Masters : Spieth 1er, Victor Dubuisson +1 – 1er tour Augusta

Masters : Spieth 1er, Victor Dubuisson +1 - 1er tour Augusta

La première journée du Masters à Augusta a encore une fois été pleine de rebondissements. Entre les très bons et les mauvais scores, l’écart s’est joué à peu de chose. Jordan Spieth, tenant du titre, a réaffirmé sa place de champion avec un premier tour à 66 (-6), deux coups devant Danny Lee et Shane Lowry qui partagent la seconde position.

Jordan Spieth en tête, les français bien placés 

L’actuel N°2 mondial, qui avait avoué ne pas vouloir rendre la veste verte, a pour but de devenir le second joueur à défendre son titre à Augusta depuis Tiger Woods en 2002.

Spieth réalise deux birdies aux trous N°3 et N°6 suivis d’un putt pour birdie au trou N°8. « Mon jeu est dans la bonne direction. Je suis extrêmement satisfait de ma journée. Je pense que tout ce que nous faisons tourne autour des Majeurs alors cette semaine, nous allons tous tenter d’exceller« . 

Rory McIlroy termine également dans les meilleurs avec un score final de -2. Malgré un eagle au trou N°13 et un birdie au trou N°15, il termine 9ème après deux bogeys concédés sur le 16 et le 18.

Premier tour plutôt bien mené pour les deux français en lice. Victor Dubuisson termine 34ème à +1. En plus d’un double-bogey au trou N°12, le français a réalisé un premier tour en dents de scie – un birdie suivi d’un bogey à trois reprises. 

Le N°1 Français s’est exprimé face à Canal +. « Ça fait longtemps que je n’avais pas aussi bien tapé. Mais c’est une journée où tous mes meilleurs coups ont été punis. Mon meilleur coup finit dans l’eau et je fais double-bogey. C’est comme ça ». 

L’amateur Romain Langasque termine 43ème à +2 avec 4 bogeys et 2 birdies. Vu la prestation de certains professionnels en haut du classement, Langasque n’a pas à rougir de son premier tour dénué de double-bogey. On se serait bien passé des deux bogeys aux trous N°16 et N°17 pour un premier jour presque parfait.

L’une des pires premières journées du Masters

A noter que les conditions de jeu n’étaient pas les meilleures, des températures chaudes au soleil et très fraîches à l’ombre combinées à de forts vents. Le résultat, c’est 20 joueurs sous le par à la fin de la journée contre 30 l’année précédente.

Jason Day semblait bien parti pour être le concurrent majeur de Jordan Spieth avec un aller à 31 (-5). Mais l’Australien a dérapé sur le retour pour finir la journée dans le par – un bogey au trou N°15, un triple bogey au trou N°16 et un bogey au trou N°17. Il se classe temporairement à la 21ème position.

Et comparé à certains, il s’en sort plutôt bien. Le désastre du jour – un triste record – est arrivé à Ernie Els, dès le premier trou de l’Augusta National. Six putts à moins de deux mètres pour arriver péniblement à un quintuple bogey sur le Par 4. Deux birdies, trois bogeys et un double-bogey plus tard, Els termine la journée à +8.

Jason Day et Ernie Els ne sont pas les seuls à avoir raté leur départ. Cette première journée de Masters a été l’une des plus mitigées de ces récentes années pour les joueurs en haut du classement. Rickie Fowler, N°5 mondial, a terminé à 80 (+8). Le joueur a concédé trois double-bogeys dont un au premier trou, 4 bogeys et seulement 3 birdies. 

Bubba Watson et Adam Scott sont également plus proches de la sortie que du podium. Scott termine la journée à +4 et Watson, double champion du Masters, à +3. Mais bien sûr, au Masters, rien n’est joué d’avance.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.