Rédigé par 12 h 47 min Videos

Jon Rahm ramène le DP World Tour Championship en Espagne !

Ce week-end a eu lieu la grande finale du DP World Tour au Jumeirah Golf Estates de Dubaï. Pour sa quatrième participation, c’est une troisième victoire pour Jon Rahm. Après 2017 et 2019, il empoche une nouvelle fois le trophée sur le circuit Européen. L’espagnol a su rester solide tout au long du dernier tour malgré une pression constante de l’Anglais Tyrell Hatton (-18) et du Suédois Alex Noren (-18). A l’arrivée, il s’impose avec un total de -20 et une ultime carte de 67 (-5) et repart avec un joli cachet de 2 891 271 dollars.

Jon Rahm s’est exprimé à la suite de cette nouvelle victoire :

A cause du Covid, je n’avais pas eu la chance de défendre mon titre de 2019. Et même si j’ai décidé de ne pas venir l’année dernière, je suis venu cette année avec l’idée en tête que personne n’avait réussi à me battre au cours des deux dernières années. Ils vont devoir attendre encore pour me battre !”

https://twitter.com/RyderCupEurope/status/1594621132816191492

Le grand champion de cette année, Rory McIlroy termine à la quatrième place du tournoi (-16), mais remporte surtout le DP World Tour Ranking 2022. Déjà vainqueur de la FedEx Cup fin août, il est le deuxième à faire le doublé dans l’histoire après Henrick Stenson en 2013.

Le Nord-Irlandais de 33 ans a donné son ressenti

: « Cela faisait sept ans que je n’avais pas gagné ce qui s’appelait à l’époque la Race to Dubaï,”‘ déclara-t-il après avoir soulevé les quatorze kilos de son trophée. “Entre-temps, j’ai gagné trois FedExCup. Ça signifie beaucoup. J’ai été un modèle de régularité tout au long de l’année avec beaucoup d’excellents résultats, c’est ce dont je suis le plus fier. L’an prochain, ça fera huit ans que je n’ai pas gagné en Majeurs, ce sera définitivement mon objectif car je pense avoir réussi tout ce qui était possible de faire ces derniers temps à part regagner dans ces tournois. J’ai 33 ans, je suis en bonne santé, j’ai encore plein de choses à améliorer dans tous les compartiments de mon jeu. L’une des choses dont je suis vraiment fier ces dernières années, c’est que je ne me sens pas obligé de me reposer sur un seul aspect de mon jeu. Si mon driving n’est pas là, mon putting m’aide à m’en sortir. Si mon putting n’est pas là, mon jeu de fer compense. Quand vous arrivez à ce niveau, c’est pas mal. Il y a toujours de la place pour des progrès, pour devenir meilleur. Mon but a été de devenir un golfeur plus complet et je sens que je suis sur le bon chemin. »

https://twitter.com/McIlroyRory/status/1594406509831659522

Pour nos français, Victor Pérez une nouvelle fois réalise une très bonne performance, grâce notamment, à un dernier tour en 66. Il termine à la 12ème place à -7 et 22ème au ranking européen. Romain Langasque, 2ème Français du tournoi finit 20ème (-4). Petite déception pour Antoine Rozner qui termine 34ème dans le par total, ce qui ne lui permet pas encore pour le moment de se qualifier pour le The Open 2023 au Royal Liverpool. Contre performance pour Matthieu Pavon qui termine 49ème à +8.

Découvrez le tour final de Jon Rahm !

(Visited 654 times, 4 visits today)
Partager cet article
FacebookTwitterLinkedInWhatsAppEmail
Close