Un concept qui rend le golf accessible à tous !

golf accessible

Jefferson City, capitale de l’Etat du Missouri, aux Etats-Unis. C’est ici qu’un Américain du nom de Ken Lanning, membre du Missouri Golf Association, accompagné de l’ex-golfeur international Payne Steewart et de l’un des meilleurs instructeurs de golf au monde, Stan Utley, a tenu à rendre le golf accessible à tous. 

Altruiste, le désir de Lanning était simple : 

« Faire en sorte que tout individu puisse avoir l’opportunité de jouer au golf, peu importe son niveau de vie, son statut social ou sa potentielle déficience physique ou mentale. »

L’association a donc construit un parcours de golf à son nom – Ken Lanning Golf Center – spécialement conçu pour accueillir des joueurs à mobilité réduite. En effet, les greens ont été fait à partir du même gazon synthétique que certains putting green du PGA Tour que foulent les golfeurs professionnels. Les joueurs en chaise roulante sont donc autorisés à rouler directement des chemins réservés aux voiturettes jusqu’au green, et peuvent aussi utiliser les mêmes zones de départ, sans abîmer la pelouse. De plus, les voiturettes ont été créées pour faciliter la jouabilité des personnes à mobilité réduite.  

Grâce à un investissement de 1,2 millions d’euros provenant de fond de donation, ce 9 trous, exclusivement composé de pars 3 entre 70 et 123 mètres, est l’endroit idéal pour les débutants, les golfeurs en situation de handicap et toute personne voulant affûter son petit jeu. 

Les jeunes en dessous de 15 ans et les personnes souffrant de déficience physique ou mentale peuvent jouer le parcours gratuitement. Le green fee pour les autres joueurs est de 18$. 

Utley était présent lors de la cérémonie d’ouverture le 30 Avril 2016, pour jouer le premier coup – Il a atteint le green en régulation avec un wedge, puis a fait 2 putts pour signer un par – Le professeur de golf s’est exprimé fièrement :

 « C’est un endroit spécial qui va aider à partager le golf avec des personnes qui n’auraient peut-être pas la chance autrement de jouer. »

Enfin, il a clôt la cérémonie en ajoutant : « M.Lanning était mon mentor depuis l’époque où j’étais 13 de handicap jusqu’à ma carrière professionnelle, je sais qu’il aurait été fier de voir l’aboutissement du projet. »

Espérons maintenant que ce concept va permettre d’inspirer d’autres communautés afin de démocratiser ce beau sport qu’est le golf, d’effacer certains préjugés à son égard et de le rendre ouvert à tous. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.