Rédigé par 9 h 48 min Actualités, Carrousel, Résultats de compétitions

Gary Stal change de dimension !!

Magnifique performance du français Gary Stal à Abu Dhabi.
Le résumé ici.

Incroyable performance de Gary Stal réalisée hier ! Le Lyonnais de 22 ans, en état de grâce, remporte son premier tournoi sur le Tour Européen. Et pas n’importe lequel ! L’Abu Dhabi HSBC Golf Championship, l’un des plus relevés de la saison. Stal, 357e mondial avant le début du tournoi, a réalisé une carte parfaite et a su profité de l’effondrement assez incompréhensible du champion allemand Martin Kaymer, déjà titré à trois reprises à Abu Dhabi.

Gary Stal a comblé un retard de huit coups pour s’imposer devant Rory McIlroy et Martin Kaymer et décrocher sont premier titre sur l’European Tour. Le double vainqueur sur le Challenge Tour en 2012 a quitté le green du 18 les larmes aux yeux en réalisant l’exploit qu’il venait d’accomplir. Kaymer devait faire eagle sur le dernier green pour revenir à la hauteur du Français mais l’histoire s’est écrite en bleu-blanc-rouge. Stal a conclu la semaine avec un superbe 65 (-7) pour terminer le tournoi à -19 juste devant le numéro un mondial !

Le triple vainqueur Martin Kaymer détenait une confortable avance de six coups ce dimanche matin. Il a dans un premier temps consolidé son avance à 10 coups grâce à trois birdies sur les quatre premiers trous.

Le Français Gary Stal, de son côté,  débutait la journée avec un retard de huit coups sur Kaymer. Avec un score de 32 à mi-parcours, il finissait l’aller avec une carte de – 4. Puis il a rentré un birdie au trou n°10, alors que dans le même temps le champion de Majeurs Martin Kaymer commençait à fléchir.  

Pendant que  l’Allemand réalisait un double bogey sur le 9ème trou après avoir égaré sa balle dans le désert broussailleux,  Stal, sur le trou n°11, rentrait un putt de 4m50 . Son retard n’était plus alors que de deux coups. Au trou n°13, Kaymer s’est de nouveau trouvé en difficulté dans le désert, ce qui lui a coûté un méchant triple bogey. La tendance s’inversait, Kaymer avait maintenant un coup de retard sur Stal.

Stal continuait sur sa lancée en rentrant un nouveau putt de 6-7 mètres au 16 pour birdie. La balle a tourné à droite au dernier moment et c’est avec le poing serré, un sourire à son caddie et un autre à Levy que le Lyonnais célébrait ce point gagné.

Ni Martin Kaymer, ni le numéro un mondial Rory McIlroy n’ont pu contrer le jeune Français de 22 ans sur les derniers trous.

Rory McIlroy a failli rentrer sa sortie de bunker sur le 18 pour forcer le play-off, mais le quadruple vainqueur de Majeurs termine finalement le tournoi à -18, à un coup de Stal. Avec son 75 du jour, Kaymer finit à un coup de Rory et prend la 3ème place.

 

Gary Stal confirme. Il s’était déjà offert la semaine dernière une très belle 5e place au South African Open avec un score total de 281 (-7). Tout simplement son meilleur résultat depuis qu’il évolue sur l’European Tour. Issu des cartes européennes à la fin de l’année 2013, le Lyonnais qui fêtera ses 23 ans le 9 février prochain, a su faire preuve d’une très belle régularité en 2014 avec 21 cuts franchis en 25 tournois joués (3 tops 20, 2 tops 25). Son premier coup d’éclat remontait à l’Irish Open en juin dernier 2014 où il s’était emparé de la 8e place finale. 18e également à l’Open de France début juillet, il a achevé la saison 2014 à la 429e place et à la 89e de la Race 2014. 

Plus jeune vainqueur de l’histoire de ce tournoi, le Français va bondir au classement mondial pour se rapprocher de la 100e place mondiale. Il s’adjuge la 32e victoire française sur le Tour et devient le 14e tricolore à remporter un tournoi sur le circuit. Exempté sur le circuit continental jusqu’en 2017, il disputera le WGC – Bridgestone Invitational, troisième épreuve des championnats du monde en août. Il occupe aujourd’hui la 3e place de la Race To Dubaï.

 

L’immense exploit de Gary Stal ferait presque oublier la très belle performance de Victor Dubuisson toujours aussi régulier. Auteur ce dimanche d’un très bon 67 (-5), le numéro un Français termine au pied du podium avec un total de (-16). Il faudra bien évidemment compter sur lui en 2015. On attend également beaucoup d’Alexander Levy. Malheureusement le Varois a réalisé ce dimanche un décevant 74 (+2) avec un malheureux quatre putt au 18 qui le relègue à la 20e place à (-11). Ce dernier a probablement manqué de concentration sur ses derniers putts, savourant pleinement pour son ami Gary. Dimanche délicat également pour Grégory Bourdy qui doit se contenter d’un 74 (+2). Avec des ultimes cartes de 70 (-2), Raphaël Jacquelin et Michael Lorenzo Vera concluent sur une bonne note une édition qui restera dans les annales du golf français.

 

Le classement complet ici !

 

(Visited 10 times, 1 visits today)
Close