Les résultats de la semaine

PGA Tour : CareerBuilder Challenge

Pour ce tournoi qui se déroulait à LaQuinta en Californie, le trio de tête est cette semaine nord-américain. Hudson Swafford prend la place de leader avec un score de -17, suivi un point derrière par Adam Hadwin qui distance également d’un point Brian Harman et Bud Cauley qui finissent troisième exaequo. 

Lors de ce tournoi qui comptait 3 parcours différents, l’Américain Swafford s’est offert la première victoire de sa carrière avec notamment un deuxième tour sans bogey sur les greens du Nicklaus Tournament Course. Malheureusement, 3 bogeys et un double bogey viennent ternir ce beau jeu. 

Le canadien Adam Hadwin joue lui quasiment le même jeu à la différence du troisième tour ou il se montre majestueux, alignant 13 birdies sur 18 trous et zéro bogey pour un total de 59 (à un point du 58 historique de Jim Furik). Une performance rarissime.  

Voici ce qu’il déclarait après son troisième tour : 

«Pour une raison qui m’échappe, j’ai réussi tout ce que j’ai tenté, je ne me suis jamais senti comme ça avant, tous mes putts sont rentrés. Sur le dernier putt, je tremblais. Vraiment. Personne n’a envie de rater 90cm pour un 59, pas vrai ?»

Les deux américains qui se partagent la troisième place réalisent des cartes de 67, 65, 69 et 69 pour Brian Harman et 69, 67, 65 et 69 pour Bud Cauley. 

Voir le classement complet

European Tour : Abu Dhabi HSBC Championship 

A Abu Dhabi, c’est Tommy FLEETWOOD qui est sacré grand vainqueur en -17. L’anglais a su rester proche du podium durant toute la compétition avec 4 cartes de 67, 67, 70 et 67. Il totalise 271 coups joués et se classe par la même occasion en tête de la Race To Dubai.

Son eagle sur le 10ème trou du dernier tour le hisse en haut du classement et le départage de ses deux rivaux potentiels qui n’étaient autres que Dustin Johnson et Pablo LARRAZÁBAL.

Le numéro 3 mondial et l’espagnol finissent en effet sur la seconde et troisième marche du podium en -16 avec 272 coups joués, un petit point seulement derrière le gagnant. 

Celui qui nous a fait part de ses prouesses vocales et chorégraphiques la semaine dernière a réalisé un retour en dent de scie, alternant entre un par, deux 68 et un 64 au troisième tour qui le ramène dans la course. Les deux eagles accomplis en fin de tournoi (trou n°9 du troisième tour et trou n°18 du dernier tour) ne suffiront pas à le détacher de son camarade espagnol. Il avait pourtant commis un sans faute lors des deuxièmes et troisièmes tours ou il ne décoche aucun bogey.

Quant à Pablo LARRAZÁBAL, vainqueur de l’édition 2014, il oscille entre 67 et 69 durant la totalité du tournoi. Au compteur, on retrouve 25 birdies pour 10 bogeys, une performance tout à fait honorable. 

Le premier français est Benjamin Hébert et se classe 29ème en -6. 

Voir le classement complet 

Revivez les meilleurs moments de ce Career Builder avec la vidéo ci-dessous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.