Les Résultats de la semaine

PGA Tour : Wyndham Championship

Greensboro, en Caroline du Nord c’est le numéro 6 mondial Henrik Stenson qui remporte le Wyndham Championship en -22. 

Cela faisait plus d’un an depuis sa dernière victoire, à The Open, que le suédois n’avait pas remporté de tournoi sur le PGA Tour. Stenson renoue donc avec le succès mais la victoire n’a pas été facile puisque son adversaire du jour, Ollie Schniederjans, n’a rien lâché. 

Stenson réalise 4 cartes de 62, 66, 66 et 64 quand Schniederjans fait 66, 63, 66 et 64.  A seulement 24 ans, l’américain qui est passé pro en 2015 a forcé Stenson a dérouler son plus beau jeu pour ne pas finir en play-off ! De la graine de champion !

Sur la troisième marche du podium on retrouve l’américain Webb Simpson avec un score de -18. Malgré un départ remarquable sur les deux premiers tours (63 et 64), Simpson n’a pas réussi à conserver ce niveau de jeu sur toute la semaine. Avec seulement 8 birdies mais 3 bogeys sur les deux derniers tours, il fait moins bien que ces deux concurrents : 12 birdies et 2 bogeys pour Schniederjans et 16 birdies et 5 bogeys pour Stenson !

Voir les résultats complets

LPGA Tour : Solheim Cup 

Avec une large avance de 5 points sur l’Europe, l’Amérique remporte 16,5 à 11,5 l’édition 2017. Tout au long du tournoi, les Etats-Unis ont dominé les greens en gagnant successivement les 4 balles du vendredi (4-0) et du samedi (3-1). 

Les européennes étaient pourtant bien parties puisqu’elles menaient la danse à la fin des foursomes (2,5-1,5) le vendredi. Le duo de Karine Icher ainsi que celui d’Anna Nordqvist avaient réussi à arracher la victoire (1up pour Icher et 3&1 pour la suédoise). 

Mais malheureusement, le mal se produit quelques heures après puisque les Etats-Unis infligent une défaite cinglante 4-0 aux Européennes lors des 4 balles. Et à partir de ce moment là, l’Europe n’arrivera plus à sortir la tête de l’eau. 

Lors des foursomes de samedi, les Européennes sauvent l’égalité (2-2), toujours grâce au même duo Icher/Matthew (2&1) et Nordqvist/Hall (2&1). 

Enfin lors des matchs en simple le dimanche, score de nouveau partagé (6-6) entre les deux continents. Icher finit son match à égalité contre Angel Win.

Sur ces 3 jours de tournoi, la française peut être fière de son bilan : deux victoires, un nul et une défaite. 

Voir le classement complet

European Tour : Saltire Energy Paul Lawrie Match Play

Au terme d’un magnifique finish, Adrian Otaegui remporte sa première victoire lors de ce tournoi qui se déroulait en match play. 

Le jeune espagnol de 24 ans a surpris tout le monde lors de son arrivée en finale face à l’allemand Marcel Siem. Mené 3 up après 8 coups, et encore 2 up à 5 trous de la fin, la victoire devait logiquement revenir à l’allemand de 37 ans. Mais c’était sans compter sur la folle remontée de son adversaire ! L’espagnol se réveille lors des 4 derniers trous et remonte un par un les points durement acquis par l’allemand. Inarrêtable, Otaegui vient à bout de Siem et lui passe devant sur le trou n°17 en faisant birdie quand Siem joue dans le par. Bilan 2&1 pour l’espagnol.   

Du côté de la 3ème place, il y a eu également un match serré entre le suédois Johan Carlsson et Alejandro Cañizares, un espagnol vaincu par Otaegui le tour d’avant. 

Si le suédois réussi finalement à s’imposer, l’espagnol lui a donné du fil à retordre du trou 6 au trou 9 en rattrapant toute l’avance qu’il avait acquise. Mené 1 up alors qu’il avait deux points d’avance, Carlsson déploie alors son plus beau jeu. Il réalise deux eagles et un birdie lui permettant d’achever son adversaire à la fin du trou n°17. 

Voir le classement complet

Challenge Tour : Viking Challenge 

Sur les terres nordiques de Norvège, le frenchie Clément Sordet est sacré vainqueur du Viking Challenge en -13. Clément Sordet décroche ici sa troisième victoire sur le Challenge Tour (première cette année) et passe 14ème de la Road To Oman. 

Durant les trois tours tournoi (en raison d’intempéries), le français a donné l’impression de survoler ses adversaires. 5ème meilleure carte lors du premier tour avec un 70, il s’impose sur les deux tours suivants en 66 et 67. 

L’anglais Charlie Ford se classe second en -8, exaequo avec le néérlandais Daan Huizing et l’écossais Jack Doherty. 

Voir le classement complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.