Open de France : Jaidee trop fort, 2 français dans le Top 20

En toute sérénité, Thongchai Jaidee soulève le trophée de la 100e édition du prestigieux Open de France sur le parcours de l’Albatros. A -11, le Thaïlandais de 46 ans devance Francesco Molinari de 4 coups. Julien Quesne et Mathieu Decottignies-Lafon, les meilleurs français de la semaine partagent la 16e place. 

Magic Jaidee ! 

A l’aube du dernier tour, les pronostics étaient très divergeants sur l’identité de celui qui allait prendre l’ascendant sur l’exigeant Golf National (récemment rénové pour accueillir la Ryder Cup 2018). Imperturbable, le Thaïlandais n’a jamais semblé être inquiété depuis qu’il est passé en tête au trou n°6 du 3e tour. Avec seulement 6 bogeys en 72 trous, Jaidee remporte ainsi son premier titre cette saison depuis sa victoire en 2015 au Porsche European Open et encaisse son plus gros chèque : 583 330€.

Molinari et Cabrera Bello : le couteau entre les dents

Francesco Molinari a vécu une journée fantastique, pleine de réussite pour venir chiper cette 2e place au dénouement. L’italien de 33 ans a été très adroit sur ses mises en jeu et intraitable au putting, rentrant à peu près tout ce qu’il voulait. Ses 25 putts du jour attestent de sa réussite. Au total, le 42e joueur du Tour Européen aura claqué 7 birdies, dont 4 d’affilés du 3 au 6 et deux autres sur les redoutables trous du 17 et 18. Il égale la meilleure carte de la semaine. 

« Mon jeu est en train de changer dans le bon sens. Je pense avoir fait beaucoup de progrès sur mon petit-jeu, notamment au putting, et il me semble l’avoir démontré aujourd’hui. J’ai rentré tellement de putts, je suis vraiment fier. »

Rafa Cabrera Bello a pratiqué un golf de haut niveau ce dimanche en attendant patiemment sa chance de revenir sur le groupe de tête. Grâce à 5 birdies contre un seul bogey, sa carte de 68 lui permet de gagner 9 places pour s’octroyer la 4e position. 

Le malheureux Andy Sullivan, 2e à -8 au départ du 17 après 3 birdies consécutifs, a subi la pression sur les deux derniers trous. Il conclut son Open par un bogey au 17 et un triple au 18 à cause d’une balle dans l’eau qui le relègue à -4. L’anglais partage la 5e place avec l’Allemand Martin Kaymer, qui craque lui aussi sur le retour, et avec le Sud-Africain Brandon Stone. 

> Retrouvez l’intégralité du classement de l’Open de France

McIlroy enrayé, Wang en chute libre

Rory McIlroy n’a jamais été dans le coup sur ce dernier tour. A l’inverse de son retour de la veille, où les birdies tombaient les uns après les autres, son putting lui a fait défaut aujourd’hui pour concrétiser ses occasions. Trop imprécis, le Nord-Irlandais s’est retrouvé 3 fois dans les bunkers de l’Albatros. 

Le tenant du titre 2015, l’Autrichien Bernd Wiesberger a eu une journée compliquée (+4). Avec un score de -1 au total, il partage la 11e place avec Lee Westwood, Chris Wood, Sterne Richards et Southgate Matthew. 

Julien Quesne et Mathieu Decottignies-Lafon dans le Top 20 

Deux tricolores ont réussi à atteindre la 16e place. 

« Je suis vraiment très heureux. C’est une bonne semaine à tout point de vue : mon golf, mon attitude sur le parcours… Aujourd’hui encore, dans ce dernier tour, si j’excepte deux ou trois mises en jeu hasardeuses, tout a bien fonctionné. »

Mathieu Decottignies-Lafon a joué un golf très solide avec beaucoup de bons coups et un putting de qualité pour signer sa dernière carte dans le par. 

Grégory Bourdy signe aujourd’hui la meilleure carte française de la semaine (68) en finissant par un magnifique putt de 20 mètres au 18 qui lui permet de grappiller quelques places pour terminer 25e à +2. Cependant ce n’est pas suffisant pour remplir son objectif qui était de décrocher une place qualificative pour le British Open. 

Petite déception en revanche pour Clément Sordet qui termine cet Open de France sur une carte de +3 (+6 total) même si le Lyonnais est satisfait de sa semaine. 

« Mon premier objectif, c’était de passer le cut et d’être présent pour le week-end, objectif atteint. »

Pour sa première expérience sur l’European Tour et l’Open de France par la même occasion, Romain Langasque peut être fier de sa 33e place à +4. Son dernier tour avait pourtant mal démarré avec une balle dans l’eau au 1 et un double bogey au 2.

« A ce moment-là, je me suis dit « accroche toi bien » et je suis parvenu à revenir dans la partie avec notamment deux beaux birdies sur le retour au 15 et au 16. »

Une semaine pleine d’enseignement pour le jeune espoir Français de 21 ans.

En bref

  • Jaidee est le plus vieux vainqueur sur l’European Tour depuis la victoire de Miguel Angel Jimenez à l’Open d’Espagne en 2014.
  • 4 joueurs ont obtenu leur ticket pour jouer le British Open dans deux semaines : Brandon Stone, Alex Noren, Callum Shinkwin et Richard Sterne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.