que j’atteindrai la quarantaine, il sera de plus en plus dur pour moi d’atteindre les objectifs que je me suis fixés dans ce sport. Il y a des joueurs de 17 ans qui en auront alors 22 et qui rafleront tout sur leur passage. Moi, j’aurai 40 ans et ce sera dur de tenir la distance”.

Mais Adam Scott sait qu’au golf, rien n’est joué d’avance. “C’est incroyable comme les choses ont changé en si peu de temps. J’ai vraiment bien joué ces deux dernières semaines. Et quelques uns des gars qui étaient si exceptionnels l’été dernier n’ont pas vraiment bien joué récemment. Ça donne l’impression que le fossé n’est pas si profond. Alors il faut garder la tête froide et ne pas paniquer”.

“Je sais que mes chances sont moindres que Jordan, Rory, Rickie, Jason et toute une liste d’autres jeunes et bons joueurs. Alors, je ne peux pas me permettre de m’asseoir et attendre que ça tombe. Je dois continuer à provoquer ma chance”. 

Même si les chances de victoires pour Scott sont plus minimes que celles de Spieth, Day ou McIlroy, elles sont bel et bien présentes. En fin d’année dernière, Scott avait terminé second, cinquième et de nouveau second en seulement 4 tournois. Ces deux dernières semaines, il a terminé second et finalement, premier.


(Visited 12 times, 1 visits today)
Close