Rédigé par 11 h 44 min Actu people, Actualités, Carrousel • One Comment

LES AMÉRICAINS DÉBARQUENT AU GOLF NATIONAL !

Les américains débarquent au Golf National
La Ryder Cup 2018 se rapprochant à grand pas, le capitaine de la formation américaine ainsi que quelques-uns de ses joueurs potentiels se sont donné rendez-vous ce samedi au Golf national pour une partie d’entrainement !

Bubba Watson, Jordan Spieth, Kevin Kisner, Brian Harman, et Tony Finau se sont joints à leur capitaine pour découvrir le tracé sur lequel ils espèrent bien défendre leur titre acquis en 2016 sur le parcours d’Hazeltine. Certains accusaient le coup du décalage horaire tandis que d’autres découvraient Paris pour la première fois mais il semblerait que tous aient apprécié leur après-midi au golf national.

Le capitaine Jim Furyk sur ce qu’il attendait de ses joueurs durant ce weekend au golf national

 « Je veux que les gars s’amusent, profitent du moment. C’est génial de voir la camaraderie qui règne entre ces joueurs. Ils aiment se lancer des piques, se défier et s’amuser sur le parcours, ce qui joue un rôle important pour créer un bel esprit d’équipe ! Mais le plus important ce weekend c’était qu’ils se fassent une première idée du parcours, les coups qu’il demande. C’est un parcours où il faut savoir placer sa balle intelligemment pour le coup suivant, ils ne vont pas taper beaucoup de drives. Ce parcours est un tracé de seconds coups, je veux qu’ils le voient par eux même pour se préparer au mieux à la compétition. »

Ce que Jordan Spieth, Kevin Kisner et Brian Harman ont pensé du parcours

« Le parcours est magnifique » a déclaré Spieth. « Je n’ai jamais vraiment regardé l’Open de France et d’après les photos je pensais que ce serait un long et étroit parcours laissant beaucoup d’options. Mais en réalité c’est tout l’inverse ! Tout le monde va plus ou moins jouer ses attaques de green du même endroit ce qui risque de transformer la compétition en concours de putting, ça va être excitant ! »

« Les attaques de greens seront la clef de la compétition » a ajouté Kevin Kisner. « J’adore le finish ici, c’est vraiment génial de revenir ainsi vers le club-house. Je pense que ce sera un superbe amphithéâtre pour cette Ryder Cup. Le par 3 du 16 est le trou sur lequel beaucoup de matchs vont se finir et je pense que c’est un trou où il faudra savoir prendre des risques pour l’emporter. »

« Ce parcours a de fantastiques pars 3. Le 16 est un trou génial, c’est probablement mon préféré ! » a déclaré Harman. « Le départ est surélevé et surplombe un green protégé par une grande pièce d’eau. La manière de jouer ce trou va dépendre du vent. Ce n’est pas un coup très compliqué mais il faudra avoir le sang froid de jouer le milieu de green. »

Tony Finau et Bubba Watson sur les avantages de réaliser quelques parties d’entrainement avant la compétition

D’après Tony Finau « C’est un gros avantage de pouvoir voir et jouer le parcours autant que possible avant la compétition. Ce parcours vous agresse d’entrée avec des mises en jeu très intimidantes sur les 3 premiers trous mais plus vous le jouez plus vous commencez à réaliser qu’il y a des zones plus faciles que d’autres à aller chercher. Je pense que la visualisation sera la clef. »

Selon Bubba Watson « C’est positif pour quelques-uns de ces jeunes joueurs. Ils vont représenter les États-Unis c’est sûr ! Comme Tony par exemple, à un moment il va finir par jouer dans des équipes de President’s Cup, de Ryder Cup, ce n’est qu’une question de temps. C’est très important pour des joueurs comme lui de passer du temps avec le capitaine, avec quelques-uns des membres de la PGA of America et de voir comment ça se passe, ça leur donne davantage de motivation pour continuer à aller de l’avant. C’est important pour chacun de nous de voir à quoi une équipe ressemble parce que nous sommes tous tellement habitués à pratiquer notre sport en individuel. »

L’équipe américaine a encore à peu près 2 mois pour se préparer à défendre leur titre, ce qui laisse encore beaucoup de temps au classement pour évoluer et à quelques noms de pointer le bout de leurs clubs dans l’équipe (Tiger si tu nous entends, c’est le moment de se réveiller).

Pour le moment, les joueurs américains se concentrent sur les défis que le Golf National va leur proposer lors de la Ryder Cup qui les attend du 25 au 30 Septembre prochain.

(Visited 15 times, 1 visits today)
Close