The Open : Stenson vient à bout de Mickelson et remporte son 1er Majeur

Troon, Ecosse : Henrik Stenson s’impose pour la première fois en Majeur à l’issue d’un magnifique bras de fer avec Phil Mickelson. Le Suédois de 40 ans, efface sa défaite de 2013 à Muirfield, déjà face au gaucher de San Diego. Il offre ainsi à la Suède son premier tournoi du Grand Chelem. De quoi devenir une légende vivante du sport suédois. Comme un certain Zlatan !

Stenson entre dans l’histoire 

Au cours d’un suspense intense et d’une bataille titanesque entre 2 des meilleurs joueurs mondiaux, c’est finalement Henrik Stenson qui s’est imposé sur Phil Mickelson pour soulever le fameux trophée Claret Jug qui attire tant de convoitise.
 
Stenson a sans doute livré le plus beau tournoi de sa carrière, ponctué par une carte finale de 63 (meilleure carte du dernier round, qui vient égaler tout comme Mickelson lors du premier tour, une carte record en Majeur). Grâce à ce score il bat le gaucher de 3 coups et devient le premier Scandinave à gagner un Majeur.


Retrouvez le classement complet de la 145e édition de The Open ici ! 


 
Le n°6 mondial, Henrik Stenson, a entamé son dernier tour par un bogey au 1, laissant Mickelson reprendre l’avantage après un birdie sur ce même trou, annonçant un duel acharné entre ces deux cadors pour les 17 derniers trous. Dans cette partie pour le titre, une véritable pluie de birdies s’est abattue : 10 birdies pour Stenson contre 4 birdies et un eagle du côté de Mickelson. 
 
Les 2 protagonistes se sont rendus coups pour coups mais Stenson prend finalement l’avantage sur le retour, grâce à de superbes longs putts pour birdie au 14 et au 15, suivi par 2 autres birdies au 16 et au 18. La remarquable carte de 65 de Mickelson n’aura pas été suffisante pour venir dérober le titre au géant Suédois. 
 
Son incroyable score final de -20 vient battre le précédent record du British Open, détenu par Tiger Woods, qui avait signé un total de -19 en 2000, et égale notamment le score le plus bas en Majeur, établi par Jason Day lors de l’US PGA 2015.
 

 
Phil Mickelson, qui a manqué de justesse de signer une carte historique de 62 lors du premier tour, a livré une dernière prestation de haut niveau, en ne concédant aucun bogey. Malheureusement pour lui, sa carte de 65 est trop juste pour lui adjuger un 6e titre Majeur face au finish canon de Stenson. 
 
Les 2 joueurs ont clairement surclassé leurs poursuivants en offrant un spectacle exceptionnel, laissant le suspense à son comble jusqu’à la fin, malgré des conditions venteuses sur le links de Troon. Cette sublime épreuve de force vient sans doute éclipser le fameux « Duel au Soleil » quand Tom Watson a battu Jack Nicklaus dans une confrontation épique à Turnberry lors de l’Open 1977.
 
Hors de portée de tous, c’était une démonstration de golf animée par ces 2 champions, laissant le premier poursuivant J.B Holmes (-6) à 14 coups derrière Stenson. 
Lorsque Stenson rentre son dernier putt pour le titre sur le green du 18, le Suédois marque un temps d’arrêt avant de réaliser l’énorme performance qu’il vient d’accomplir. Les rôles se sont inversés : lui qui avait finit second en 2013 à Muirfield, battu de 3 coups par Mickelson, dédicace aujourd’hui son titre Majeur à un ami de Dubaï, décédé d’un cancer le week-end dernier. « J’avais l’impression qu’il était à mes côtés sur le parcours » a lâché Stenson aux journalistes.

 
Ce titre Majeur arrive après 42 participations à des tournois du Grand Chelem pour le Suédois surnommé « Iceman ». Cette victoire vient sublimer de grandes performances lors d’événements importants : deux fois 3e au British Open en 2008 et 2010, deux fois 3e également lors de l’US PGA et une 4e place sur l’US Open.
« J’ai senti que c’était à mon tour de soulever le fameux Claret Jug. C’est d’autant plus spécial de s’imposer en battant un joueur de classe mondial comme Mickelson, qui, à mes yeux est l’un des tous meilleurs, et ce depuis 20 ans. »

Nouveau héros national Suédois 

Ancien n°2 mondial, Stenson a connu deux grosses périodes de récession dans sa carrière de golfeur, notamment dans les années 2000 où la confiance en son jeu était au plus bas. Il se qualifie maintenant de « privilégié », par le fait d’être le premier Suédois de l’histoire à remporter un Majeur. 

Il y a eu beaucoup de très bons joueurs dans mon pays ces dernières années et pas mal de révélations qui ont failli s’affirmer. Jesper Parnevik par exemple. J’avais l’impression qu’il me lançait un message : « Va prendre le départ et termine ce que tu as commencé ! » Je suis très fier d’être aller au bout, cela va être un élan incroyable pour le golf en Suède. 

 

Phil Mickelson

9 trous pour la gloire !

Sur le court par 3 du 8, Mickelson envoi son coup de sand-wedge à 2 mètres du mât mais manque son putt pour birdie pendant que Stenson rentre le sien d’un peu plus loin.
Le Suédois dispose d’un coup d’avance à l’entame des 9 derniers trous avant de se faire rejoindre au 11 à cause d’un bogey. Aucun des deux n’est alors prêt à céder du terrain. Il faudra attendre le 14 pour que Stenson décide de faire parler tout son talent, propulsant un long fer contre le vent sur le green avant de rentrer birdie pour repasser seul en tête. Même scénario au 15 pour prendre 2 coups d’avance. Mickelson loupe ensuite son putt pour eagle au 16 et rate sa dernière occasion de rattraper Stenson. 
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.