Rédigé par 10 h 03 min Actualités, Carrousel, Résultats de compétitions

Danny Willett, un bébé et un Masters pour 2016 – Augusta

Retournement de situation lors du Masters à Augusta. Jordan Spieth trébuche sur un quadruple bogey et c’est le Britannique Danny Willett qui a reçu l’honneur de porter la veste verte pour la première fois de sa carrière.

Danny Willett, un bébé et un Masters pour 2016 - Augusta

Retournement de situation ce dimanche lors du Masters à Augusta. Jordan Spieth, tenant du titre, menait la barque pendant 66 trous avant de perdre pieds sur le deuxième trou de l’Amen Corner. Un quadruple bogey qui fait perdre presque toute chance au N°2 mondial de doubler son titre. Mais le malheur des uns faisant le bonheur des autres, c’est Danny Willett qui a reçu l’honneur de porter la veste verte pour la première fois de sa carrière – une victoire sur deux participations seulement au Masters.

Willett, “C’est fou. Je ne peux pas décrire ce que je ressens”

Le Britannique débutait la dernière journée à trois coups derrière Spieth. Un retard qui monte à 5 coups au début du retour, laissant un Jordan Spieth quasi-certain de remporter le tournoi. 

Mais alors que Willett gardait la tête froide pour pointer à 67, Jordan Spieth concédait 6 coups en 3 trous – avec un quadruple bogey au trou N°12 (deux balles dans l’eau). Une erreur sur les quatre jours de tournoi qui a été suffisante pour que Willett devienne le deuxième membre du Tour Européen à remporter le Masters depuis Charl Schwartzel en 2011.

“C’était dur. A chaque fois que l’on pensait prendre de l’avance, Jordan prenait les devants, essayant d’enchaîner les birdies. Je pensais devoir faire -6 ou -7 et puis je regarde le leaderboard et je vois qu’il était déjà à -7”.

Mais Spieth finira finalement second ex aequo avec Lee Westwood à -2. Paul Casey, J.B Holmes et Dustin Johnson se partagent la troisième place à -1. 

“Vous en arrivez à parler de destin et de tout ce qui va avec. Cette semaine a été vraiment, vraiment incroyable”.

Danny Willett Leaderboard

“Mon fils devait arriver dimanche. Mais il a écouté son père”

Et pourtant, le Britannique a failli ne pas jouer au tournoi. Son épouse, Nicole, devait accoucher du petit Zachariah, leur premier enfant, à la date même du tournoi mais le bébé a eu la bonne idée d’arriver quelques jours plus tôt, laissant à Willett l’opportunité de remporter son deuxième titre de la saison.

“Aujourd’hui c’est l’anniversaire de ma femme et la date à laquelle mon fils devait arriver mais il est né 12 ou 13 jours prématuré. Alors, j’ai pu venir participer au tournoi”.

Malgré sa défaite, Spieth reste bon joueur. “Je suis évidemment content pour Danny”, a-t-il déclaré. “Encore plus important que le golf, il a énormément de bonnes choses qui arrivent dans sa vie. Comme il l’a dit, peut-être que c’était le destin”. 

Et comme sa femme et son nouveau né ne pouvaient, bien évidemment, pas se rendre à Augusta, Danny Willett a fait du mieux qu’il pouvait. Il a contacté sa femme sur Facetime et a eu droit à une photo de son fils. Il rejoindra sa famille avec une valise en plus.

(Visited 22 times, 1 visits today)
Close