Rédigé par 14 h 26 min Actualités, Carrousel

Jason Day revient sur le RBC Heritage et les Bahamas

La semaine dernière, Jason Day est revenu sur son “troisième tour désastreux” du RBC Heritage et sur les raisons pour lesquelles il n’était pas présent lors des fameuses vacances de Rickie Fowler aux Bahamas.

Jason Day est autant focalisé sur son jeu qu’un golfeur du PGA Tour puisse l’être, surtout lorsqu’on est N°1 mondial. Et pour l’Australien, c’est le minimum s’il veut de nouveau gagner un Majeur comme il l’a fait l’année dernière lors de l’USPGA Championship en remportant le tournoi avec trois coups d’avance sur Jordan Spieth. 

C’est la raison pour laquelle sa troisième carte de 79 lors du RBC Heritage avait été si “choquante”. La semaine dernière, Jason Day  est revenu sur ce “troisième tour désastreux” et sur les raisons pour lesquelles il n’était pas présent lors des fameuses vacances de Rickie Fowler aux Bahamas.

Jason Day : “Tout le monde s’attend à ce que l’on gagne et ça devient pesant, parfois”

“J’ai juste joué un troisième tour désastreux”, a déclaré Jason Day à propos de sa troisième carte de 79. Il s’agissait de son troisième tournoi en 4 semaines dont les 7 matchs disputés lors du Match Play Championship à Austin.

“Vous pouvez vite vous épuiser et ça devient difficile, très difficile. Nous avons tous été gâtés avec Tiger et Phil et leur dominance dans le jeu. Ces deux gars se poussaient mutuellement et c’est super”.

“Nous avons cette même dynamique avec Rory, Rickie, Jordan et les autres gars. Mais c’est dur d’être au meilleur de sa forme tout le temps. Tout le monde s’attend à ce que l’on gagne et ça devient pesant, parfois”.

“Je sais que si je ne m’entraîne pas, je vais mal jouer et il n’y a rien de pire au monde pour moi que de jouer un mauvais golf. Je déteste ça, mal jouer. Je veux rester concentré tout le temps et je veux jouer et remporter le plus de tournois”.

“Tout ce qui compte, c’est ma famille et le golf”

“Ça aide beaucoup, oui”, a-t-il ajouté sur la semaine de vacances de ses confrères. “Ces gars-là sont célibataires pour la plupart. Jordan a une petite amie mais les autres non et ils sont tous jeunes”.

“Il faut profiter de la vie, vraiment en profiter, car on n’a qu’une chance de le faire. Mais il faut aussi le faire au bon moment. Surtout si vous voulez devenir le meilleur golfeur. Ça a été super de les voir s’amuser autant mais je ne peux pas faire ça car j’ai une famille, et ce n’est pas un problème”. 

“Les deux seules choses auxquelles je pense dans ma vie sont ma famille et le golf. C’est tout ce que j’ai envie d’avoir en tête”.

(Visited 6 times, 1 visits today)
Close