Presidents Cup 2015 : Les prédictions

Ce jeudi 8 octobre la Presidents Cup, qui s’était soldée par la victoire des Etats-Unis à 18½ – 15½ en 2013, sera de retour.

Jusqu’à présent, la plupart des éditions de la compétition se sont tenues dans des pays anglo-saxons ou sur le continent américain. Cette année pour la première fois la Presidents Cup aura lieu en Asie, à Incheon, Corée du Sud. En territoire étranger, l’Equipe des Etats-Unis sera-t-elle aussi confiante ?

Les Etats-Unis dominent la compétition depuis son lancement en 1994, à l’exception de l’édition de 2003, lorsque l’Equipe internationale est parvenue à égaliser à 17 partout. Coïncidence ou hasard, cette même année, le tournoi se déroulait en dehors du sol américain : sur le continent africain. Un peu plus d’une décennie plus tard, l’Equipe internationale renversera-t-elle de nouveau la tendance, et ira-t-elle jusqu’à une victoire ?

Pure spéculation. Neuf des golfeurs de l’Equipe des Etats-Unis figurent dans le top 20 du Official World Golf Ranking, contre quatre pour l’Equipe internationale. Il est donc fort à parier que les américains en ressortiront vainqueurs. Leur couronnement a reçu une cote de 3.10 contre 1.48 pour un couronnement multiculturel. Une égalisation quant à elle est très peu envisagée (15.00).

Lors de ces compétitions de golf, il ne s’agit pas uniquement de découvrir qui remportera le tournoi, mais aussi qui sera le meilleur marqueur de points dans chaque équipe.

Dans la team américaine, Jordan Spieth est le favori. Souvent comparé à Tiger Woods pour ses performances exceptionnelles, dont celle lors du Masters en avril dernier pour lequel il a frôlé de très près le record du Tiger établi en 1997, sa cote est de 5.00. Les cotes passent ensuite à 7.00, 7.50 et 9.00 pour les autres favoris en liste (Rickie Fowler, Dustin Johnson et Watson Bubba respectivement).

Finalement, concernant l’Equipe internationale, les regards se tournent vers Jason Day (4.50) qui était classé 1er à l’Official World Golf Ranking il y a encore deux semaines, le prodige japonais Hideki Matsuyama (7.00) et l’incontournable australien Adam Scott (8).

 

source image : www.presidentscup.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.