Rédigé par 11 h 16 min Actu people, Actualités, Carrousel

Focus sur Brooks Koepka, le “monsieur muscle” des fairways !

Brooks Koepka vient de remporter la 118ème édition de l’U.S. Open à Shinnecock Hills. Il entre dans le cercle très fermé des 7 joueurs ayant remporté deux fois de suite cette épreuve.

Il s’est fait les dents sur le circuit européen !

Né le 03 mai 1990 à West Palm Beach en Floride, le jeune Koepka se met très tôt au golf (notamment à Jupiter où il est encore membre actuellement). 

Brooks fait ses débuts professionnels en 2012 sur le Challenge Tour européen. Durant cette saison, le jeune rookie remporte 4 tournois (Challenge de Catalunya, Montecchia Golf Open, Fred Olsen Challenge de Espana et le Scottish Hydro Challenge). Grâce à ses victoires, il obtient sa carte d’entrée pour la saison suivante sur l’European Tour. Démontrant à tout le monde ses capacités, il enchaîne de très bon résultats toute la saison et remporte le Turkish Airlines Open en novembre 2014. 

Brooks Koepka termine à la 8ème place de la Race to Dubaï et le titre honorifique de rookie de l’année (meilleur débutant) lui est décerné ! Durant cette année 2014, il termine également 4ème de l’US Open et obtient donc sa carte pour disputer la saison 2015 sur le PGA Tour (circuit américain). 

Une éclosion américaine rapide !

Arrivé sur le PGA Tour, il ne tarde pas à gagner puisqu’il remporte le Waste Management Phoenix Open en février 2015. La suite de sa saison est un peu plus compliquée, il enchaîne de bonnes et de moins bonnes performance mais ne gagne plus. Il accroche tout de même quelques podiums et cela suffit pour qu’il soit automatiquement qualifié pour la Ryder Cup 2016 !

Lors de cette édition de la Ryder, Koepka remporte 3 points sur 4 possibles (double et simple compris) et la “Team USA” remporte la compétition 17 à 11

2017 : année de la consécration ! 

Sa saison 2017 est également contrastée avec des performances moyennes mais également des podiums. Le point d’orgue de sa saison est évidemment sa victoire à l’U.S. Open à Erin Hills. Il remporte son premier majeur en rendant une carte de -16 total inscrivant son nom à la liste de grands noms du golf ayant remporté ce tournoi ! 

Il débute une nouvelle saison en terminant 2ème du WGC-HSBC Champions, avant de malheureusement se blesser au poignet gauche… 

Freiné dans son ascension pendant deux mois et demi, ses médecins sont même dubitatifs sur le fait qu’il puisse continuer sa carrière au plus haut niveau… il revient finalement aux affaires au Players Championship lors duquel il signe une 11ème place avant d’enchaîner ! 

2ème place au Fort Worth Invitational à la fin du mois de mai avant de revivre la consécration. 

Hier sur le parcours exigeant de Shinnecock Hills, le gros frappeur du circuit s’est surtout servi de son petit jeu pour s’assurer la victoire. Un dernier tour en 68 (+1 total) lui permet de s’imposer pour la deuxième année consécutive à l’U.S. Open et d’entrer un peu plus dans l’histoire. C’est le 7ème joueur à remporter 2 fois d’affilée ce tournoi majeur (Willie Anderson, John McDermott, Bobby Jones, Ralph Guldahl, Ben Hogan, Curtis Strange et Brooks Koepka) ! 

Après cette victoire, il passe N°4 mondial. Il remonte également à la 13ème place de la FedEx Cup et est actuellement plus que jamais bien positionné pour faire partie de la “Team USA” pour la prochaine Ryder Cup !

(Visited 21 times, 1 visits today)
Close