Lyonness Open : Gary Stal et Grégory Bourdy terminent 6ème, Wu sacré

Wu et son caddie, au 18eme trou du Diamond Country Club

A l’issue de cette ultime journée, c’est le Chinois Ashun Wu qui s’impose, un coup devant l’espagnol Adrian Otaegui. Un an après son sacre à l’Open de Chine, Ashun Wu remporte donc son deuxième trophée. Gary Stal et Grégory Bourdy finissent 6ème, à 5 coups de Wu. Une excellente préparation pour l’US Open, que disputeront dans deux jours les tricolores.

Le Chinois de 30 ans a signé une carte de 69 avec aucune faute sur ses sept derniers trous pour faire la différence sur le parcours du Diamond Country Club. « Mon état d’esprit était très bon aujourd’hui, c‘était une grande semaine ! ». Pourtant le titre semblait tendre les bras à Adrian Otaegui, mais le malheureux espagnol de 25 ans a concédé son seul bogey de la journée au 17, suffisant pour se voir dérober sa place de leader.  

Ce n’était certes que le Lyonness Open et son petit million d’euros de dotation, mais ce top 10 vaut sans doute bien plus qu’il n’y parait pour ce duo français.

Stal monte en puissance

Le Lyonnais de 23 ans confirme sa forme actuelle en signant la meilleure carte de ce dernier round du Lyonness Open, à égalité avec Marc Warren. Gary Stal a réalisé un aller tout feu tout flamme avec 5 birdies pour un seul bogey. Il a ensuite continué à gérer sa partie en touchant pratiquement tous les greens en régulation. Deux nouveaux birdies sur le retour viennent compléter une carte de 66 (-6 sous le par).

Le Lyonnais lance enfin sa saison 2016, qui ne comptait jusque là qu’un seul top 20 (18e, à Dubai, le 7 février) après de nombreux cuts ratés entre mars et mai. Un regain de forme qui tombe à pic avant le terrible défi qui l’attend en Pennsylvanie, là où le rough sera dense, les fairways étroits et les greens très roulants. 

Bourdy à plein régime

C’est le 3ème top 15 consécutif pour le tricolore de 34 ans. Grâce à cette nouvelle belle performance, Grégory Bourdy gagne neuf rangs au classement mondial et pointe en 135e position, à douze longueurs d’Alexander Levy, toujours blessé, qui reste accroché à sa 123e place. 

Le Bordelais, qui disputera son deuxième US Open à Oakmont (Pennsylvanie) ce jeudi, aura intérêt à s’habituer rapidement à la complexité du parcours et à bien régler son putting comme il l’a fait lors des qualifications, sur le parcours du Walton Heath Golf Club.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.