Leishman grand vainqueur du Nedbank Golf Challenge

Marc Leishman clôt l’année 2015 en remportant haut la main le Nedbank Golf Challenge, son premier titre sur l’European Tour, en rendant un score final de -19. En duel avec Henrik Stenson lors du dernier tour, l’Australien prend vite les devants malgré un bogey au trou numéro 3. Le Suédois, dans le par au dernier tour, termine le tournoi à 6 points du premier (-13).

En avril dernier, le joueur de 32 ans avait failli perdre son épouse qui avait dû être placée en coma artificiel suite à une grave maladie. Le joueur avait alors envisagé de quitter le golf pour s’occuper de ses deux enfants. Quelques mois plus tard, sa femme va beaucoup mieux et le golfeur devient le deuxième Australien à gagner le Nedbank Golf Challenge après Robert Allenby en 2009. Le pays est à l’honneur ce week-end car c’est un compatriote, Nathan Holman, qui remporte l’Australian PGA Championship.

« Je suis très heureux ! Ce n’est pas si souvent que l’on peut remonter le 18 avec un peu d’avance et profiter du moment ». (Marc Leishman)

« Je savais que la journée allait être difficile et que j’allais devoir produire mon meilleur golf. [Stenson] est un joueur incroyable et j’étais sûr qu’il allait me pousser dans mes retranchements, ce qu’il a fait ».

« Je suis très heureux d’avoir montré ce niveau de jeu et bien sûr, c’était bien d’avoir un peu d’avance sur la fin. Le golf, c’est plus facile lorsque l’on n’a pas besoin de rattraper les mauvais coups. Je suis vraiment satisfait d’avoir fait si peu de bogeys sur le tournoi. J’ai repéré où étaient les pièges lors de mes parties d’entraînement ! »

En remportant le tournoi, Leishman s’est vu remettre un chèque de 1 250 000 dollars par Gary Player. 

Dubuisson au pied du podium

Henrik Stenson perd définitivement le tournoi en réalisant le bogey de trop au 15. Il admet que « c’est un peu décevant de ne pas réussir à l’emporter, mais globalement, j’ai fait une très bonne saison« .

« J’aurais préféré être un coup devant plutôt qu’un coup derrière avant ce dernier tour. Il aurait fallu que je fasse quelque chose de spécial sur la fin pour avoir une chance, mais cela ne s’est pas produit. Alors toutes mes félicitations à mon adversaire pour une victoire bien méritée ».

En troisième position, Chris Wood finit le tournoi à -9 après une superbe dernière journée où il enchaîne un eagle et quatre birdies. A un point de là avec -8, c’est un quatuor qui occupe la quatrième place. Et pas le moindre vu qu’il se compose du vainqueur sortant Danny Willett, du numéro 1 tricolore Victor Dubuisson, de Robert Streb et de Branden Grace.

Victor Dubuisson termine l’année avec brio. Alors qu’il était 21ème à l’issue de la deuxième journée, le français a réalisé un superbe week-end en rendant deux cartes de 68. Malgré deux bogeys au dernier tour, Dubuisson rend le deuxième meilleur score de la journée en postant 6 birdies et se propulse à une place du podium. En arrivant 4ème du tournoi, Dubuisson termine l’année dans le top 50 mondial et assure sa participation au Masters pour la troisième fois consécutive. Le premier Majeur de la saison se déroulera en avril prochain. Il se place également dans le top 5 de la Race to Dubai aux côtés de Danny Willett. 

Andy Sullivan ne réalise pas sa meilleure journée ce dimanche avec un seul birdie pour 3 bogeys et finit le tournoi à -2.

Voir le classement final ! 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.