St Jude Classic : Daniel Berger remporte son 1er PGA Tour

Daniel Berger remporte son premier titre PGA

Memphis, Tennessee. Daniel Berger, en tête au départ du dernier tour n’a pas tremblé et soulève le premier titre PGA de sa carrière sur le parcours du TPC Southwind. Le jeune natif de Floride s’est montré étincelant ce dimanche après une attente de 3 heures pour cause de temps orageux, en scorant une carte de 67 (-3) suffisante pour conserver 3 coups d’avance sur Brooks Koepka, Steve Stricker et Phil Mickelson. 

Berger n’avait jamais été leader au départ d’un dernier round auparavant. Avec ses 42 titres sur le PGA Tour, Mickelson a tenté de mettre la pression sur le jeune Berger avec un retour ponctué de 3 birdies pour se rapprocher de la victoire. C’est sans compter sur la justesse du swing atypique du jeune Floridien passé pro en 2013, qui rentre un putt de 10 mètres sur le par 3 du 14, enchaîné par un nouveau birdie sur le 15. 

Il termine finalement à -13 (267) et devient ainsi le 13ème joueur à remporter sa première victoire sur le PGA Tour cette saison, célébrant de la plus belle des manières son 50ème tournoi en sortant du club house avec un beau chèque de 1.1 millions d’euros. 

« Gagner ici à Memphis devant autant d’excellents joueurs, c’est une sensation que je n’oublierai jamais. J’ai apprécié la façon dont j’ai dû batailler pour tirer mon épingle du jeu et décrocher ce titre. »

Mickelson et Striker ont rendu une dernière carte de 67 (-3 sous le par) et Koepka a scoré 66 pour partager ensemble cette 2ème place à 3 coups du leader. Le bombardier Dustin Johnson a fait parler la foudre un peu trop tardivement, signant une magnifique carte de 63 couronnée par un record sur le retour, 29 coups seulement (4 birdies et un eagle) pour terminer seul 5ème à -9. 

Mickelson a tenu à féliciter Berger pour son solide dernier tour, puis a ajouté par la suite :

« J’ai frappé pas mal de bons coups, j’ai vraiment bien joué aujourd’hui. J’avais presque l’impression de ressentir la pression de l’US Open une semaine avant l’heure avec cette nouvelle 2ème place. »

A présent, Daniel Berger (22 ans) va tenter de réaliser ce que personne n’a jamais fait par le passé : enchaîner une première victoire sur le circuit PGA par un titre lors d’un Majeur. En pleine confiance depuis quelques semaines, Daniel Berger a déclaré :

 « Quand j’ai joué pour la première fois le Masters, j’ai terminé 10ème à 5 coups du vainqueur alors que je n’avais pas bien joué. Donc, si je peux arriver jeudi prochain et continuer à jouer à mon niveau actuel, alors évidemment j’aurais toute mes chances de concourir pour le titre. »

Les têtes d’affiches ont répondu présent ce week-end, à l’image de Dustin Johnson qui se sent plus que jamais prêt à en découdre sur le parcours de Oakmont à l’occasion du 116ème US Open. Le suspense est à son comble… Qui va réussir à s’imposer sur le mythique majeur américain ? 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.